Catégorie : Feminin

Le président Souleiman participe aux travaux de la journée de réflexion sur les sports olympiques.

Ce matin, la salle de conférence du palais du peuple a abrité les travaux d’un atelier de réflexion sur les sports olympiques ou plus de 250 participants issus des fédérations nationales et des organes associatifs du pays ainsi que de nombreux athlètes nationaux y ont pris part.

La présidente du Comité National Olympique et Sportif Djiboutien (CNOSD), Mme Aicha Ali Garad, initiatrice de la journée de réflexion a tout d’abord prononcé un discours musclé, loin du langage de bois.

«Le sport Djiboutien est en difficulté, a –elle affirmé, nos résultats au niveau international sont catastrophiques.  Les principales questions qui se posent sont les suivantes : qui a failli à ses missions ?-Le Comité National Olympique ? -Les fédérations nationales ? -Les athlètes ? -Les entraîneurs ? -Le Ministère chargé des sports qui représente l’État ? Cette journée est une journée pour se dire la vérité.

Dans ce cadre pendant plus de trois heures tous les aspects de la question du jour ont été passés au crible et plusieurs sujets houleux ont été publiquement abordés. De nombreuses critiques ont aussi été soulevées de part et d’autre et la responsabilité de chacun a été pointée du doigt.

Ces assises ont enfin été l’occasion pour le numéro un du football national de mettre en relief les difficultés touchant les équipes nationales ainsi que les solutions envisageable pour y remédier.

Le calendrier des éliminatoires de la « Zone CECAFA » de la Ligue des Champions féminine de la CAF vient d’être officialisé.

C’est du 28 août au 9 septembre prochain à Nairobi, au Kenya, qu’auront lieu les éliminatoires dans la « Zone CECAFA » de la Ligue des Champions féminine de la CAF TotalEnergies 2021.

Auka Gacheo, le directeur exécutif du Conseil des Associations de football d’Afrique de l’Est et du Centre (CECAFA) a déclaré ce matin à CAFOnline.com qu’un mini tirage au sort avait été effectué et que les huit équipes sont désormais réparties en deux groupes.

Gacheo a expliqué que le retrait du Scandinavian FC du Rwanda après le premier tirage au sort le mois dernier, a contraint le CECAFA à faire un mini tirage au sort pour placer les deux équipes restantes dans le groupe A ou B.

« Nous avons maintenant finalisé le mini-tirage et les festivités commenceront le 28 août avec deux matchs à jouer au Nyayo Stadium », a ajouté Gecheo.

Dans le groupe A, on retrouve Simba Queens de Tanzanie, Lady Doves (Ouganda), PVP FC (Burundi) et FAD FC (Djibouti), tandis que le groupe B comprend Vihiga Queens FC (Kenya), Commercial Bank of Ethiopia (Éthiopie), Yei Joint Stars (Soudan du Sud) et New Generations (Zanzibar).

Au micro de CAFONline.com, la capitaine des Yei Joint Stars, Winny Ayikoru, a déclaré qu’elles étaient très concentrées pour bien performer dans ce tournoi. « Bien que nous n’ayons pas beaucoup d’expérience à ce stade, nous nous sommes bien préparées et devrions être en mesure de réaliser de bonnes performances », a ajouté Ayikoru.

Le vainqueur des éliminatoires du CECAFA rejoindra sept autres équipes pour disputer la Ligue des Champions féminine de la CAF TotalEnergies 2021 qui se déroulera en Égypte.

Source : Confédération Africaine de Football (CAF) – cafonline.com

Les Gazelles de notre sélection nationale U-20 reçus à l’ambassade de Djibouti en Éthiopie.

L’équipe nationale féminine U-20 a eu l’honneur aujourd’hui d’être reçu à l’ambassade de Djibouti en Éthiopie. Les joueuses, les membres du staff technique et le personnel d’encadrement ont été accueillis par le premier conseiller de l’ambassade M. Moussa Djama Ali.

A cet effet, le diplomate Djiboutien a promis que l’ambassade et son personnel sont mobilisés pour apporter à l’équipe nationale toute l’assistance et le soutien dont elle aura besoin durant son séjour en Éthiopie.

Notre chancellerie à Addis-Abeba a aussi profité de l’occasion pour organiser un banquet en l’honneur de l’ensemble de la délégation comprenant notamment les joueuses, le staff technique et le personnel d’encadrement. Et, en ce sens les responsables de notre ambassade ont également tenus à adresser leurs sincères félicitations ainsi que leurs vœux de réussite aux jeunes joueuses de notre sélection nationale U-20 pour la deuxième rencontre retour face à l’équipe.

Les Gazelles U-20 enregistrent une défaite en marge des qualifications à la Coupe du Monde 2022 au Costa Rica.

Cet après-midi, les Gazelles de notre sélection nationale U-20 ont été défaits par les Érythréennes par trois (03) buts à un (01) lors du match Aller comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022 au Costa Rica.

Nos jeunes joueuses ont été mises en déroute par leurs adversaires. Pourtant, la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) avait mis le paquet pour permettre à nos jeunes Gazelles et à leur staff technique d’évoluer dans d’excellentes conditions pour s’accaparer d’une victoire.

En effet, après plusieurs semaines de regroupement à Djibouti, l’équipe nationale féminine U-20 a été déplacée à Addis-Abeba en Éthiopie pour préparer la 1ère rencontre contre l’Érythrée. A ce titre, il est à souligner que l’ensemble de la délégation a été soumis aux tests PCR relatifs aux examens de détection du Coronavirus (COVID-19) une fois arrivée sur le sol Éthiopien.

L’équipe avait aussi bénéficier immédiatement après son arrivée d’une première séance d’entraînement. L’entraineur Moussa et ses adjoints avaient alors mis le poids sur des entrainements conventionnels (à savoir l’échauffement, les exercices avec le ballon et le retour au calme).

Les Gazelles avaient également eu dans la foulée une deuxième et troisième séance d’entraînement cette fois-ci sur le terrain gazonnée de l’Abebe Bikila Staduim. Le staff technique avait de surcroit programmé ses entrainements en développant une série de jeux libres avec des scénarios de jeux plus précis pour instituer les automatismes nécessaires et pour demander aux joueuses de pratiquer davantage certains points.

L’équipe avait en outre assisté à une séance vidéo et à plusieurs autres séances de vulgarisation tactiques sur tableau blanc à l’hôtel pour pouvoir assimiler tous les rudiments à savoir avant le match Aller de qualification au Mondial Costaricain.

Une ultime séance d’entraînement avait été de plus agencée par le staff pour donner plus de tonus à l’équipe. Et, lors de cette séance le staff technique a beaucoup insisté sur certains points inhérents à ce 1er match ainsi que la mise en avant des différents schémas tactiques adoptés face à l’adversaire. En ce sens, et quelques heures avant le coup d’envoi du match le coach a en sus de cela tenu une dernière réunion de travail avec les Gazelles. Il avait jugé utile cela pour mettre en exergue ses dernières mises au point ainsi que les axes de priorité de jeux à impérativement respecter.

Une réunion technique a été organisé par la CAF avant le match.

D’un autre côté, en perspective de ce match international entre l’équipe féminine de moins de 20 ans de Djibouti et celle de l’Érythrée le commissaire du match désigné par la Confédération Africaine de Football (CAF) a organisé une réunion technique avant la rencontre. Pour rappel, il a été question comme d’habitude de passer en revue tous aspects technique du match ainsi que des consignes du fairplay et du respect des mesures sanitaires et de sécurités en vigeur.

Ainsi, au détour du programme susmentionné assigné aux Gazelles de notre équipe nationale U-20, il est vrai qu’elles s’étaient très bien préparées pour ce 1er face-à-face contre les Érythréennes. Mais, la défaite d’aujourd’hui ne constitue nullement un échec en soi. Au contraire, il faudrait par contre que le groupe se focaliser à présent sur ce qui n’a pas marché, sur les automatismes qui n’ont pas fonctionné et sur comment prendre à défaut l’adversaire maintenant en tenant compte du déroulement du match perdu afin de mieux appréhender la rencontre retour. Toutefois, les deux matchs contre la formation de l’Érythrée seront de toute évidence formateurs et ne peuvent que nous encourager à continuer sur cette voie. Cette aventure Éthiopienne va sans nul doute similairement servir de leçon et une source d’inspiration pour renforcer l’expérience de notre équipe nationale féminine U-20. Et, en conclusion quelque soit le résultat du match de ce mercredi 18 août 2021, le mieux à faire c’est de saluer la prestation des jeunes Gazelles en les encourageant à faire mieux pour la prochaine fois.

Nous aimerions souligner par ailleurs que le premier conseiller de notre ambassade en Éthiopie, M. Moussa Djama Ali, représentant l’ambassadeur, est venu encourager les Gazelles lors de ce match. Ce dernier et tous les personnels de l’ambassade s’étaient pareillement mobilisés pour accompagner notre équipe nationale féminine U-20 dès son arrivée dans la capitale Éthiopienne.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et le Secrétariat d’État aux Sports tiennent enfin à encourager les Gazelles pour le match Retour. Ils invitent de même la population et tous les animateurs des réseaux sociaux à se mobiliser derrière notre équipe nationale féminine U-20 et à venir supporter massivement à distance nos Gazelles pour le deuxième match contre la formation Érythréenne.

Les Gazelles U-20 de Djibouti passent mode préparation en perspectives des qualifications à la Coupe du Monde 2022.

Dans le cadre du premier tour des préliminaires des qualifications à la Coupe du Monde 2022 prévue au Costa Rica, notre équipe nationale féminine U-20 (les Gazelles de moins de 20 ans), à l’instar des sélections nationales africaines, viennent de reprendre les entrainements tactiques et techniques au niveau du stade municipal.

En effet, les éliminatoires pour ce rendez-vous mondial au Costa Rica en 2022 se précisent. Lundi matin, la CAF en a tracé le parcours. Deux équipes nationales en fin de parcours éliminatoire représenteront l’Afrique à cette Coupe du Monde féminine U-20. Quarante (40) pays sont dans cette optique engagés à participer au processus de qualification. La phase de qualification se déroulera aussi en cinq (5) tours organisés en matches à domicile et à l’extérieur.

Concernant la république de Djibouti, sa première rencontre en ce sens va opposer ses Gazelles de moins de 20 ans à la sélection nationale de l’Érythrée. Elle doit se tenir en principe à Djibouti même et plus précisément au stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon le 05 août prochain. Le match retour quant à lui aura lieu à Asmara. En adéquation à cet important match, les Gazelles de Djibouti se préparent activement depuis quelques jours.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) envisage également de les soumettre à un stage bloqué comme d’habitude au camp d’instruction Cheick Moussa du PK23. Les joueuses de notre sélection nationale U-20 et leur staff technique devront donc bientôt rejoindre l’École Internationale de Perfectionnement de Police Judiciaire de la Gendarmerie Nationale afin de mieux préparer la rencontre contre les Érythréenne.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) se joint par ailleurs au Secrétariat d’État aux Sports (SES) pour souhaiter bonne chance aux Gazelles de notre sélection nationale U-20 et à leur staff technique pour ce face-à-face contre l’équipe de l’Érythrée. En attendant, les Djiboutiennes et Djiboutiens restent tous unis derrière leur équipe nationale féminine U-20. Et, Inchaa Allah d’ici là nous nous joignons à eux pour souhaiter bon vent à nos jeunes et valeureuses Gazelles.

FDF – Agenda chargé pour les équipes nationales féminines en 2022.

L’équipe nationale féminine U-20 (les Gazelles de moins de 20 ans) va participer aux qualifications de la Coupe du Monde 2022 prévue au Costa Rica. Elle va dans cette optique jouer son premier match contre l’Erythrée.

A cet effet, il faut noter que c’est la dixième (10ème) édition de la compétition. En adéquation à cela il faut noter que celle-ci a été organisée pour la première fois en 2002 et depuis elle a lieu normalement tous les deux ans. Le Nigeria était alors pressenti pour abriter la présente édition de la compétition. Mais, c’est le Panama et le Costa Rica qui ont été  finalement retenus pour accueillir conjointement l’événement. Cette co-organisation est une première dans le foot féminin toutes compétitions confondues. La compétition prévue en ce sens en août et septembre 2020 a été une première fois reportée à janvier et février 2021 en raison de la pandémie de Coronavirus (COVID-19). De plus, le Panama se retire de l’organisation en raison de la situation sanitaire. Le 17 novembre 2020, la FIFA annonce l’annulation de facto de la compétition et son report pour la deuxième fois en 2022, toujours au Costa Rica.
Les premiers pays qualifiés pour la compétition sont le Costa Rica, la France, l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Une autre compétition d’envergure attend aussi l’équipe nationale féminine U-20. Il s’agit là de la Coupe d’Afrique des Nations Total ou notre sélection nationale va disputer son premier match contre l’équipe du Rwanda.

Par ailleurs, il se trouve également que l’équipe nationale féminine U-17 (les Gazelles de moins de 17 ans) va  participer quant à elle aux qualifications de la Coupe du Monde 2022 de cette catégorie programmée en Inde. Elle aura pour cela comme adversaire le Burundi pour son premier match.

Enfin, toujours sur ce point il faut savoir pour que cette Coupe du Monde féminine de football des moins de 17 ans correspond à sa septième (07ème) édition. Initialement prévue du 2 au 21 novembre 2020, la compétition est reportée le 3 avril 2020 par la FIFA en raison de la pandémie actuelle. Le 12 mai 2020, la FIFA reprogramme la compétition du 17 février au 7 mars 2021. A nouveau, le 17 novembre 2020, la FIFA annonce pareillement l’annulation de la compétition et son report en 2022, toujours en Inde. Et, à ce titre c’est l’équipe de l’Espagne qui va y défendra son titre.

Football féminin : Les équipes des FAD et de la GR se retrouvent en finale de la Coupe de Djibouti.

Hier après-midi, le terrain de football du Centre Technique National (CTN) de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a abrité les rencontres comptant pour les demi-finales de la Coupe de Djibouti.

La première demi-finale a tout d’abord opposé le Club de football féminin de la Garde Républicaine (CF GR) à l’équipe d’AJJ/Air Djibouti. La rencontre a alors vu la victoire de l’équipe féminine de la GR par un score fleuve de neuf (09) buts à zéro.

La seconde demi-finale a mis face à face les amazones des Forces Armées Djiboutiennes (FAD) à l’équipe d’Hayabley. Les amazones des FAD ont à ce titre gagné le match par une valse de buts (onze buts à zéro).

Ainsi, à l’issus de ces deux demi-finales le match de la finale de la Coupe de Djibouti s’avère plus qu’un grand rendez-vous footballistique. Les deux équipes en lice appartiennent à deux grands Corps de nos armées et elles sont aussi rivales depuis de longue date.

Ces deux adversaires à savoir l’équipe des FAD et celle de la Garde Républicaine (CF GR) sont également les deux meilleures formations toutes compétitions confondues au niveau du football féminin. Elles sont traditionnellement à chaque fois au rendez-vous final que ça soit pour le Championnat ou pour la Coupe de Djibouti. Ceux sont de même deux équipes très aguerries en matière de football qui avant le coup d’envoi possèdent respectivement un large palmarès.

 

Profitant de l’occasion, la Fédération Djiboutienne de Football tient à féliciter distinctement les équipes pour leur propre prestation tout au long de la saison et les encourage à faire preuve encore d’avantage pour contribuer au rayonnement de notre football national. En adéquation à cela la fédération leurs souhaite pareillement bonne chance pour la finale et que le meilleur gagne..

FDF – Un succès total enregistré lors de la journée de détection au niveau du football féminin.

En adéquation avec la stratégie de développement du football féminin de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) visant à promouvoir et à vulgariser continuellement la pratique du football par les jeunes filles et les femmes à l’échelle du pays et à faire face aux nombreux obstacles socioculturels, la fédération vient de co-organiser avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP) une journée détection au profit des jeunes filles scolarisées âgées de moins de 15 ans et aimant le football.

Pour cela, la fédération initie régulièrement durant l’année scolaire des compétitions féminines en commençant par la base afin de s’adapter à une population féminine majoritairement jeune dont la scolarité́ reste la principale priorité. Elle a signé en ce sens plusieurs conventions de partenariat privilégié avec le MENFOP pour instaurer et pour renforcer davantage le développement du football féminin dans notre pays en s’appuyant notamment sur le football scolaire comme incubateur et pour mettre en avant cette nouvelle dynamique au cœur de la stratégie de développement de football féminin à la FDF.

Ainsi, toutes les jeunes filles Djiboutiennes scolarisées et répondant aux critères demandés ont été dans cette optique convié à venir au Centre Technique National (CTN) de la FDF situé au niveau de l’ancien stade municipal pour faire état de leurs talents.

La journée a été un succès total car à cette occasion plus de deux cents (200) jeunes filles se sont présenter au rendez-vous fixé par la fédération lors de la journée de détection d’hier consacrée au football féminin.

Il est à préciser enfin qu’à travers l’organisation de cette campagne de détection destinée pour les U-15, la fédération souhaite capter de nouveaux jeunes talents à enrôler dans les compétitions nationales de même catégories en vue de pourvoir au renouvellent ou rajeunissement de ses licenciés et  à leurs professionnalisation. Elle ambitionne également par la même occasion de constituer chaque année une nouvelle sélection nationale de joueuses âgées de 15 ou de 16 ans. Ces derniers seront de facto amener à défendre les couleurs nationales au niveau des compétitions régionales ou continentales. Cela permettra de surcroit de pourvoir au rayonnement de notre pays, de satisfaire aux normes standards pour engranger des points aux différents classements (FIFA et autres) et de consolider les assises institutionnelles de la fédération.

FDF – Dans le cadre de la semaine nationale de la Femme, les équipes féminines U-15 sont à l’honneur.

Dans le cadre de la semaine internationale des droits de la Femme célébrée partout dans le monde, sous l’égide du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports (SEJS), la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) par le biais de sa Commission du Football Féminin (CFF) vient d’organiser un important événement axé sur le parrainage du football féminin ce samedi 13 mars 2021 au Complexe Sportif du Roi Fahd à Balballa. L’objectif de cette journée intitulée « IT’S MOMENT FOR WOMEN » se devait alors de favoriser la pratique du football par les femmes.

Par la mise en œuvre de cet événement sportif dédié à la junte féminine et de surcroit aux jeunes filles de moins de 15 ans (communément appelée équipes féminines U-15) scolarisées dans les établissements de l’Enseignement Moyens de Djibouti-ville et de la banlieue de Balballa, la fédération et le SEJS souhaitaient attirer un plus grand nombre de jeunes joueuses et détecter par la même occasion de nouvelles filles talentueuses capables de renforcer l’ossature notre sélection nationale U-15.

Les organisateurs de l’événement ambitionnaient également de convier en ce sens à un tournoi de football de petite taille regroupant entre autre les dix (10) équipes U-15 filles engagées actuellement dans le Championnat national. A ce titre, les différentes équipes participantes se sont affrontées comme suit :

En marge des différentes rencontres de ce tournoi U-15 filles, il a été en outre organisé un concours de séances de tirs aux buts tirés à chaque fois par cinq (05) joueuses de chacune des équipes en compétition.

Cet événement sportif novateur pour la promotion et l’épanouissement des jeunes filles dans la pratique du football a été par ailleurs clôturée en présence du 1er vice-président de la FDF et président par intérim de l’instance fédérale, M. Mohamed Yacin Yonis, de la vice-présidente de la Commission du Football Féminin, Mme. Fathia Osman Ali, des membres du Comité Directeur, et de Mme. Saida Sikine, la représentante de la présidente du Comité National Olympique des Sports Djiboutien (CNOSD) qui ont ainsi remis respectivement diverses récompenses (composées de trophées et de médailles) à toutes les équipes participantes, à l’équipe la plus Fair-play, aux deux (02) équipes finalistes du tournoi et aux meilleures lauréates du concours de tir aux but.

Enfin, l’événement sportif a été immortalisé par la prise de traditionnelles de photos de famille de toutes les équipes participantes dudit tournoi.

FDF – Le président de la FDF rend hommage aux Femmes Djiboutiennes en marge de Journée Mondiale de la Femme.

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Femme, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi adresse ses meilleurs vœux de bonheur, de prospérité, de santé et de réussite à toutes les Femmes Djiboutiennes qui œuvrent quotidiennement pour l’émancipation des Femmes et plus particulièrement aux milliers des joueuses et officielles évoluant dans toutes les sphère du football national.

En effet, les femmes du monde entier revendiquent et méritent un avenir égalitaire libre de préjugés, de stéréotypes et de violence ; un avenir durable et pacifique avec les mêmes droits et des chances égales pour toutes et tous. Pour y parvenir, le monde requiert la présence des femmes dans toutes les prises de décisions.

Cette année, le thème de la Journée internationale des femmes (le 08 mars), «Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19», célèbre par ailleurs les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de COVID-19 et met en lumière les lacunes à combler.

Enfin, il s’avère aujourd’hui à juste titre que la participation pleine et effective des femmes et leur accès aux plus hautes fonctions dans tous les domaines de la vie favorisent le progrès pour toutes et tous.

Vive les Femmes Djiboutiennes.