Catégorie : Feminin

FDF – Remise des équipements de football aux équipes féminines.

Ce matin, la salle de conférence du Centre Technique National (CTN) a abrité une cérémonie de remise des équipements de football aux équipes féminines engagées dans le championnat féminin ainsi qu’aux équipes scolaires.

L’événement était parrainé par le premier vice-président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Mohamed Yacin Yonis. Ont assisté également à cette cérémonie le Directeur Général de l’Enseignement du Ministère de l’éducation Nationale et de l’enseignement Professionnel (MENFOP), M. Abdi Dirir Guirreh, le Secrétaire Général de la fédération, M. Youssouf Ahmed Mahamoud alias « Youfto », le chef du Service des Sports et de la Culture Scolaire, M. Moustapha Hassan Robleh, la présidente de la commission du football féminin, Mme Koureicha Ali Guedi, le Directeur Technique National, M. Yann Daniélou, Mme. Sarah M’Barek, le coach des sélections nationales féminines ainsi que plusieurs dirigeants des équipes féminines.

Ces équipements étaient composés d’une part de maillots, de shorts, de chaussures, de protèges tibias et de ballons destinés à la pratique du football. Ils comprenaient aussi d’autres matériels  similaires qui seront offerts aux équipes de basketball et de handball des écoles. Et, tous lesdits équipements ont été ensuite remis respectivement aux présidents des équipes féminines du football du championnat national ainsi qu’aux différents chefs d’établissements scolaires.

Enfin, dans une brève allocution prononcée à cette occasion le président par intérim de la FDF, M. Mohamed Yacin Yonis a affirmé que le développement du football féminin est une priorité absolue pour la fédération. De son côté, M. Abdi Dirir Guirreh a salué les efforts constants de la FDF pour la vulgarisation, la promotion et le développement du football national à tous les niveaux. Il a de même déclaré qu’en adéquation à cela le Ministère de l’éducation Nationale a été et demeure toujours un des partenaires clé de la fédération. Il a pareillement rappelé qu’au travers de la convention qui les lies, la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et le Ministère de l’Education Nationale vont comme à l’accoutumé continuer à œuvrer de concert pour développer et professionnaliser davantage le football national.

FDF – Tirage au sort du Championnat national de football féminin.

Hier soir, la salle de conférence du Centre National Technique (CTN) a abrité la cérémonie de tirage au sort du calendrier du Championnat national de football féminin en présence des dirigeants des différents Clubs affiliés. L’événement s’est déroulé sous la supervision de plusieurs responsables de la fédération dont notamment la présidente de la Commission du football féminin, Mme Koureicha Ali Guedi, le Directeur Technique National, M. Yann Daniélou et l’entraineur des sélections nationales féminines, Mme. Sarah M’Barek. Ont également assisté à ce tirage au sort des anciennes joueuses de football à savoir Mme. Yousra Abdo Hassan, Mme. Nagah Mohamed Ahmed et Mme. Saida Sikine.

A ce titre, il est à noté qu’à Djibouti le Championnat national féminin de football, est le tournoi de football féminin le plus important du pays. C’est une compétition de football constituant le premier niveau des compétitions féminines. Il a été créé par la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et celle-ci l’organise régulièrement depuis plus d’une décennie sous forme d’un seul groupe composé d’une dizaine de Clubs de football locaux.

En outre, malgré la croissance significative enregistrée au niveau du football féminin au cours des dernières années, l’intérêt suscité par la discipline et son potentiel laissent à penser qu’il reste beaucoup d’opportunités à exploiter. La mise en œuvre de la stratégie pour le football féminin définit les contours de l’action de la fédération auprès des acteurs du secteur en faveur de mesures concrètes pour les jeunes filles. Faire du football un sport universel et promouvoir l’égalité entre les sexes restent aussi le crédo de la FDF. De même, au regard de l’importance du football féminin dans notre société est de plus en plus grande et son évolution est imparable pour le bien du sport. Et, nonobstant les éventuelles obstacles existentielles ou celles relatives aux réalités du terrain, le football féminin continue son ascension.

De plus, il faut préciser que chaque petite fille mérite d’avoir un lieu où jouer au football, tout comme chaque joueuse mérite de pouvoir se battre pour atteindre les sommets. Rien ne devrait les en empêcher car le football féminin est le football et il est le même pour tous. La FDF adhère sans réserve à ce principe et s’engage à faire la différence au quotidien. En ce sens, depuis 2015 les dirigeants de la fédération ont redoublé d’efforts pour maximiser le potentiel du football féminin. Le Championnat national féminin connait ainsi une popularité croissante à tous les niveaux (local, régional et continental) et la fédération entend bien capitaliser sur ces avancées afin de préparer l’avenir du football féminin, de renforcer la popularité de celui-ci et de donner davantage de possibilités aux femmes dans le football. La FDF demeure pareillement déterminée à agir pour accroître la participation du plus grand nombre, sa visibilité et l’engagement à tous les niveaux du jeu. Elle a conscience du moteur de changement positif que peut constituer le football féminin dans les communautés et dans la société en dehors du terrain. Par conséquent, il est indéniable qu’avec un regard rétrospectif le football féminin avance dans notre pays.

Par ailleurs, il est à souligner que pour cette saison 2019/2020 dix (10) équipes vont à nouveau participer à ce championnat.

Enfin, selon les dernières déclarations du président de la Fédération Djiboutienne de Football en marge de la cérémonie de clôture de la Coupe du Corto Maltesse à Tadjourah, l’un des objectifs principaux de la fédération est de pourvoir au développement du football féminin au même titre que le football masculin.

Jour J-1 pour le match retour des gazelles au Maroc.

Le match retour des gazelles de notre sélection féminine U17 contre leurs homologues marocaines aura lieu demain après-midi. En attendant nos joueuses s’entraînent avec hargne. Et, selon l’envoyé spécial du service de presse de la FDF, il semblerait que le moral des joueuses est au top et qu’elles se préparent à livrer une rude bataille.

Enfin, en attendant la rencontre toute la population Djiboutienne sera au rendez-vous sur tous les médias pour supporter son équipe. Et, Inchaa Allah d’ici là nous nous joignons à elles pour leur souhaiter bon vent.

FDF – Les Gazelles se préparent pour le match retour contre l’équipe du Maroc.

Depuis deux jours, les Gazelles de notre équipe nationale féminine U17 se trouvent au Maroc. Elles se préparent sur le terrain pour le match retour prévu ce vendredi 24 janvier et comptant pour le 1er tour des préliminaires-de la Coupe du Monde U17 qui auront lieu en Inde.

A cet effet, après avoir pris leurs quartiers dans leur hôtel d’hébergement et en perspective de la rencontre retour, les jeunes Gazelles de notre sélection nationale U17 ont immédiatement commencé les entrainements sur site. Les Gazelles ne souhaitent pas revivre le même scenario que lors du dernier match et elles se préparent activement avec leur staff technique pour mieux appréhender le match et pour développer des schémas de jeux ainsi que les mécanismes de groupe entre les différentes joueuses.       

Par ailleurs, le staff d’encadrement des Gazelles organise chaque jour des réunions technique. Et, cela afin de mieux étudier l’équipe adverse du Maroc et pour prodiguer à nos joueuses les techniques et tactiques d’attaque et de contre-attaque s’y rapportant. De plus, à ce niveau il convient de signaler que l’équipe bénéficie de conditions d’hébergement et de séjour optimum.

Enfin, en attendant ces rencontres les Djiboutiennes et Djiboutiens seront tous unis derrière leur équipe nationale. Et, Inchaa Allah d’ici là nous nous joignons à elles pour leur souhaiter bon vent.

Arrivée de l’équipe nationale féminine U17 au Maroc.

L’équipe nationale féminine U17 qui s’est envolée hier soir aux alentours de 18h30 vient de débarquer il y a quelques minutes après un périple de 24h à l’Aéroport de Casablanca Mohammed V du Royaume du Maroc.

Les gazelles vont y jouer leur match retour ce vendredi 24 janvier contre leurs homologues Marocaines. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du 1er tour des qualifications de la Coupe du Monde U17 qui aura lieu en 2020 en Inde.

Par ailleurs, pour ce match important les gazelles se sont à nouveau préparées dans d’excellentes conditions. En ce sens, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi a comme d’habitude donné toutes les instructions nécessaires pour que nos joueuses puissent évoluer dans les meilleures conditions possibles lors de ce déplacement. Signalant aussi qu’à leur départ de l’Aéroport International d’Ambouli, plusieurs parents avaient tenues à accompagner leurs filles.

Enfin, en attendant ce match les Djiboutiennes et Djiboutiens seront tous unis derrière leur équipe nationale féminine. Et, Inchaa Allah d’ici là nous nous joignons à eux pour souhaiter bon vent à nos jeunes et valeureuses joueuses.

Départ des Gazelles de

Djibouti

Djibouti contre le Maroc le 10 janvier 2019 au Stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon.

Les joueuses de notre équipe nationale féminine U17 affronteront le 10 janvier prochain au stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon leurs homologues du Maroc. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du 1er tour des éliminatoires de la Coupe du Monde féminine U17 qui se déroulera en Inde du 02 au 21 novembre 2020. Le match retour entre les deux sélections se déroulera au Maroc le 24 janvier 2019. En perspective de ce match important, les gazelles se préparent activement. Pour cela, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi a indiqué que tout a été mis en œuvre pour que nos joueuses puissent relever ce défi avec brio.
En outre, profitant de l’occasion il a indiqué que parmi les priorités de sa feuille de route figure la promotion et le développement du football féminin. Et, dans ce domaine il est à noté que des progrès considérables ont été réalisés par la fédération ces dernières années. En ce sens, la fédération organise chaque année un championnat de football féminin. Elle alloue annuellement des équipements aux différentes équipes. Des formations sont dispensées régulièrement aux cadres (dirigeants et entraîneurs) des Clubs ainsi qu’aux arbitres. Sur ce dernier point, le président a souligné que le nombre des filles arbitres a grandement augmenté aussi bien dans la capitale que dans toutes les régions de l’intérieur du pays.
Par ailleurs, le président Souleiman a déclaré que consécutivement à la politique de transformation du football national la Fédération Djiboutienne de Football a fait appel depuis l’année dernière aux services de Mme Sarah M’Barek. Cette ancienne internationale française a été recrutée en qualité d’entraineur des équipes féminines nationales. Et, nos gazelles ont également bénéficié de plusieurs sorties à l’extérieur du pays afin de participer à plusieurs rencontres et de tournois au niveau de la région et du continent afin d’étoffer leur expériences de jeu.
Enfin, M. Souleiman Hassan Waberi a affirmé qu’en perspective de cette nouvelle année 2020 que la Fédération Djiboutienne de Football prévoit de mettre en œuvre diverses et nombreuses initiatives pour promouvoir et développer davantage le football féminin dans toutes les circonscriptions du pays. Il a pareillement soutenu qu’à ce titre tous les moyens nécessaires seront mobilisés et que tous les atouts ainsi que le cadre idéal seront déployés pour que le football féminin puisse sensiblement progresser à l’instar du football masculin.

CECAFA : Les gazelles s’envolent pour le Maroc.

Hier soir, vers 1h du matin les Gazelles ont quitté le territoire national à destination du Royaume du Maroc.

A cet effet, les Gazelles vont y séjourner durant une semaine dans le cadre d’un stage bloqué afin de préparer dans les meilleures conditions leur prochaine participation aux rencontres du tournoi de la CECAFA 2019. Et, il est également prévu qu’elles y participent à plusieurs matchs amicaux avec des équipes locales de ce pays.

Ensuite, elles devront prendre part du 14 au 23 novembre prochain au tournoi de football féminin de la CECAFA en Tanzanie durant lequel vont s’opposer les nations d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Est. Et, pour l’occasion quelques huit (08) pays de la région y compris Djibouti sont attendus.

Par ailleurs, pour cette compétition la fédération ainsi que le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et Sport n’ont pas ménagé leurs efforts afin que nos Gazelles bénéficient de tous les moyens nécessaires.

Enfin, nous profitons de l’occasion pour souhaiter Inchaa Allah bon vent et plein succès à nos valeureuses Gazelles et à leur staff technique.

CECAFA : Tournoi football féminin en Tanzanie

L’équipe féminine senior A s’envole demain soir au Maroc pour un stage préparatoire. 

En effet, du 14 au 23 novembre aura lieu en Tanzanie un tournoi de football féminin de la CECAFA qui va réunir 8 pays de l’Afrique de l’Est et austral y compris Djibouti.

Pour ce grand challenge la Fédération Djiboutienne de Football va aligner l’équipe nationale féminine senior A. Et, dans un premier temps, nos joueuses se rendront au Maroc pour effectuer un stage de préparation d’une semaine et elles y joueront aussi plusieurs matchs amicaux avec des grandes équipes de ce pays.

Les gazelles sont encadrées par une équipe de techniciens chevronnés dirigée par le coach Mme. Sarah M’ Barek. Actuellement les gazelles suivent un entrainement préparatoire avec des séances de musculation. Une nouveauté ajoutée par cette dernière.

Enfin, notons que la CECAFA est une confédération régionale de football dépendant de la Confédération Africaine de Football créée en 1927. Le CECAFA organise la Coupe CECAFA des nations, mettant en lice les équipes nationales de la confédération tous les ans et une compétition similaire pour les clubs appelée « la Coupe Kagame Inter-Club ».

FDF : Festival de détection.

     A l’occasion de la Journée Internationale et Africaine de la Jeunesse, la Fédération Djiboutienne de Football a organisé au complexe sportif du Roi Fahad un festival de football inter-CDC.

       Cette initiative sportive qui s’est déroulée le vendredi 01 novembre 2019 a réunit 13 équipes féminines issues des différents CDC de la capitale. A cet effet, signalons que ces équipes étaient composées de joueuses âgées entre 13 et 15 ans. Et, outre le côté compétitif, celles-ci ont eu la chance d’exprimer leurs talents durant ce tournoi qui incluait un volet de détection de jeunes talents qui seront prochainement intégrés à la nouvelle équipe féminine U16.

       Il est de même à noter que cette compétition qui était étalée sur la matinée et l’après-midi, s’est terminée avec le sacre de l’équipe du CDC du quartier 7 bis qui a battu le Club du CDC de la Cité Stade. Et, selon les techniciens encadreurs de ce challenge féminin l’événement a été une réussite totale car à cette occasion un nombre important de joueuses talentueuses ont été détectés.

     Enfin, Mme. Sarah M’Barek, l’actuel coach en charge de l’encadrement de l’équipe nationale féminine senior et ses assistants techniques étaient eux aussi présents à ce rendez-vous. Et, ils ont ainsi été très agréablement impressionnés par le niveau footballistique de certaines jeunes filles.

,

CAF/FDF : Lancement du stage d’arbitrage d’élite.

Depuis le 25 octobre se déroule dans notre pays un stage d’arbitrage de haut niveau destiné aux arbitres élites qui officient dans les compétitions internationales.

Ce stage, le premier du genre a été ouvert par le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi et également président de la commission des arbitres de la CAF. Notons à cet effet que les travaux de ce stage de formation regroupent quelques trente trois (33) arbitres et arbitres assistants venus de tout le continent africain.

Enfin, pour plus de précision voici ci-après l’allocution prononcée par le président de la FDF et de la commission des arbitres de la CAF, M. Souleiman Hassan Waberi à l’ouverture dudit séminaire.

    –  –  –  

        Aux noms du président et des membres du Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football ; au nom de la Fédération Djiboutienne de Football et en mon nom personnel, je souhaite la cordiale bienvenue en terre de rencontre et d’échange de Djibouti à tous les participants au présent stage de renforcement de capacité et de mise à niveau à l’intention des arbitres d’élite « A »dames d’Afrique.

        Aux arbitres et arbitres assistants, recevez mes chaleureuses félicitations pour le choix porté sur vous pour figurer dans ce groupe qui constitue la « crème’ de notre arbitrage féminin.

        Le présent stage s’inscrit dans le cadre de la stratégie élaborée par la Commission et le Département pour booster l’arbitrage de notre continent.

        Aux premières heures de ma nomination à la tête de cette Commission, je me suis attelé à faire deux choses en priorité: identifier des cadres compétents pour constituer la commission et élaborer un programme pour le développement de l’arbitrage africain, à court et moyen terme.

        Ainsi, lors d’un séminaire organisé à l’intention des président et des chefs de département, tenu au Caire, il y a environ deux ans, j’ai pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour rehausser le niveau de l’arbitrage féminin africain. Pour ce faire, j’ai instruit le Département d’arbitrage de la CAF a un certain nombre de directives :

  • la sélection de quelques candidates à tous les stages destinés aux hommes, jeunes talents, élites B et élites A.
  • la sélection d’au moins un trio de femmes pour participer aux compétitions des jeunes (U-17, U-20, U-23),
  • l’introduction de classification et de stages de mise à niveau comme chez les hommes (élites B et A).

        Parallèlement, nous encourageons fortement nos fédérations et nos zones (COSAFA, CECAFA, UFOA etc.) à utiliser les arbitres et des arbitres assistants femmes dans leurs compétions masculines. Elles ont réagi favorablement et les résultats que nous voyons sont très encourageants.

        En plus, de ces innovations, la Commission et le Département sont entrain de chercher des voies et moyens pour introduire l’arbitrage mixte en faveur des femmes. Il s’agit d’utiliser les meilleures d’entre vous dans les compétitions interclubs dans des trios mixtes (hommes/femmes). Ces innovations ne seront possibles que si votre engagement et votre savoir faire sont reconnus de tous les acteurs du football. Ce n’est pas un leurre, que de penser que le football féminin y compris l’arbitrage saura rivaliser d’avec celui des hommes dans un avenir proche. Les Présidents Ahmad et Infantino y croient et c’est pourquoi ils consentent à injecter beaucoup de moyens matériels et financiers pour le développement harmonieux du football féminin dans son ensemble.

        Chères stagiaires, vous avez là un grande opportunité et un challenge pour tracer une voie royale à l’arbitrage féminin de notre confédération. Je vous exhorte à beaucoup de concentrations et de dépassement de soi pour montrer à la face du monde que l’arbitrage féminin de l’Afrique ne sera plus un « bouche-trous » dans les compétitions de la FIFA.

        La CAF, à travers sa Commission d’arbitrage compte pleinement sur vous pour réussir ce Challenge.

        Mesdames, Messieurs, chères stagiaires, en vous souhaitant plein succès dans vos travaux, je déclare ouvert, le stage pour arbitres et arbitres assistants d’élite « A » femmes de la CAF.