Devenir arbitre

Le programme de recrutement des arbitres est requis pour augmenter l’effectif des arbitres pour faire face à la demande croissante des matchs. La Direction de l’arbitrage procède au fur et à mesure que le besoin se fait ressentir, au lancement d’appel à la candidature pour procéder au recrutement des arbitres.
Tout recrutement des arbitres devra passer par :

  • Traitement des dossiers reçu (présélection)
  • Entretien
  • Sélection
  • Recrutement

Le programme de recrutement des arbitres est prévu deux fois par ans (décembre et avril) pour accroitre l’effectif afin de faire face à la demande croissante des métiers de l’arbitrage.

C’est pourquoi, nous allons faire des compagnes de détection auprès des établissements scolaires en lançant l’avis de recrutement dans le journal la nation selon les normes suivants :

  • Etat civil
  • Cv
  • Lettre de motivation
  • Profil du candidat recherché
  • Diplôme à fournir (BAC)

En effet, les critères de sélection sont les suivants :

  • Faire une présélection pour diagnostiquer et connaître le niveau des candidats
  • Respecter le critère de sélection écrit sur le règlement
  • Effectuer un critère pour voir la motivation (entretien, test écrit)
  • Début de la formation aux élèves arbitres sélectionnés pendant une semaine
  • Test final à la fin de la formation pour retenir les futurs candidats arbitres
  • Recrutement des élèves arbitres féminines

 Peut prétendre à la qualité d’arbitre de football tout citoyen Djiboutien remplissant les conditions suivante à savoir :

  • Physiques
  • morales
  • intellectuelles

Tout candidat au titre d’arbitre doit en faire la demande par écrit au secrétariat général de la FDF.

Il doit, en outre répondre aux critères suivants :

  • Etre âgé de 18 ans au moins ou 25 ans au plus.
  • Taille minimum pour  homme 170 et 166 pour la femme
  • Titulaire d’un BAC ou plus ;
  • Etre de bonne condition physique ;
  • N’être atteint d’aucune maladie ou infirmité incompatible avec les fonctions de l’arbitrage
  • Se soumettre à un examen médical complet par un médecin assermenté ;
  • Fournir un certificat d’acuité visuelle (Le port de verres de correction est interdit) ;
  • Jouir de ses droits civils et civiques et être de bonne moralité.