Catégorie : Academie

Le président Souleiman inspecte l’état d’avancement des travaux de construction de l’Académie de Football de Douda.

Le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi a effectué hier une visite d’inspection à l’Académie de football de Douda pour voir de visu l’avancée des travaux sur le terrain.

A cet effet, le numéro un du football djiboutien s’est déplacé hier matin sur les lieux pour apprécier et pour mesurer l’état d’avancement réel de la 2ème phase des travaux de construction de l’Académie de Football de Douda.

Pour rappel, les travaux de la 2ème phase portent notamment sur la pose et la fourniture de deux terrains de football extérieurs, revêtus de gazons synthétiques, et répondants aux normes et standards internationaux.
Et, dans cette optique le président Souleiman a pu voir évaluer par lui-même la finalisation des travaux de pose et de fourniture relative au premier terrain sur lequel le gazon a été complètement installé à ce jour.
Tandis que concernant le second terrain de football, les travaux sont au stade de la préparation de la surface. En ce sens, il faut savoir que la pose entre autre du lit de sable, son étirement et l’installation du film géotextile pour éviter la pousse des mauvaises herbes sont à présent terminés. Les travaux portant sur le nivellement, le marquage du sol, l’installation du système de drainage (tuyau perforé), la construction de mur de délimitation en béton sont en cours.
S’en suivront ensuite la pose d’une couche de gravier épais sur le sol et le lissage de la surface du terrain par une couche de gravier fine et souple ou de feutre. Après cela, seront réalisés les autres travaux portant sur la pose des rouleaux de gazon artificiel, de la bande de jonction du gazon artificiel, la création de lignes blanches pour le terrain de football, le remplissage en sable du sol en gazon synthétique, le remplissage de granules de caoutchouc sur le gazon synthétique et l’installation de poteaux de but de football et autres accessoires. Cette solution est pratique, nécessite peu d’entretien et pour un résultat satisfaisant puisqu’avec le gazon synthétique il n’y a pas de problème de trous, de mauvaises herbes, ni d’herbe brûlée par le soleil.

Par ailleurs, il est à souligner qu’après la finalisation de la première phase, qui consistait à construire les trois (03) bâtiments qui constitue l’ossature principale de l’académie, la seconde phase qui est en cours actuellement devait porter sur la pose et la fourniture de deux (02) terrains gazonnés. Tandis que la 3ème et dernière phase des travaux de construction de cet outil pédagogique à Douda va couvrir quant à elle les travaux d’installation de l’électricité, de l’eau et des autres connectiques accessoires ainsi que l’acquisition et le montage sur site des divers autres équipements nécessaires à la viabilisation des trois (03) bâtiments.

Enfin, à l’issue de sa visite le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi s’est déclaré réjouit de l’avancement des différents travaux de construction de l’Académie de football de Douda conformément à la projection des experts. Le président Souleiman a fait également savoir à la fin de son bref passage sur le site que l’Académie de football de Douda est un joyau national que tous les Djiboutiens attendent impatiemment et qui va bientôt énormément contribuer au développement du football national à tous les niveaux.

Le président Souleiman inspecte l’état d’avancement des travaux de construction de l’Académie de Football de Douda. © fdf.dj – Mai 2022.

Madame Fatouma Moussa Dirieh vient d’être nommée DTN Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football.

Madame Fatouma Moussa Dirieh, plus connu sous le nom de Fozia dans les milieux du sport Djiboutien, vient d’être nommée aujourd’hui Directrice Technique Nationale Adjointe (DTNA) par le Comité Directeur de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF).
A cet effet, il est à noter que cette grande dame du paysage sportif djiboutien est avant tout, une enseignante diplômée d’une Licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) spécialisée en Éducation et Motricité (EM). Elle assure quotidiennement
dans ce cadre, l’enseignement de l’Éducation Physique et Sportive au profit de nos élèves de l’enseignement secondaire au Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP).

En sus de cela, Madame Fatouma Moussa Dirieh est certifiée officiellement comme instructeur de la Confédération Africaine de Football (CAF) et elle vient d’être désigné ce matin par note de service, Directrice Technique Nationale Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football. Cette nomination est amplement méritée par la récipiendaire. Elle est avant tout le couronnement d’une femme pionnière dans son domaine, la reconnaissance de l’engagement exemplaire d’une bénévole certifiée au service de notre jeunesse et d’une professionnelle qui s’est énormément investit depuis bientôt deux (02) décennies dans le développement, la vulgarisation et la pratique du sport national en général.
C’est aussi en particulier le témoignage par ses confrères, par les spécialistes et les autres éducateurs ou moniteurs sportifs vis-à-vis de l’examen de l’ensemble du parcours professionnel de cette jeune polyvalente et dynamique technicienne Djiboutienne aux talents multiples dans le raffermissement, la formation, la professionnalisation et la promotion de nouvelles inflexions destinées à valoriser davantage les clubs locaux, les équipes nationales toute catégories confondues et les autres différentes structures footballistiques existantes sur le territoire nationale en s’y investissant au quotidien, en y œuvrant d’arrache-pied et en y contribuant foncièrement à leur totale autonomisation.

En adéquation à cette distinction par le plus haut organe décisionnel de la fédération de cette compatriote aux qualités humaines sans égale et qui a consacrée sa vie au développement du football national, nous sommes de facto fier de sa réussite. C’est de même la première fois qu’une femme occupe ce prestigieux poste à Djibouti. Et, cela n’aurait pas été possible aujourd’hui sans la politique éclairée de développement du football national mis en œuvre par le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi.
Il est vrai qu’à ce niveau que le président Souleiman a offert aux femmes et aux filles Djiboutiennes évoluant dans la sphère locale du football et  désireuses de s’y affirmer l’occasion de mettre en valeur leurs capacités intellectuelles, leurs compétences académiques ainsi que leurs savoir-faire.

Pour rappel, le Directeur Technique National Adjoint (DTNA) est de surcroit un agent public rémunéré par l’État et travaillant au sein d’une fédération sportive. Il fait partie des Conseillers Techniques Sportifs (CTS) de l’autorité de tutelle des Sports au même titre que le DTN (DTN), l’Entraîneur National (EN) et le Conseiller Technique National (CTN) ou Régional (CTR). En ce sens, c’est un poste particulier qui a été mis en place depuis plus d’une cinquantaine d’année dans le but d’apporter un réel appui technique spécifique au mouvement sportif.
Le Directeur Technique National ou son adjoint sont pareillement des techniciens de très haut niveau dans leur discipline respective. Ils peuvent être placé à la fois sous la tutelle du Ministère ou du Secrétariat des Sports ou de la fédération sportive à laquelle il appartient. Vu la place qu’il occupe, le DTN porte plusieurs casquettes notamment de leader, de manager, de gestionnaire, de négociateur et d’entraîneur. D’un point de vue général, il est garant des bonnes relations entre le Ministère chargé des Sports et le Président de la fédération. Dans cette optique, il prend part à la planification de la politique de la structure fédérale et veille à son application. D’un autre côté, comme il s’agit d’un conseiller technique, il se charge de donner son avis quant à la délivrance des titres sportifs.

Par ailleurs, pour devenir DTN ou DTNA, il importe bien évidemment de détenir plusieurs qualités bien développées, dont :

• Une excellente capacité d’adaptation puisque le DTN ou DTNA peut très bien être amené à œuvrer dans des environnements de travail spécifiques et à communiquer avec des interlocuteurs très différents.
• Un leadership dans le sang. En effet, ce poste requiert dynamisme et persuasion. Le DTN ou son adjoint doit donc être parfaitement capable de gérer et de coordonner les différents interlocuteurs tout en réglant les conflits qui peuvent éventuellement survenir.
• Un sens du relationnel et de la pédagogie. Le DTN DTNA doit être pédagogue et être à l’écoute puisqu’il est à la fois formateur, chef de projet et l’unique ambassadeur de sa discipline sportive.
• Détenir un sens de l’analyse et de l’expertise sportive : cette dernière qualité est la plus importante. De fait, le technicien ou technicienne qui occupe cette fonction doit être capable de détecter les jeunes qui ont du talent et de les encadrer par la suite pour qu’ils deviennent les champions de demain.

Ces qualités susmentionnées permettent enfin de former efficacement ou de pourvoir à la détection et à l’enrôlement régulier des futurs arbitres, des bénévoles et des divers autres cadres officiant au sein de la fédération sportive.

Madame Fatouma Moussa Dirieh vient d’être nommée DTN Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football. © fdf.dj – Mai 2022.

La FDF a organisé ce jeudi un Iftar de communion au Sheraton Hôtel de Djibouti.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a organisé ce jeudi, qui correspond au dernier jeudi du mois béni du ramadan de cette année, un Iftar ou Ftour (une rupture collective) suivi d’un dîner qui a réunit plus deux cent (200) personnes issues des différents horizons des Sports de Djibouti et de nombreux officiels et responsables Djiboutiens.

L’événement s’est déroulé cette après-midi dans la salle de réception du Sheraton Hôtel Djibouti. A cet effet, ont participé respectivement à ce Ftour collectif de rupture du jeûne des parlementaires, des hauts responsables de l’administration centrale, des officiers supérieurs des Forces Armées Djiboutiennes, des responsables de nombreuses fédérations sportives du pays ainsi que des dirigeants et des joueurs appartenant aux des différentes équipes des championnats nationaux de football.
Étaient aussi présents à cette rencontre, certains des nouveaux dirigeants élus des communes de Boulaos et de Balballa ainsi que des anciennes stars du football national.
Citons également la présence remarquable de la présidente du Comité National Olympique et Sportif Djiboutien (CNOSD), Mme. Aicha Ali Garad. Et, ce soir un hommage exceptionnel lui a été rendu par le président de la FDF et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi. C’est une grande amie des sports nationaux et dont la contribution est prépondérante, a en ce sens déclaré le président Souleiman.

Le Ftour collectif de ce soir a d’autre part été marqué par l’allocution du président de la Fédération Djiboutienne de Football. M. Souleiman Hassan Waberi qui s’est notamment exprimé en somali, en afar et en arabe et en anglais en lançant cette rencontre.
Dans son intervention, le président de la FDF a aussi évoqué la situation des différents championnats nationaux de football qui se sont d’ailleurs terminés à part le championnat de football féminin. Profitant de cette occasion, le numéro un de la fédération a renouvelé ses chaleureuses félicitations aux vainqueurs de cette année desdits championnat.
Le président Souleiman a pareillement affirmé que cet Ftour intervient à la fois à quelques jours de la fête de l’Aïd, qui demeure un tournant majeur pour tous les musulmans du monde entier, et durant les derniers jours du mois du ramadan qui sont propices pour récolter les bénédictions d’Allah, le Tout puissant. En poursuivant ses propos, le numéro un de la FDF a appelé au pardon en ces termes : «Prions ensemble pour qu’Allah puisse nous pardonner nos péchés, nous bénir par ses miséricordes et nous gratifier de ses bontés.».

L’un des moments forts de l’allocution du président Souleiman a été également le moment ou il a rendu sans distinction un vibrant hommage aux membres de la grande famille du football national et de ses composantes.
L’autre moment ayant marqué cette intervention a été de même lorsque le premier responsable du football djiboutien a tenu à saluer l’excellent travail réalisé par son prédécesseur M. Houssein Fadoul Darar. Sur ce point, le président de la fédération a précisé qu’il a poursuivi son œuvre en apportant en toute modestie ses contributions et sa touche personnelle en compagnie des femmes et des hommes qui œuvrent inlassablement chaque jour à la FDF. M. Souleiman a pour autant et par ricochet émis le souhait de voir son successeur poursuivre ce travail, une fois son mandat terminé.
«Ma conception du succès en football, a-t-il dit en conclusion, est de partir du bas pour arriver au sommet et dans ce cadre l’académie de football que la FDF va ouvrir prochainement va contribuer énormément au développement du football national. Par conséquent, je vous garantie que dans les décennies à venir que la République de Djibouti va disposer des équipes nationales efficaces et des joueurs talentueux.».
Le président Souleiman a enfin terminé son discours en adressant ses meilleurs vœux à tous les Djiboutiens pour l’Aïd-el-fitr et en priant pour que la paix et la fraternité régner en harmonie dans le monde.

La FDF a organisé ce jeudi un Iftar de communion au Sheraton Hôtel de Djibouti. © fdf.dj – Avril 2022.

Le président de la Commission de Développement Technique de la FDF est en formation à l’Académie de football du RC Lens.

Dans le cadre de l’exécution du Programme de Soutien Technique (PST) résultant de la convention de coopération et de partenariat privilégié existante entre la Fifa, la FFF et la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Mohamed Ali Omar, le président de la Commission de Développement Technique et membres du Comité Directeur de la fédération, se trouve depuis une semaine en France.

A cet effet, M. Mohamed Ali Omar alias IID est actuellement en déplacement à l’Académie de football du RC Lens. Il y suit une formation de pointe axée notamment sur l’acquisition du savoir-faire et des compétences théoriques et pratiques inhérentes à la mise en œuvre et à la gestion du cadre d’encadrement administratif et technique des catégories U-15, U-17 et U-19.

Pour rappel, il est à noter que la Fédération Française de Football (FFF) et la Fifa avaient signé en décembre 2018 un accord de collaboration en vue d’apporter un soutien technique sur mesure aux associations membres (essentiellement francophones) d’Afrique qui le désirent à travers le programme PST. Et, la prise en main de la présente formation du président de la Commission de Développement Technique de la FDF s’inscrit dans la droite ligne de l’accord signé avec la FFF.

Le programme PST met en outre en exergue la promotion de l’égalité des chances et ouvre de nouvelles perspectives de développement par le football dans les pays d’Afrique francophone.

Quant au Racing Club de Lens, couramment appelé RC Lens, est un club de football français basé à Lens, dans le Pas-de-Calais, en France. Il a été fondé en 1906, sous le nom de Racing Club Lensois. Il prend son nom actuel en 1969. Aujourd’hui, le club compte deux titres nationaux majeurs à son palmarès, un championnat de France en 1998 et une Coupe de la Ligue en 1999. Au niveau européen, le club se hisse à deux reprises en Ligue des Champions lors des saisons 1998-1999 et 2002-2003, et atteint les demi-finales de la Coupe de l’UEFA en 2000 avant de remporter une Coupe Intertoto en 2005.

Le programme PST permet enfin d’accompagner les fédérations de football africaines lorsqu’elles veulent faire venir un expert international pour former dans le pays même les compétences humaines locales au moyen de formations certifiées et sur mesure. Elles peuvent aussi identiquement à travers le PST envoyer un ou plusieurs de leurs techniciens en formation dans une des structures de formation de l’hexagone. Il arrivent également que ces fédérations fassent appel au service de certaines ressources humaines françaises qualifiées et certifiées pour réaliser momentanément des actions de suivi, d’expertise, de conseil et de formation en fonction de leur plan de développement fédéral et de leurs propres besoins structuraux.

Le président de la Commission de Développement Technique de la FDF est en formation à l’Académie de football du RC Lens. © fdf.dj – Mars 2022.

FDF – L’entreprise Abone Construction a obtenu le contrat de construction du futur Complexe Technique Féminin.

Cet après-midi la salle de réunion du secrétariat de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a abrité une cérémonie de signature de contrat entre le président par intérim de la fédération et vice-président, M. Mohamed Yacin Yonis et Madame Friyo Ahmed patronne de la compagnie Abone Construction. Ainsi cette entreprise obtient le contrat de construction du futur Complexe Technique Féminin qui sera construit dans l’Académie de football de Douda.

La construction de ce centre est né avec le désir de la Fédération Djiboutienne de Football de disposer en son sein une structure dédiée qui devrait servir de centre d’accueil, d’hébergement et d’aguerrissement des différentes équipes nationales féminines (toutes catégorie de fille confondues) afin de galvaniser davantage l’ensemble des efforts déjà engagés en ce sens pour la promotion et la professionnalisation de la pratique du football féminin.

Par ailleurs, pour Mme. Friyo Ahmed l’obtention de ce marché est doublement symbolique car c’est une femme qui va construire le futur Complexe Technique Féminin de la FDF et puis le marché vient d’échoir à une ancienne footballeuses. Car, pour la petite histoire sachez que Mme. Friyo Ahmed a joué à une époque pour une équipe qui évoluait en première division. Seul s’en souviennent les anciens.

L’objectif principal de ce projet prioritaire de la FDF est enfin de promouvoir, d’améliorer et d’agir ostensiblement sur la qualité de l’éducation scolaire qui y sera dispensée, sur la formation sportive offerte et sur le niveau d’encadrement technique des futurs jeunes filles bénéficiaires de ce nouveau dispositif de la fédération. Et, grâce à ce nouveau centre la FDF compte mieux pourvoir au rayonnement sportif de ses différentes équipes nationales féminines.

L’entreprise Abone Construction a obtenu le contrat de construction du futur Complexe Technique Féminin. © fdf.dj – Février 2022

Une réunion de travail entre le Consultant Tunisien de la Fifa et plusieurs membres du Comité Directeur de la fédération vient d’avoir lieu au siège de la FDF.

Hier soir, le Consultant Tunisien de la Fifa, M. Bellhassen Malouche a eu une réunion de travail au siège de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) avec plusieurs hauts membres de son Comité Directeur. Elle a été chapeautée par le président par intérim et vice-président de la fédération, M. Mohamed Yacin Yonis. Et, elle fait suite à sa première visite d’immersion de la veille à l’académie de football de Douda.

Dans ce cadre, les responsables de la fédération ont tout d’abord dressé à leur hôte un large exposé de l’organisation et des missions dévolues à la FDF. Ensuite, une présentation relative aux différents chantiers actuellement en cours ainsi que de la stratégie de développement poursuivie par la fédération lui ont été soumis. Un aperçu additionnel sur les moyens et outils de gestion concernant le fonctionnement et l’état d’avancement des compétitions organisées par la fédération lui ont été aussi fournis pour plus d’information.

M. Bellhassen Malouche, le Consultant de la Fifa à quant à lui mis en exergue le programme de sa visite à Djibouti en prenant la parole. Il a aussi profité de l’occasion lors de cette rencontre pour confirmer que l’instance mondial du football, la Fifa, apprécie énormément la nouvelle dynamique en cours à la FDF ainsi que tous ses efforts concernant le développement et la professionnalisation du football Djiboutien. Il a également annoncé que la Fifa est disposée à soutenir la FDF à tous les niveaux (et cela en particulier au niveau du football féminin, de la formation des cadres pour le football de base et sur l’expertise relative à la mise en œuvre des formations spécialisées au niveau de la future académie de football).

Plusieurs autres sujets d’intérêts communs ainsi que certaines autres préoccupations actuelles majeures de la fédération ayants trait à la vie quotidienne de ses instances, aux actions prioritaires à planifier et à sa projection à court, à moyen et à long termes ont été enfin au centre des discussions avec le consultant conformément à la feuille de route de sa mission lors de cette première entrevue avec les plus hauts responsables de la Fédération Djiboutienne de Football.

Réunion de travail entre le Consultant Tunisien de la Fifa et les membres du Comité Directeur de la FDF. © fdf.dj – Février 2022

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et au siège du club d’Arta Solar7.

En effet, un Consultant international est en mission officielle depuis vendredi dernier dans notre pays et plus particulièrement auprès de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF). Il s’agit en l’occurrence de M. Bellhassen Malouche, un Consultant technique Tunisien qui a été en ce sens mandaté par la Fédération internationale de football association (Fifa).

Dans ce cadre, M. Bellhassen Malouche s’est rendu ce matin à l’Académie de football de Douda. Il était à cette occasion accompagné notamment du Secrétaire Général de la FDF, M. Youssouf Ahmed Mahamoud, du président de la Commission de Développement Technique et membre du Comité Directeur de la fédération, M. Mohamed Omar Ali, du DTN, M. Mohamed Ali Affasseh ainsi que de l’analyste de la DTN, M. Osman Ahmed Bouh. Et, en marge de cette visite, le Consultant international Tunisien a pu lui-même voir sur le terrain et de visu l’avancée des travaux de construction en cours à ladite académie. Il a également eu l’occasion de discuter et d’échanger avec les différents responsables en charges des travaux.

Il est à noter par ailleurs que l’Académie de football de Douda est un immense chantier dont les travaux arrivent à présent en phase terminale. La création de cette académie répond à la volonté conjuguée du gouvernement de la république de Djibouti et de la Fédération Djiboutienne de Football visant à développer les compétences de nos jeunes talents locaux dans un cadre structuré et aux normes. Celle-ci en tant que Centre de Formation par excellence ou d’École de football spécialisée permettra alors de facto, à des jeunes Djiboutiens (filles & garçons confondues) de se préparer à embrasser une carrière professionnelle de joueur ou de joueuse, tout en suivant des cours scolaires aménagés au moyen d’un système d’internat sur place et sur mesure. Le second objectif connexe à la mise en place de cette académie est de pourvoir à la détection, à la formation et à l’enrôlement de nouveaux joueurs et joueuses professionnels suffisamment instruits et aguerris aux dernières exigences inhérentes au football mondial actuel et au niveaux des différentes sélections nationales pour un meilleur rayonnement de notre pays.

L’objet de la présente mission de M. Malouche est quant à elle consacrée entre autre à la Direction Technique Nationale (DTN) de la FDF. Elle permettra de même dans cette optique à la Fifa de pouvoir apporter comme programmé son concours et son assistance à la Fédération Djiboutienne de Football pour concocter suivant sa stratégie de développement son propre programme en matière de football de base, de football des jeunes, de football féminin et d’Elite ainsi que les actions techniques prioritaires à planifier à court, à moyen et à long termes.

Le Consultant et les dirigeants de la fédération se sont ensuite rendus au siège du club de 1ère Division Arta Solar7. A ce titre, M. Malouche a été accueilli à son arrivée sur les lieux par les responsables administratifs du club.

Le nouveau Secrétaire Général du club d’Arta Solar7 a alors présenté au Consultant Tunisien et à la délégation l’accompagnant, un bref exposé ayant trait à l’historique et la vie du club ainsi que les objectifs et les ambitions poursuivies par le club. Et, en réaction, M. Bellhassen Malouche, le Consultant de la Fifa, n’a pas manqué à féliciter les responsables d’Arta Solar7 pour l’ensemble des efforts consentis jusqu’à ce jour dans le développement et la professionnalisation de ses activités footballistiques. Il a aussi salué la structuration en marche du club d’Arta Solar7 et visant à contribuer constamment à l’essor du football Djiboutien. M. Malouche a pareillement mis en exergue la particularité dudit club de football et notamment à travers ses multiples initiatives ainsi que les investissements énormes que le club consacre annuellement pour atteindre ses objectifs, pour son fonctionnement et pour sa vie quotidienne.

Au terme de cette visite, une photo de famille regroupant entre autre les responsables du club, ceux de la fédération et de M. Malouche, le Consultant de la Fifa, a été prise dans les locaux du club d’AS Arta Solar7 pour couronner la visite.

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et à Arta Solar7. © fdf.dj – Février 2022

Académie de Football de Douda : Le président Souleiman inspecte les travaux de la 3ème phase.

Le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi a effectué ce matin une visite d’inspection à l’Académie  de football de Douda pour voir de visu l’avancée des travaux sur le terrain.

En effet, depuis le 17 décembre 2021 dernier la 3ème phase des travaux de la construction de ladite académie ont commencé. Ils portent actuellement sur le terrassement des différents terrains de football en perspective de la pose des divers gazons synthétiques. Et, pour poser un gazon synthétique il est important de bien préparer la surface en amont. En ce sens, il faudra poser entre autre un lit de sable et bien l’étirer, installer un film géotextile pour éviter la pousse des mauvaises herbes puis poser le gazon synthétique.

En outre, il est à noter que les travaux d’installation d’un terrain de football en gazon artificiel se composent de normalement de plusieurs étapes successives. Elles comprennent tout d’abord le nivellement et le marquage du sol, les travaux de lissage des sols du terrain, l’installation du système de drainage (tuyau perforé) et la construction de mur en béton. S’en suivront ensuite la pose de gravier épais sur le sol, la pose mie fine sur le sol, le lissage de la surface de la couche de gravier et d’une couche de souplesse ou de feutre sur le sol en gravier. Après cela, seront réalisés les autres travaux portant sur la pose des rouleaux de gazon artificiel, de la bande de jonction du gazon artificiel, la création de lignes blanches pour le terrain de football, le  remplissage en sable du sol en gazon synthétique, le remplissage de granules de caoutchouc sur le gazon synthétique et l’installation de poteaux de but de football et autres accessoires. Cette solution est pratique, nécessite peu d’entretien et pour un résultat satisfaisant puisqu’avec le gazon synthétique il n’y a pas de problème de trous, de mauvaises herbes, ni d’herbe brûlée par le soleil.

Par ailleurs, en adéquation avec l’agenda d’exécution des différents travaux de cette phase de la construction, le président Souleiman vient de discuter sur place ce matin en marge de sa visite de terrain avec l’ingénieur qui dirige les travaux de gazonnage, M. Lex Van der Greft, de la compagnie internationale We-LAPS bv (we Let Africa Play Sports). Ce dernier a fait en retour une brève présentation au président de la FDF sur l’étendu du chantier en cours. Il lui a aussi succinctement expliqué toutes les étapes déjà réalisées jusqu’à ce jour d’une part et d’autre part toutes les autres étapes restantes ainsi que les délais dans lesquels elles seront exécutées.

Enfin, satisfait des explications fournis par l’ingénieur, le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi a déclaré à la presse que conformément à la projection les travaux de construction de l’Académie de football de Douda vont bon train. Il est prévu que le chantier de l’académie se termine d’ici la fin du mois de mars prochain. Il a de même indiqué à la fin de son point de presse que l’Académie de football de Douda est joyau national qui est très attendu par tous les Djiboutiens et qui va énormément contribuer au développement du football national.

©FDF – Janvier 2022

Une mission FIFA au service de la jeunesse de Djibouti.

Le football est un outil puissant lorsqu’il aide les jeunes à avancer dans leur vie. C’est là l’un des thèmes explorés par la délégation de la FIFA en compagnie des acteurs du football local et de membres du gouvernement, à l’occasion d’une visite à Djibouti. Durant quatre jours, le groupe emmené par la Secrétaire Générale de la FIFA Fatma Samoura a rencontré des joueurs, des supporters, des représentants des ligues et des clubs, des membres de la Fédération Djiboutienne de football (FDF), des ministres et le président du Comité national olympique djiboutien. La FDF et son président, Souleiman Hassan Waberi, ont réservé un accueil chaleureux aux représentants de l’instance dirigeante du football mondial, dans la plus pure tradition Djiboutienne. Par la suite, les visiteurs ont rencontré le Colonel Zakaria Hassan Aden, lui-même ancien footballeur, qui n’a pas manqué de rappeler son soutien au football dans son pays et notamment aux Requins, surnom des joueurs de l’équipe nationale de Djibouti.

— Fatma Samoura (@fatma_samoura) November 5, 2021

Les membres de la délégation ont salué les internationaux Djiboutiens, avant de débattre en présence du comité exécutif de la FDF de plusieurs sujets : développement du football pour les garçons et surtout pour les filles, développement technique, recrutement et formation des entraîneurs, formation des arbitres et élargissement des compétitions. À l’issue des débats, Fatma Samoura a indiqué : « J’ai pu constater que le président de la FDF, M. Waberi, était prêt à mettre sa passion et son énergie au service du développement technique du football. L’exposition aux compétitions internationales figure également à son agenda, mais nous avons avant tout parlé de l’accès au football pour les femmes. J’ai d’ailleurs tenu à saluer l’excellent travail réalisé en coopération avec d’autres organisations, comme la Gendarmerie Nationale, pour ouvrir de nouvelles perspectives dans ce domaine ». D’autres réunions se sont également révélées très productives, à l’image de celle impliquant la présidente de la commission pour le football féminin Amina Mohamed Moussa. Les délégués ont aussi échangé avec des footballeurs U-13 à U-17. La suite de la visite a conduit les représentants de la FIFA sur le site d’un bâtiment exclusivement consacré au football féminin, situé juste à côté de l’académie de la FDF.

— Fatma Samoura (@fatma_samoura) November 6, 2021

La Secrétaire Général de la FIFA, le président du Comité olympique djiboutien et la présidente de la commission pour le football féminin de la FDF ont symboliquement posé ensemble les premières pierres de l’édifice, en présence des membres d’équipes de jeunes féminines. « Ces jeunes femmes nous ont réservé un accueil extraordinaire », s’est félicité Fatma Samoura. « Elles ont tout de suite perçu tout ce que ce nouveau bâtiment pourrait apporter au football féminin à Douda. » La question de la parité a naturellement occupé une grande place dans les discussions menées avec les représentants du gouvernement, les ministres et les principaux acteurs du football djiboutien. Parmi eux se trouvaient Moustapha Mahamoud, ministre djiboutien de l’éducation nationale et de la formation professionnelle; Ilyas Dawaleh, ministre djiboutien de l’économie et des finances chargé de l’industrie; Mouna Osman, ministre de la femme et de la famille; Fatouma Awaleh Osman, maire de la ville de Djibouti; Hassan Mohamed Kamil, secrétaire d’état chargé des Sports; Mahamoud Ali Youssouf, ministre des Affaires étrangères ainsi que le premier ministre de Djibouti, Abdoulkader Kamil Mohamed.

— Fatma Samoura (@fatma_samoura) November 7, 2021

Au cours de ces échanges, la Secrétaire Général de la FIFA a rappelé que les équipes nationales sont source de fierté et de motivation pour de nombreux supporters. Elle a également souligné la nécessité, pour les autorités nationales, d’apporter un soutien financier solide aux Requins, notamment pour couvrir les frais de déplacement et de transport. La rénovation des installations du stade El Hadj Hassan Gouled Aptidon, qui n’est pas en mesure d’accueillir des matches internationaux faute de répondre aux normes en vigueur, a également été abordée. Le ministre a réitéré son soutien aux Requins, puis la conversation a porté sur le caractère fédérateur du football et sur la perspective de voir un jour les Gazelles participer à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. À l’issue de sa visite, Fatma Samoura a déclaré : « Djibouti est un modèle en Afrique pour tout ce qui touche au leadership féminin, à la place des femmes dans la société et à l’avenir des jeunes femmes ». « Nous souhaitons voir les autorités nationales emboîter le pas à la FDF et profiter des mesures importantes prises par le président Souleiman Waberi afin de développer l’écosystème du football féminin, ici à Djibouti. Pour ce faire, il est nécessaire de diriger les investissements vers le développement des compétences, des infrastructures et de l’expertise qui aideront les joueuses et les arbitres à exploiter tout leur talent. Gageons qu’un jour, grâce à ces investissements, les Gazelles se qualifieront pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. »

— Fatma Samoura (@fatma_samoura) November 6, 2021

Mme Fatma Samoura pose la 1ère pierre du futur Centre Technique Féminin (CTF).

La Secrétaire Générale de la Fifa, Mme. Fatma Samba Diouf Samoura, vient de procéder cet après-midi à la pose de la première pierre du futur Centre Technique Féminin (CTN) à l’Académie de football de Douda.

A cet effet, cet après-midi, Mme. Fatma Samoura s’est rendue à l’Académie de football de Douda pour effectuer la pose de la première pierre du futur bâtiment du football féminin. En compagnie du président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi et de la présidente du Comité National Olympique et Sportif Djiboutien (CNOSD), Mme. Aicha Garad.

A son arrivée sur place, Mme. Fatma Samara a eu droit à un accueil chaleureux par les membres des équipes féminines. Ce Centre Technique Féminin qui abritera les futures footballeuses, fait partie des structures de l’Académie de football, ouvrage d’envergure financé par la Fifa. Il servira de centre d’accueil, d’hébergement et d’aguerrissement destiné à nos jeunes filles toute catégorie confondue afin de galvaniser davantage l’ensemble des efforts déjà engagés en ce sens pour la promotion et la professionnalisation de la pratique du football par la Fédération Djiboutienne de Football et par les autorités nationales. La secrétaire générale a profité de l’occasion pour effectuer une visite guidée de l’Académie.

Zoom sur le foot féminin.

Parmi les priorités du président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi, figure la promotion et le développement du football féminin et dans ce domaine des progrès considérables ont été réalisés par la fédération ces dernières années. Il y a des championnats de football féminin organisé chaque année, des équipements sont fournis aux équipes, des formations sont dispensées aux dirigeants et aux entraîneurs de club ainsi qu’aux arbitres. Dans ce cadre, il est à préciser que le nombre des filles arbitres a grandement augmenté, même dans les régions de l’intérieur il y a de nombreuses jeunes filles qui font office d’arbitres.

Pour l’année 2022 qui pointe à l’horizon, le président de la FDF prévoit de mettre en œuvre de nombreuses initiatives pour promouvoir et développer le football féminin dans la capitale aussi bien dans les régions de l’intérieur. M. Souleiman a mis en place tous les atouts et le cadre idéal pour que le football féminin puisse progresser à l’instar du football masculin.

©FDF – Novembre 2021