Catégorie : DTN

Le monde du sport national perd un grand ami.

Lundi, la République de Djibouti et plus particulièrement les fédérations ainsi que les sportifs du pays ont perdu un mécène extraordinaire et un grand ami, il s’agit de Larry Bihari Modis, patron des établissements Fratacci qui était alité ces derniers mois. Il suivait des traitements en France. Dès l’annonce de sa mort, les réseaux sociaux ont été saturés des témoignages de reconnaissance et des messages de condoléances émanant des dirigeants des mouvements fédérales, des sportifs et du secrétaire d’état, chargé des sports Hassan Mohamed Kamil.

S’il y avait un homme qui aimait les sports et le football en particulier, c’était bien lui. Larry Bihari Modis, décédé lundi, était un amoureux du ballon rond et un grand passionné des sports. Fondateur des établissements Fratacci, il est devenu un important mécène et est un généreux donateur qui soutenait depuis plus de 40 ans le sport national. Le nom des établissements Fratacci a toujours été associé aux activités et aux grands événements sportifs qui se déroulent dans le pays depuis quatre décennies.

Maintes fois décoré par la république, le défunt Larry a été aussi distingué par le comité international olympique, par la FIFA, la CAF et par de nombreuses fédérations internationales comme la fédération internationale d’athlétisme, de handball et d’autres. Il soutenait des initiatives sportives au niveau national aussi bien qu’international. Le secrétaire d’État au sport M. Hassan Mohamed Kamil a rendu hommage à un grand mécène qui a toujours appuyé le sport national.

«Très ému par la disparition de Bihari “Larry” Modi, PDG des anciens établissements Fratacci BB Modi. « Je garde de lui, le souvenir de son intégrité et de son humanité. Mes pensées vont à sa famille et ses proches. » a-t-il écrit sur sa page Facebook. La présidente du Comité National Olympique et Sportif Djiboutien (CNOSD), Mme Aicha Garad a dans un communiqué publié par la page Facebook du CNOSD rendu un vibrant hommage au défunt. « C’est avec dévouement et passion qu’il apportait un soutien permanent et impactant à toutes les fédérations du pays, aux associations et même aux petits clubs des quartiers populaires. » a affirmé la présidente du Comité Olympique.

Les différents dirigeants des fédérations du pays se sont exprimés pour souligner que le défunt était un monument en matière de sponsoring et de mécénat.

Très ému par son décès le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi a enfin tenu à adresser ses sincères condoléances à ses deux fils ainsi que sa femme et a aussi rendu un vibrant hommage au défunt qui a consacré toute sa vie au développement des sports.

Le monde du sport national perd un grand ami. © lanation.dj – Edition du 06 Avril 2022.

Le président de la Commission de Développement Technique de la FDF est en formation à l’Académie de football du RC Lens.

Dans le cadre de l’exécution du Programme de Soutien Technique (PST) résultant de la convention de coopération et de partenariat privilégié existante entre la Fifa, la FFF et la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Mohamed Ali Omar, le président de la Commission de Développement Technique et membres du Comité Directeur de la fédération, se trouve depuis une semaine en France.

A cet effet, M. Mohamed Ali Omar alias IID est actuellement en déplacement à l’Académie de football du RC Lens. Il y suit une formation de pointe axée notamment sur l’acquisition du savoir-faire et des compétences théoriques et pratiques inhérentes à la mise en œuvre et à la gestion du cadre d’encadrement administratif et technique des catégories U-15, U-17 et U-19.

Pour rappel, il est à noter que la Fédération Française de Football (FFF) et la Fifa avaient signé en décembre 2018 un accord de collaboration en vue d’apporter un soutien technique sur mesure aux associations membres (essentiellement francophones) d’Afrique qui le désirent à travers le programme PST. Et, la prise en main de la présente formation du président de la Commission de Développement Technique de la FDF s’inscrit dans la droite ligne de l’accord signé avec la FFF.

Le programme PST met en outre en exergue la promotion de l’égalité des chances et ouvre de nouvelles perspectives de développement par le football dans les pays d’Afrique francophone.

Quant au Racing Club de Lens, couramment appelé RC Lens, est un club de football français basé à Lens, dans le Pas-de-Calais, en France. Il a été fondé en 1906, sous le nom de Racing Club Lensois. Il prend son nom actuel en 1969. Aujourd’hui, le club compte deux titres nationaux majeurs à son palmarès, un championnat de France en 1998 et une Coupe de la Ligue en 1999. Au niveau européen, le club se hisse à deux reprises en Ligue des Champions lors des saisons 1998-1999 et 2002-2003, et atteint les demi-finales de la Coupe de l’UEFA en 2000 avant de remporter une Coupe Intertoto en 2005.

Le programme PST permet enfin d’accompagner les fédérations de football africaines lorsqu’elles veulent faire venir un expert international pour former dans le pays même les compétences humaines locales au moyen de formations certifiées et sur mesure. Elles peuvent aussi identiquement à travers le PST envoyer un ou plusieurs de leurs techniciens en formation dans une des structures de formation de l’hexagone. Il arrivent également que ces fédérations fassent appel au service de certaines ressources humaines françaises qualifiées et certifiées pour réaliser momentanément des actions de suivi, d’expertise, de conseil et de formation en fonction de leur plan de développement fédéral et de leurs propres besoins structuraux.

Le président de la Commission de Développement Technique de la FDF est en formation à l’Académie de football du RC Lens. © fdf.dj – Mars 2022.

Le Colonel Zakaria Hassan prend en charge la mise en vert de l’équipe nationale.

A partir du 06 mars prochain, les Requins de Djibouti seront placés en stage bloqué au niveau du camp de la Gendarmerie Nationale du Point Kilométrique 23 (PK23).

A cet effet, la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) adresse ses plus vifs remerciements au Colonel Zakaria Hassan Aden, le Chef d’État-major de la Gendarmerie Nationale qui vient une fois encore de mettre gratuitement à la disposition de l’équipe nationale masculine senior A toutes les infrastructures connexes et l’hôtel de l’École Internationale de Perfectionnement de Police Judiciaire (EIPPJ) du PK 23 pour pouvoir préparer dans d’excellentes conditions les deux prochains matchs de qualification du dernier tour préliminaire à la CAN 2023 contre l’équipe du Soudan du SUD.

Pour rappel, il est à noter aussi que ça sera la sixième fois que les Requins vont effectuer un stage bloqué au niveau de l’EIPPJ et qu’ils auront accès à l’ensemble de moyens matériels et techniques de cette structure spécialisée de la Gendarmerie Nationale. Ainsi, au nom du président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi, au nom du Comité Directeur de la fédération et au nom de la grande famille du football national, nous tenons à remercier officiellement et chaleureusement par la présente le Colonel Zakaria Hassan Aden pour son soutien permanent, sa disponibilité à chaque fois et pour les nombreux contributions qu’il a déjà rendu à la fédération et à l’équipe nationale senior A.
«Mon Colonel, vous avez toujours répondu présent à tous nos appels et vous avez en ce sens apporté en toute modestie votre précieuse contribution à l’essor du football national. L’institution de la Gendarmerie a toujours été un partenaire de premier plan pour la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et le sera de surcroit pour toujours». Dans cette optique, nous aimerions à juste titre rappeler que nous avons récemment demandé à ce que vos infrastructures de PK 23 abritent le stage bloqué de l’équipe nationale senior A. Et, comme nous l’avions envisagé vous avez répondu favorablement à notre requête d’une part et d’autre part vous avez à cette occasion mobilisé également des officiers supérieurs de la Gendarmerie nationale pour nous assister durant ce séjour dans vos locaux. Un geste extraordinaire et attentionné de votre part pour lequel la FDF vous remercie d’avance pour lequel elle vous réitère ses plus ses vifs remerciements.

La fédération Djiboutienne de Football a par ailleurs toujours bénéficié du soutien sans faille de la Gendarmerie Nationale et ce depuis plus d’une décennie. Outre ses apports habituels à la FDF, la Gendarmerie Nationale n’a également pas cessé d’apporter à chaque fois une assistance significative à l’équipe nationale. De ce fait, par leurs actions fortement louables, pleinement emplies de patriotisme et de dévouement, les responsables de notre Gendarmerie Nationale contribuent régulièrement à l’essor du football national. Ils continuent de même à instituer et à poursuivre ce nouvel élan, que beaucoup d’autres, nous l’espérons vont suivre. Et, cette fois-ci encore le geste du Chef d’État-major de la Gendarmerie Nationale à l’endroit de notre équipe nationale senior A illustre à lui seul la profondeur de son patriotisme. Nous espérons pareillement que beaucoup d’autres suivront son exemple.

Nous profitons enfin de l’occasion pour souhaiter Inchaa Allah bon vent et plein succès à notre équipe national senior A et à son staff d’encadrement pour la prochaine double confrontation avec la sélection Sud-Soudanaise. Et, pour cela nous demandons également à toute la population Djiboutienne de commencer à soutenir dès à présent à encourager comme il se doit nos valeureux héros.

Le Colonel Zakaria Hassan prend en charge la mise en vert de l’équipe nationale. © fdf.dj – Février 2022

Une réunion de travail entre le Consultant Tunisien de la Fifa et plusieurs membres du Comité Directeur de la fédération vient d’avoir lieu au siège de la FDF.

Hier soir, le Consultant Tunisien de la Fifa, M. Bellhassen Malouche a eu une réunion de travail au siège de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) avec plusieurs hauts membres de son Comité Directeur. Elle a été chapeautée par le président par intérim et vice-président de la fédération, M. Mohamed Yacin Yonis. Et, elle fait suite à sa première visite d’immersion de la veille à l’académie de football de Douda.

Dans ce cadre, les responsables de la fédération ont tout d’abord dressé à leur hôte un large exposé de l’organisation et des missions dévolues à la FDF. Ensuite, une présentation relative aux différents chantiers actuellement en cours ainsi que de la stratégie de développement poursuivie par la fédération lui ont été soumis. Un aperçu additionnel sur les moyens et outils de gestion concernant le fonctionnement et l’état d’avancement des compétitions organisées par la fédération lui ont été aussi fournis pour plus d’information.

M. Bellhassen Malouche, le Consultant de la Fifa à quant à lui mis en exergue le programme de sa visite à Djibouti en prenant la parole. Il a aussi profité de l’occasion lors de cette rencontre pour confirmer que l’instance mondial du football, la Fifa, apprécie énormément la nouvelle dynamique en cours à la FDF ainsi que tous ses efforts concernant le développement et la professionnalisation du football Djiboutien. Il a également annoncé que la Fifa est disposée à soutenir la FDF à tous les niveaux (et cela en particulier au niveau du football féminin, de la formation des cadres pour le football de base et sur l’expertise relative à la mise en œuvre des formations spécialisées au niveau de la future académie de football).

Plusieurs autres sujets d’intérêts communs ainsi que certaines autres préoccupations actuelles majeures de la fédération ayants trait à la vie quotidienne de ses instances, aux actions prioritaires à planifier et à sa projection à court, à moyen et à long termes ont été enfin au centre des discussions avec le consultant conformément à la feuille de route de sa mission lors de cette première entrevue avec les plus hauts responsables de la Fédération Djiboutienne de Football.

Réunion de travail entre le Consultant Tunisien de la Fifa et les membres du Comité Directeur de la FDF. © fdf.dj – Février 2022

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et au siège du club d’Arta Solar7.

En effet, un Consultant international est en mission officielle depuis vendredi dernier dans notre pays et plus particulièrement auprès de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF). Il s’agit en l’occurrence de M. Bellhassen Malouche, un Consultant technique Tunisien qui a été en ce sens mandaté par la Fédération internationale de football association (Fifa).

Dans ce cadre, M. Bellhassen Malouche s’est rendu ce matin à l’Académie de football de Douda. Il était à cette occasion accompagné notamment du Secrétaire Général de la FDF, M. Youssouf Ahmed Mahamoud, du président de la Commission de Développement Technique et membre du Comité Directeur de la fédération, M. Mohamed Omar Ali, du DTN, M. Mohamed Ali Affasseh ainsi que de l’analyste de la DTN, M. Osman Ahmed Bouh. Et, en marge de cette visite, le Consultant international Tunisien a pu lui-même voir sur le terrain et de visu l’avancée des travaux de construction en cours à ladite académie. Il a également eu l’occasion de discuter et d’échanger avec les différents responsables en charges des travaux.

Il est à noter par ailleurs que l’Académie de football de Douda est un immense chantier dont les travaux arrivent à présent en phase terminale. La création de cette académie répond à la volonté conjuguée du gouvernement de la république de Djibouti et de la Fédération Djiboutienne de Football visant à développer les compétences de nos jeunes talents locaux dans un cadre structuré et aux normes. Celle-ci en tant que Centre de Formation par excellence ou d’École de football spécialisée permettra alors de facto, à des jeunes Djiboutiens (filles & garçons confondues) de se préparer à embrasser une carrière professionnelle de joueur ou de joueuse, tout en suivant des cours scolaires aménagés au moyen d’un système d’internat sur place et sur mesure. Le second objectif connexe à la mise en place de cette académie est de pourvoir à la détection, à la formation et à l’enrôlement de nouveaux joueurs et joueuses professionnels suffisamment instruits et aguerris aux dernières exigences inhérentes au football mondial actuel et au niveaux des différentes sélections nationales pour un meilleur rayonnement de notre pays.

L’objet de la présente mission de M. Malouche est quant à elle consacrée entre autre à la Direction Technique Nationale (DTN) de la FDF. Elle permettra de même dans cette optique à la Fifa de pouvoir apporter comme programmé son concours et son assistance à la Fédération Djiboutienne de Football pour concocter suivant sa stratégie de développement son propre programme en matière de football de base, de football des jeunes, de football féminin et d’Elite ainsi que les actions techniques prioritaires à planifier à court, à moyen et à long termes.

Le Consultant et les dirigeants de la fédération se sont ensuite rendus au siège du club de 1ère Division Arta Solar7. A ce titre, M. Malouche a été accueilli à son arrivée sur les lieux par les responsables administratifs du club.

Le nouveau Secrétaire Général du club d’Arta Solar7 a alors présenté au Consultant Tunisien et à la délégation l’accompagnant, un bref exposé ayant trait à l’historique et la vie du club ainsi que les objectifs et les ambitions poursuivies par le club. Et, en réaction, M. Bellhassen Malouche, le Consultant de la Fifa, n’a pas manqué à féliciter les responsables d’Arta Solar7 pour l’ensemble des efforts consentis jusqu’à ce jour dans le développement et la professionnalisation de ses activités footballistiques. Il a aussi salué la structuration en marche du club d’Arta Solar7 et visant à contribuer constamment à l’essor du football Djiboutien. M. Malouche a pareillement mis en exergue la particularité dudit club de football et notamment à travers ses multiples initiatives ainsi que les investissements énormes que le club consacre annuellement pour atteindre ses objectifs, pour son fonctionnement et pour sa vie quotidienne.

Au terme de cette visite, une photo de famille regroupant entre autre les responsables du club, ceux de la fédération et de M. Malouche, le Consultant de la Fifa, a été prise dans les locaux du club d’AS Arta Solar7 pour couronner la visite.

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et à Arta Solar7. © fdf.dj – Février 2022

FDF – Le nouveau DTN en concertation avec les acteurs du football national.

Mardi soir, la salle de conférence du Centre Technique National (CTN) de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a abrité une importante réunion concernant le développement du football national.

Cette initiative organisée par le nouveau Directeur Technique National (DTN) par intérim de la FDF, M. Mohamed Ali Affasseh, s’inscrit en effet dans le cadre de sa prise de fonction. Il est à noter qu’outre le DTN étaient aussi présent pour l’occasion, le Secrétaire Générale de la FDF, M. Youssouf Mahamoud Ahmed et le directeur des formations à la DTN, M. Omar Mahfoud Awad. Signalant également que cette réunion est aussi conforme à la nouvelle inflexion ordonnée par la direction de la fédération et visant à engendrer à court terme une évolution favorable et rapide du football national. Et, pour cela il est indéniable de rappeler que celle-ci repose tout d’abord sur la consultation régulière et l’association à toutes les questions d’intérêts des différents acteurs locaux (à savoir entre autre les joueurs, les arbitres, les entraineurs et les dirigeants de Club) qui concourent chaque jour à sa pratique, à sa vulgarisation, à sa professionnalisation et à son développement réel.

Cette réunion a été en outre marquée par une forte participation des entraîneurs des équipes de la première et de seconde Division, des entraîneurs des équipes nationales ainsi que de plusieurs responsables de l’Amicale des Entraineurs Djiboutiens de football (AED) dont notamment son président, M. Idriss Ibrahim Soubaneh. Et, en marge de cette première entrevue, tout le monde a reconnu que le football est le sport le plus pratiqué et le plus suivi par les Djiboutiens.
Il a été pareillement admis qu’actuellement notre pays dispose entre autre d’un cadre idéal pour l’émergence de son football national. En adéquation à cela, les représentants des différents acteurs locaux présents ont attesté qu’’il fallait dans cette optique travailler davantage et en synergie pour que les effets escomptés se manifester à la fois dans la qualité du jeu pratiqué par nos footballeurs et, en conséquence, dans les résultats de nos différents clubs qualifiés dans les compétions régionales ou continentales ainsi que ceux des sélections nationales. Car, c’est à travers ces deux paramètres que l’on juge en général la valeur et la portée du rayonnement réel du football d’un pays.

Il est à souligner enfin que d’autres sujets très importants tel la situation de notre équipe nationale masculine senior ainsi que d’autres questions plus liées au quotidien de notre football ont été à l’ordre du jour de cette réunion. Dans ce cadre, des séquences vidéo des dernières rencontres disputées par nos Requins de la mer rouge ont été projetées sur grand écran pour analyser ensemble les failles défensives et offensives de l’équipe.
L’autre point fort de cette rencontre a été la volonté commune affichée par la fédération et les acteurs présents sur la poursuite de la stratégie de la FDF axée sur la formation régulière et le recyclage à l’endroit des entraîneurs et des éducateurs Djiboutiens. La réunion s’est ensuite terminée sur l’identification et la proposition de certaines recommandations émises par les participants et jugées essentielles à l’évolution significative du football national.

©FDF – Janvier 2022

Programme de Soutien Technique Fifa/FFF/FDF : Vers un renforcement des capacités de nos préparateurs physiques.

Depuis, le samedi 30 octobre dernier se déroule au Centre Technique National (CTN) un stage de formation pour les préparateurs physiques encadrant les clubs de football d’élite. Cette initiative qui va durer une semaine s’inscrit dans le cadre du Programme de Soutien Technique (PST) Fifa/FFF/FDF.

Coiffés par le Directeur Technique National (DTN) de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Yann Daniélou, les enseignements sont dispensés actuellement pour le module de formation en cours par des experts chevronnés à savoir M. Franck Doudet, instructeur international de la Fédération Française de Football (FFF) et M. Mohamed Houssein Ali alias Gaboni, instructeur international de la FDF. Et, selon M. Yann Daniélou, cette formation permettra de renforcer de facto les capacités techniques des préparateurs physiques des clubs de football d’élite. Elle va aussi contribuer à terme au développement du football national.

Consécutivement à cela, nous aimerions rappeler que le préparateur physique accompagne l’entraîneur dans l’encadrement des sportifs. Il est chargé entre autre du développement des qualités physiques, de l’endurance et de la force. Son rôle est en ce sens bien défini et il fait partie des hommes les plus importants parmi les membres du staff technique. Toutes les grandes équipes, et ce quel que soit le sport, font appel à un préparateur physique. Et, aujourd’hui, de plus en plus de clubs de taille moyenne suivent aussi cette tendance.
Le préparateur physique connaît également le potentiel des athlètes sur le bout des doigts. Il est capable d’adapter ou de mettre sur pied selon les situations un programme d’entraînement personnalisé. Une grande partie de son métier s’appuie notamment sur des connaissances scientifiques en biologie, en anatomie, et en physiologie.
Le préparateur physique doit par ailleurs avoir un sens du contact développé. Il doit pour cela systématiquement savoir expliquer aux sportifs le but recherché à travers tel ou tel autre exercice. Et, par conséquent il va sans dire que le monde du sport n’a pas de secret pour lui.

Enfin, nous aimerions indiquer qu’en adéquation avec le partenariat tripartite entre la Fifa, la FFF et la FDF les formations techniques ou de transfert de compétences se suivent et s’enchainent jour après jour au niveau de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) conformément à la projection programmée. Dans cette optique, la présente formation destinée aux préparateurs physiques des clubs d’élite s’est poursuivit aujourd’hui pour le 3ème jour d’affilé. Et, les stagiaires bénéficiaires ont été à cette occasion mis en situation sur des thèmes définis lors de la séance pratique qui a lieu sur la pelouse du CTN.

©FDF – Novembre 2021

La FDF met fin à la formation Fifa Connect.

Après avoir clôturé le stage des arbitres, le vice-président Mohamed Yacin Yonis a tiré le rideau sur le stage Fifa Connect initié par le département des compétitions

Ce stage qui s’est étalé du 27 au 30 septembre dernier a permis aux secrétaires généraux des équipes de la première, seconde et troisième division, du football féminin et des régions de l’intérieur de s’initier aux modules et méthodes d’enregistrement des joueurs en ligne.

Ce module de formation destiné aux représentants des différents clubs a aussi porté sur les thématiques telles que l’enregistrement dans les systèmes électroniques Fifa « Connect ». Il y a également touché à la formation sur la gestion des documents administratifs, la présentation des documents de qualification. Il avait de même pour objectif de former les secrétaires généraux à l’enregistrement électronique des joueurs avec le système électronique Fifa « Connect », l’ouverture des qualifications et le transfert des joueurs nationaux et étrangers. Et, cela en tenant compte du calendrier de la Confédération Africaine de Football (CAF) et de la Fédération internationale de football association (Fifa). Dans cette optique, il est plus que nécessaire de travailler en synergie afin de permettre une meilleure organisation au quotidien et d’accentuer la professionnalisation de nos championnats nationaux.

Le programme Fifa Connect permet enfin aux associations membres d’enregistrer leurs parties prenantes de manière systématique et de suivre le parcours des joueurs, entraîneurs et arbitres, où qu’ils soient dans le monde.

La formation pour les entraîneurs de gardien de but touche à sa fin.

Du 25 au 30 septembre 2021 ; le stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon avait abrité un stage de formation pour les entraîneurs des gardiens de but des équipes élites.

Cette initiative organisée dans le cadre du PST (Programme de Soutien Technique mis en œuvre avec le soutien de la FIFA et la FFF) a été l’occasion pour les entraîneurs Djiboutiens de renforcer leurs capacités et d’acquérir des nouvelles connaissances sous la houlette d’une équipe d’experts français à savoir l’instructeur M. François Séguin assisté par le coach des gardiens de but des équipes nationales françaises M. Marc Delaroche.

Ces instructeurs chevronnés étaient chapeautés par le chef du projet PST et expert de la Fifa, M. Yann Daniélou. La formation était répartie en deux volets, l’un en théorie et l’autre en pratique. Et, à l’issue des cinq jours de formation, les stagiaires se sont vus décernés des attestations. Signalant à ce titre que ce stage arrive au moment où la fédération a pris des mesures pour interdire les gardiens étrangers dans les différents championnats. Une mesure qui entrera en vigueur dans deux ans.

Quelques heures avant la clôture, les stagiaires avaient reçu la visite du président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi. Et, après avoir félicité et encouragé les stagiaires, le président a rappelé à ces derniers les mesures d’interdiction des gardiens de but étranger que la fédération avait récemment entérinée. «Maintenant que vous avez acquis une bonne formation et qui sera suivie par d’autres, je vous invite à exceller dans votre domaine et de former d’excellents gardiens de but. Vous avez désormais une grande responsabilité entre les mains et je suis convaincu que vous serez à la hauteur» a déclaré lé président en conclusion.

La FDF clôture la formation des arbitres Fifa MA «Élites».

Les hommes en noir de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) viennent de terminer une formation de haut niveau qui avait débuté il y a quatre jours. En ce sens, c’est le vice-président Mohamed Yacin Yonis qui a donné le clap de fin ce matin aux alentours de midi.

Cette formation Fifa MA destinée aux arbitres élites a été l’occasion pour l’instructrice de la Fifa, Mme N’DA Tempa d’apporter son expertise et son savoir-faire aux arbitres nationaux. Cette experte béninoise est une sommité dans ce domaine, elle est membre du Board des experts du département d’arbitrage de la CAF. Et, durant ce stage elle a été assistée par un panel d’experts nationaux.

Dans son discours de clôture, le vice-président a enfin invité les arbitres à user des acquis de cette formation et de les mettre en œuvre le plus rapidement possible sur les terrains.