Catégorie : U-17

Le développement du football évoqué entre le Président Infantino et son homologue de la Fédération de Djibouti.

• Le Président de FDF estime que le Développement est au cœur du partenariat avec la FIFA,
• Le développement du football féminin dans les premières priorités,
• Succès du programme Football For Schools.

Le Président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), Souleiman Hassan Waberi, a souligné le besoin d’une collaboration sur le plan national et continental lors de sa rencontre à Paris avec le Président de la FIFA, Gianni Infantino.
« Nous avons parlé de la façon de continuer à développer le football, les étapes à franchir et nous avons surtout parlé de la situation du football à Djibouti, mais aussi de nos inquiétudes », confiait cet ancien instructeur FIFA devenu Président de la FDF. « Nous avons une collaboration étroite, nous travaillons main dans la main pour développer le football au niveau africain et au niveau mondial, mais aussi dans mon pays ».

Le Président de la FDF loue le soutien apporté par la FIFA avec ses programmes de développement, notamment le programme Football for Schools à Djibouti lancé en mai 2022.

« Je remercie la FIFA car, grâce à son soutien, ma fédération fonctionne bien, elle participe à toutes les compétitions et notre football se développe », ajoute-t-il, en prenant pour exemple les récents progrès de Djibouti dans le Classement Mondial FIFA/Coca-Cola, ou la performance des Requins de la Mer Rouge qui ont réussi l’exploit d’atteindre le deuxième tour de la compétition préliminaire africaine.

Mais pour M. Waberi, ces progrès de la sélection masculine doivent maintenant être imités par toutes les catégories du football djiboutien. « Notre objectif est de donner une chance aux jeunes garçons et aux jeunes filles. J’ai discuté avec le Président Infantino de la façon dont la FIFA peut nous aider et nous soutenir dans le développement du football junior et du football féminin », admet le dirigeant de la FDF. « La FIFA peut nous aider à construire les infrastructures dont nous avons besoin, d’autant plus que la situation actuelle freine notre développement. Nous avons besoin de terrains de haute qualité et de terrains d’entraînement pour nos clubs. Ce sont les domaines dans lesquels nous avons demandé l’aide de la FIFA », conclut-il.

Le développement du football évoqué entre le Président Infantino et son homologue de la Fédération de Djibouti © www.fifa.com/fr/– Septembre 2022.

CECAFA 2022 – Arrivée de notre équipe nationale masculine de football U-17 en Éthiopie.

Les Requins de la mer rouge de Djibouti de notre sélection nationale masculine de football, de moins de dix-sept ans (U-17), se sont envolés hier comme programmé à destination de la capitale de la République Fédérale d’Éthiopie pour aller y participer à l’édition 2022 du tournoi de la CECAFA de leur catégorie.

A cet effet, nos jeunes poulains, placés sous la direction de l’excellent coach M. Ilyas Said Wais, sont arrivés après deux (02) heures de vol à Addis-Abeba. Et, comme à chaque fois la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) avait désigné pour l’occasion une délégation officielle pour accompagner notre équipe nationale U-17. En ce sens, cette dernière est composée entre autre d’une équipe d’encadrement technique et tactique chargée d’assister le coach principal, une équipe de journalistes mandater pour couvrir tous les besoins au niveau des médias et en communication ainsi que certains de ses cadres pour manager sur place toutes les démarches inhérentes aux procédures administratives et financières en veillant surtout à garantir en amont et en aval de ce déplacement les meilleures conditions possibles (d’entrainements, de restaurations, de déplacements, de séjour et d’accompagnement moral et physique).

Pour rappel, en vue de ce rendez-vous en Éthiopie, nos jeunes Requins de la Mer Rouge de Djibouti de moins de 17 ans (U-17) connaissent leurs adversaires directs depuis que la Fédération Éthiopienne de Football (FEF) a rendu public, le samedi 17 septembre dernier, le programme complet de l’édition 2022 du tournoi du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA). Pour cela, il est à noter que la présente édition va réunir au total dix (10) pays de la sous-région y compris le pays hôte (l’Éthiopie) en deux (02) poules d’équipe bien distinctes. La première poule (le premier groupe ou le groupe A) est ainsi constituée de l’Éthiopie, de l’Érythrée, de la Somalie, du Sud Soudan et de la Tanzanie. Tandis que la deuxième poule (le deuxième groupe ou le groupe B) est composée de Djibouti, de l’Ouganda, du Rwanda, du Soudan et du Burundi.

Cette édition va en outre s’articuler au tour d’un total de quatorze (14) matchs qui se dérouleront selon le calendrier ci-haut à l’Abebe Bikila Stadium et à l’Addis-Abeba Stadium. Et, les jeunes poulains de notre équipe nationale U-17, placée à l’issue du tirage au sort du tournoi dans le groupe B, auront du pain sur la planche. Ils devront de ce fait croiser successivement le fer contre l’Ouganda (le 1er octobre 2022), contre le Rwanda (le 04 octobre 2022), contre le Burundi (le 07 octobre 2022) et finalement contre le Soudant (le 10 octobre 2022). Mais, la formation Djiboutienne de moins de dix-sept s’est dans ce cadre activement préparée à ce rendez-vous sous-régional du football masculin. Les jeunes Requins ont été en conséquence entraînés et mis en stage bloqué depuis plus d’un mois au Centre technique National (CTN) de la fédération. Ils ont à ce titre subit une série d’entrainements progressifs et intensifs axés sur tous les compartiments du jeu. Ils ont aussi fait l’objet de plusieurs séances de projections vidéo et d’analyses pour assimiler les divers schémas tactiques utilisés par les équipes adverses. Et, à présent les encadreurs techniques de l’équipe sont confiants et s’attendent à faire état d’une belle et performante prestation durant ce tournoi régional.

1ère séance d’entraînement des Requins de notre sélection nationale U-17 à Addis-Abeba :

En déplacement à Addis-Abeba dans la capitale de la République Fédérale d’Éthiopie dans le cadre de l’édition 2022 du tournoi régional de football de la CECAFA, les jeunes joueurs retenus au niveau de notre équipe nationale de moins de dix-sept ans (U-17) ont assisté cet après-midi à leur première séance d’entraînement sur un terrain mis à disposition par les organisateurs de la Compétition.

L’entraineur national des Requins U-17 de la mer rouge de Djibouti, M. Ilyas Said Waiss et ses collaborateurs techniques ont souhaité mettre l’équipe le plus rapidement possible au travail. Le staff technique visait à travers cette première séance d’entrainement à renforcer davantage la cohésion et la complicité des joueurs en instaurant et en développant les automatismes nécessaires du groupe ainsi que les potentiels techniques, physiques et tactiques des uns et des autres. Mais, également à acclimater les Requins U-17 aux conditions climatiques de la capitale éthiopienne le plus tôt possible et bien avant le début officiel du tournoi du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA). Et, pour rappel le moral des troupes est actuellement au firmament. Les joueurs, le staff technique et la délégation les accompagnant sont tous solidaires en attendant la deuxième séance d’entrainement avant d’aller jouer leur premier match du présent tournoi, le samedi 1er octobre prochain contre la formation de l’Ouganda.

Interview d'un membre de la délégation Djiboutienne en marge de la 1ère séance d'entrainement à Addis-Abbeba avant le debut de l'édition 2022 du tournoi de la CECAFA des moins de dix-sept ans (U-17) en Ethiopie.
Vidéo sur la 1ère séance d'entrainement des Requins de moins d dix-sept ans (U-17) à Addis-Abbeba avant le debut de l'édition 2022 en Ethiopie.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) profite enfin de ce billet pour souhaiter Inchaa Allah en prévision de quatre (04) rencontres à venir de la poule B, plein succès et bon vent à nos jeunes joueurs de moins de dix-sept ans et à leur staff d’encadrement. Dans cette optique, la FDF demande de même à toute la population Djiboutienne de suivre instantanément sur les médias traditionnels et sur les réseaux sociaux les prestations de notre équipe et à ne pas manquer de les encourager constamment en leur témoignant votre attachement à travers vos posts.

Allez les Requins nous sommes tous à vos côtés.

CECAFA 2022 : Arrivée de notre équipe nationale masculine de football U-17 en Ethiopie. © fdf.dj – Septembre 2022.

Le CTN vient d’abriter une réunion de concertation avec les parents des Requins de notre équipe nationale U-17.

Dans la perspective du prochain départ de notre équipe nationale masculine de football de moins de dix-sept ans (U-17) en vue de participer, du 30 septembre au 19 octobre 2022, à l’édition 2022 du tournoi du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA), la Direction Technique Nationale (DTN) de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), a convié hier soir à une réunion de concertation, l’ensemble des parents des jeunes Requins sélectionnés.

A cet effet, il faudrait tout d’abord indiquer qu’une première rencontre ouverte et sans filtre entre les responsables de la FDF et les parents des joueurs de notre l’équipe nationale U-17 a eu lieu en milieu de soirée au Centre Technique National (CTN) de la fédération sis au stade municipal de la ville de Djibouti.
En adéquation à cela, les parents ont immédiatement été informé à cette occasion que les leurs fils, les joueurs de l’équipe nationale U-17, doivent partir sous peu pour la République Fédérale d’Éthiopie pour aller y représenter notre pays et pour pouvoir contribuer à l’essor et au rayonnement significatif du football national. Et, à ce titre, comme il s’agit là principalement de jeunes joueurs mineurs, il est indispensable de disposer auparavant et individuellement pour chaque joueur de l’accord officiel de ses parents afin que la FDF puisse ensuite procéder à son déplacement à l’étranger
Les parents ont été aussi largement informés sur les attentes de la fédération les concernant et sur les diverses formalités administratives et techniques à satisfaire avant le départ officiel de notre équipe nationale U-17 en Éthiopie. Mais, ils ont été similairement éclairé sur toutes les autres démarches à mener pour que celle-ci soit admise à cette compétition footballistique majeure. La fédération a dans cette optique également sollicitée comme d’habitude l’autorisation et le concourt des parents des jeunes joueurs pour que leurs bambins puissent partir sereinement à ce rendez-vous des pays de la sous-région.

Pour rappel, il est nécessaire de souligner par ailleurs que la FDF avait déjà obtenu auprès de chaque parent concerné son accord par écrit il y a un mois auparavant. Toutefois, la Direction Technique Nationale de la fédération a jugé utile de donner rendez-vous à nouveau aux différents parents des joueurs de l’équipe pour leur expliquer comment la FDF allait agencer et assurer toutes les responsabilités inhérentes à l’encadrement et à l’exercice de sa tutelle sur ces jeunes gamins et leur prise en charge sur tous les plans lors de ce déplacement pour le CECAFA U-17 en Éthiopie.

Satisfait des leurs échanges durant cette entrevue, les parents ont tenu à féliciter les dirigeants de la fédération pour le sérieux et pour tous leurs efforts en faveur du développement du football national.

Le CTN vient d’abriter une réunion de concertation avec les parents des Requins de notre équipe nationale U-17. © fdf.dj – Septembre 2022.

Les Requins de moins de 17 ans (U-17) s’apprêtent à partir en Éthiopie pour y participer à l’édition 2022 de la CECAFA.

Après la dernière aventure en date de notre équipe nationale masculine de football senior relative à sa participation aux deux tours préliminaires de qualification au Championnat d’Afrique des nations de football 2023. Mais, également suite à la participation de sa consœur de l’équipe nationale de moins de vingt ans (U-20) à l’ARAB CUP-U20 en Arabie Saoudite de juillet dernier, c’est aujourd’hui au tour de nos Requins de moins de 17 ans (U-17) d’être regroupés et mobilisés en vue de représenter notre pays à l’édition 2022 de la CECAFA.
A cet effet, il est à noter que la République Fédérale d’Éthiopie va abriter cette année, du 30 septembre au 19 octobre 2022 prochain, ce tournoi du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA) réservé aux jeunes garçons de moins de dix-sept ans (U-17). Et, la Fédération
Éthiopienne de Football (FEF) vient de rendre public ce samedi 17 septembre 2022 la programme complet dudit tournoi. Pour cela, la présente édition va réunir au total dix (10) pays de la sous-régions y compris le pays en deux (02) poules bien distinctes.

La première poule (ou le premier groupe) est constitué de l’Éthiopie (le pays hôte), l’Érythrée, la Somalie, le Sud Soudan et la Tanzanie,. Tandis que la deuxième poule (ou le deuxième groupe) comprendra Djibouti, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan et le Burundi.

Cette édition va en outre s’articuler au tour de quatorze (14) matchs qui se dérouleront selon le calendrier à l’Abebe Bikila Stadium et à l’Addis-Abeba Stadium.

La formation Djiboutienne de moins de dix-sept ans va dans ce cadre prendre part activement à ce rendez-vous sous-régional du football masculin et les encadreurs techniques de l’équipe sont confiants et s’attendent à faire état d’une belle performance à cette compétition. En ce sens, les jeunes Requins de notre équipe nationale masculine de l’U-17 ont été entraînés et activement préparés au Centre technique National (CTN) de la fédération depuis plusieurs mois par l’excellent coach Ilyas Said Wais.

Placée sur tirage au sort dans le deuxième groupe, nos jeunes poulains auront du pain sur la planche. Ils devront par conséquent croiser successivement le fer comme suit contre l’Ouganda (le 1er octobre 2022), contre le Rwanda (le 04 octobre 2022), contre le Burundi (le 07 octobre 2022) et finalement contre le Soudant (le 10 octobre 2022).

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) va par ailleurs comme d’habitude œuvrer en toute synergie pour réunir en amont et en aval de ce tournoi de la CECAFA les meilleures conditions (d’entrainements, de restaurations, de déplacements, de séjour et d’accompagnement moral et physique) possibles ainsi que les moyens nécessaires permettant d’offrir à notre équipe nationale masculine U-17 d’évoluer dans d’excellentes conditions. Et, en adéquation au programme fixé par la FDF pour l’équipe qui est actuellement en pleine préparation au CTN, tous les membres de notre équipe nationale U-17 à savoir les joueurs, le staff technique ainsi que les autres responsables de la délégation s’envoleront très prochainement en Éthiopie.

Enfin, la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) profite de l’occasion pour souhaiter bon vent et bonne chance à nos Requins de l’U-17 en perspective de leur prochaine participation au tournoi de la CECAFA 2022.

Les Requins de moins de 17 ans (U-17) s’apprêtent à partir en Éthiopie pour y participer à l’édition 2022 de la CECAFA. © fdf.dj – Septembre 2022.

FDF – Aujourd’hui avec la disparition de « Moussa Biro », le football national perd un grand génie.

Le grand entraineur M. Moussa Ali Egal alias « Moussa Biro » qui était jusqu’à date l’entraîneur adjoint des nos différentes équipes nationales de moins de dix-sept ans (U-17) vient de nous quitter cet après-midi.

A cet effet, la grande famille du football est en ce jour en deuil suite à la perte de ce grand homme de valeur, emplit d’un esprit sportif fort louable et toujours disponible au service de son prochain. A ce titre, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi en apprenant la triste nouvelle s’est aussitôt exprimé et a déclaré qu’il était tout d’abord profondément touché et bouleversé par cette subite et tragique disparition. Il a ensuite profité de l’occasion pour présenter ses condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt en ces mots : « Je suis énormément éprouvé par la mort de notre frère Moussa Ali Egal et aucun mot ne me viens en mémoire pour manifester mon profond chagrin en apprenant sa disparation. Cependant, je voudrais implorer Allah, Notre Créateur, le Miséricordieux d’apporter à sa famille, à ses proches et ses amis le soulagement et la compassion nécessaire dans une pareille circonstance. Nous venons de perdre un homme exceptionnel et un technicien hors pairs. C’est également avec une tristesse immense que moi-même, mon Comité Directeur ainsi que toute la famille du football Djiboutien, nous nous unissons tous pour transmettre respectivement aux uns et aux autres nos condoléances les plus attristées. Nous prions de même Allah, Ar-Rahman, Ar-Rahîm, Al-Malik, Al-Qouddous de vous donner la force nécessaire pour surmonter cette tragique épreuve. ».

Pour rappel, il est à noter par ailleurs que le défunt était un ancien joueur de l’équipe de football locale DEGAAN. Après ce cap, Moussa Biro s’est ensuite illustré dans le milieu du football comme entraineur. Et, il a été en ce sens dans un premier temps l’entraineur de l’équipe de son quartier natal, le CDC du Quartier 7. Pour cela, le Quartier 7 vient de perdre l’un de ses fidèles fils et le football national l’un de ses plus grands génies.
Il a dans un deuxième temps successivement encadré et dirigé d’une main de fer et avec brio plusieurs grandes formations sportives locales dont notamment le FC DIKHIL, la Gendarmerie Nationale, la Garde Républicaine. Nous n’oublierons pas non plus et bien-sûr pour finir sur ces quelques présentes lignes au travers desquelles nous souhaitons éclairé le public d’indiquer que M. Moussa Ali Egal a été de surcroit et jusqu’à très récemment le coach attitré de l’AS Arta Solar 7.

Enfin, nous aimerions souligner que notre frère et amis Moussa a pareillement eu le privilège et la chance de former durant sa très longue carrière plusieurs grands footballeurs nationaux de renom pour le Pays. Moussa était ainsi considéré par ses pairs comme l’un des meilleurs tacticiens de notre pays. Et, pour apostropher le commun des mortels ; tout le monde vous diras concernant le grand Moussa Biro que ce dernier disposait d’un riche palmarès footballistique qui marquera sans nul doute à postériori la mémoire des Djiboutiens.

Ina Lilah Waa Ina Ileyhi Rajicoun. Qu’Allah l’accueille dans son paradis éternel. Amin.

FDF – Aujourd’hui avec la disparition de Moussa Biro, le football national perd un grand génie. © fdf.dj – Septembre 2022.

La parole à Souleiman Hassan Waberi, président de la FDF et vice-président de la CAF.

Suite au décès de M. Larry Bihari Modis, le patron des établissements Fratacci BB. Modis, M. Souleiman Hassan Waberi, président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), s’est exprimé sur cet événement tragique en ces termes.

Au nom de la grande famille du football, au nom du personnel de la fédération, au nom des membres du Comité Directeur et en mon nom propre, j’adresse mes sincères condoléances aux enfants et aux membres de sa famille. Depuis la création de la fédération Djiboutienne de football, il était un partenaire exceptionnel de la FDF et depuis apportait son soutien chaque année à notre organisation fédérale. Fabuleux mécène, philanthrope, génial entrepreneur, homme de culture, Larry Bihari était tout cela à la fois, mais plus encore, il incarnait un humaniste qui plaçait la destinée des hommes au-dessus de toutes les autres valeurs. J’atteste et reconnait que le défunt Larry contribuait énormément et sans discontinuité depuis plus de 40 ans au développement et au rayonnement du sport national. Dans cette optique, chaque année à la fin de chaque compétition sportive majeure, les médailles, les coupes et les diverses autres récompenses sont offertes gracieusement par Fratacci et cela constitue de facto le meilleur engagement et le plus grand encouragement à aller de l’avant pour toutes les fédérations sportives du pays et pour tous les sportifs nationaux. Je suis convaincu que son fils aîné Emmanuel qui dirige depuis un an les établissements Fratacci va perpétuer la noble mission que faisait son père depuis quatre décennies et poursuivre ses actions remarquables. Je garde de lui, le souvenir de son intégrité et de son humanisme. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

La parole à Souleiman Hassan Waberi, président de la FDF et vice-président de la CAF. © lanation.dj – Edition du 06 Avril 2022.

Le monde du sport national perd un grand ami.

Lundi, la République de Djibouti et plus particulièrement les fédérations ainsi que les sportifs du pays ont perdu un mécène extraordinaire et un grand ami, il s’agit de Larry Bihari Modis, patron des établissements Fratacci qui était alité ces derniers mois. Il suivait des traitements en France. Dès l’annonce de sa mort, les réseaux sociaux ont été saturés des témoignages de reconnaissance et des messages de condoléances émanant des dirigeants des mouvements fédérales, des sportifs et du secrétaire d’état, chargé des sports Hassan Mohamed Kamil.

S’il y avait un homme qui aimait les sports et le football en particulier, c’était bien lui. Larry Bihari Modis, décédé lundi, était un amoureux du ballon rond et un grand passionné des sports. Fondateur des établissements Fratacci, il est devenu un important mécène et est un généreux donateur qui soutenait depuis plus de 40 ans le sport national. Le nom des établissements Fratacci a toujours été associé aux activités et aux grands événements sportifs qui se déroulent dans le pays depuis quatre décennies.

Maintes fois décoré par la république, le défunt Larry a été aussi distingué par le comité international olympique, par la FIFA, la CAF et par de nombreuses fédérations internationales comme la fédération internationale d’athlétisme, de handball et d’autres. Il soutenait des initiatives sportives au niveau national aussi bien qu’international. Le secrétaire d’État au sport M. Hassan Mohamed Kamil a rendu hommage à un grand mécène qui a toujours appuyé le sport national.

«Très ému par la disparition de Bihari “Larry” Modi, PDG des anciens établissements Fratacci BB Modi. « Je garde de lui, le souvenir de son intégrité et de son humanité. Mes pensées vont à sa famille et ses proches. » a-t-il écrit sur sa page Facebook. La présidente du Comité National Olympique et Sportif Djiboutien (CNOSD), Mme Aicha Garad a dans un communiqué publié par la page Facebook du CNOSD rendu un vibrant hommage au défunt. « C’est avec dévouement et passion qu’il apportait un soutien permanent et impactant à toutes les fédérations du pays, aux associations et même aux petits clubs des quartiers populaires. » a affirmé la présidente du Comité Olympique.

Les différents dirigeants des fédérations du pays se sont exprimés pour souligner que le défunt était un monument en matière de sponsoring et de mécénat.

Très ému par son décès le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi a enfin tenu à adresser ses sincères condoléances à ses deux fils ainsi que sa femme et a aussi rendu un vibrant hommage au défunt qui a consacré toute sa vie au développement des sports.

Le monde du sport national perd un grand ami. © lanation.dj – Edition du 06 Avril 2022.

Les drones de la Gendarmerie Nationale assistent le staff technique des Requins.

Les hommes de bonne volonté se distinguent de par leurs actions envers leurs compatriotes, c’est le cas du colonel Zakaria Hassan Aden qui d’année en année et de jour en jour fait preuve de plus d’engagement et de patriotisme. Homme de terrain de part sa formation, il est toujours à l’écoute des Djiboutiens en général et plus particulièrement des Requins de la mer rouge de Djibouti. Et, grâce à son appui constant la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) bénéficie à chaque fois d’une assistance sans commune mesure.

A cet effet, hier après-midi le colonel Zakaria Hassan Aden a mobilisé l’équipe des pilotes des drones du Groupement Mobile de la Gendarmerie Nationale pour assister le nouveau staff technique de notre équipe nationale en filmant l’intégralité des séances d’entraînement des Requins de Djibouti.

Cette nouvelle démarche est la résultante d’une demande du nouveau sélectionneur national, M. Abdourahman Okie Hadi (alias Bikila) afin d’avoir des vidéos en multiple dimensions et des plans des entraînements des Requins. Le sélectionneur, en sollicitant l’assistante de La Gendarmerie Nationale, souhaite en retour disposer à la fois d’un nouveau moyen d’analyse sur l’assimilation des ses consignes sur le terrain par les Requins et d’une vue additionnelle sur l’organisation et l’occupation technique des espaces par son équipe. Il veut aussi grâce à ce nouveau concept (à l’aide de ce fond d’images) étudier avec ses collaborateurs les différentes vidéos aériennes enregistrées par les drones pour pouvoir ensuite inculquer pédagogiquement à ses joueurs la présente approche à l’instar des professionnels mondiaux du football tout en développant ses propres stratégies de placement et de positionnement pour ses joueurs sur l’air de jeu conformément à son schémas tactique.

Les vidéos obtenues par ce procédé permettront par ailleurs aux membres du staff technique de la sélection nationale de dresser en profondeur une analyse objective et détaillée mettant notamment le viseur sur les forces et les faiblesses de l’équipe ainsi que sur les éventuelles lacunes observées du début à la fin lors de chaque séance d’entrainement. Cette analyse pourra également donner lieu aussitôt aux ajustements techniques nécessaires.

Vidéo des Requins de Djibouti lors de la 4ème séance d'entrainement du stage bloqué au camp Cheik Moussa de la Gendarmerie Nationale au PK23 en perspective de la double rencontres contre le Soudan du Sud et comptant pour le dernier tour des qualifications de la zone afrique au mondial 2022 au Qatar.

Fidèle à ses convictions profondes, fier d’apporter son soutien à son équipe nationale et voulant toujours mettre en avant son attachement citoyen exemplaire à l’endroit des Requins de la mer rouge de Djibouti, le colonel Zakaria Hassan Aden suit en outre au quotidien l’évolution de l’équipe et les efforts accomplis par celle-ci. Par son entremise, la Gendarmerie Nationale, est pareillement toujours prête à servir la sélection nationale (féminine et masculine) de football de notre pays. Et, sous ses ordres tous les hommes et les femmes composants la Gendarmerie Nationale sont pour autant disponibles pour rependre dignement et en toute humilité à toutes les éventuelles requêtes de la sélection nationale ou de la fédération. Leurs appuis logistiques, leurs expertises et autres sont habituellement inestimables aux yeux de tous à la FDF. Leur assistance renforce régulièrement le moral des troupes et réjouit énormément les staffs technique des nos équipes nationales, tous les responsables de la fédération et les nationaux amoureux du ballon rond.

Il est judicieux enfin de rappeler que la Gendarmerie Nationale a pris en charge la totalité des dépenses relatives à l’hébergement, à la restauration et à la mise à disposition gratuite de toutes ses structures sportives installées au camp Cheikh Moussa du PK23 durant le stage bloqué des Requins (du 06 au 13 mars 2022). Par conséquent, nous tenons à travers cet article à adresser solennellement un grand remerciement à ce colonel exceptionnel qui ne se lasse jamais de soutenir notre équipe nationale de football.

Bravo à vous mon colonel et aux valeureux hommes et femmes de la Gendarmerie Nationale.

Les drones de la Gendarmerie Nationale assistent le staff technique des Requins. © fdf.dj – Mars 2022.

Le président de la Commission de Développement Technique de la FDF est en formation à l’Académie de football du RC Lens.

Dans le cadre de l’exécution du Programme de Soutien Technique (PST) résultant de la convention de coopération et de partenariat privilégié existante entre la Fifa, la FFF et la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Mohamed Ali Omar, le président de la Commission de Développement Technique et membres du Comité Directeur de la fédération, se trouve depuis une semaine en France.

A cet effet, M. Mohamed Ali Omar alias IID est actuellement en déplacement à l’Académie de football du RC Lens. Il y suit une formation de pointe axée notamment sur l’acquisition du savoir-faire et des compétences théoriques et pratiques inhérentes à la mise en œuvre et à la gestion du cadre d’encadrement administratif et technique des catégories U-15, U-17 et U-19.

Pour rappel, il est à noter que la Fédération Française de Football (FFF) et la Fifa avaient signé en décembre 2018 un accord de collaboration en vue d’apporter un soutien technique sur mesure aux associations membres (essentiellement francophones) d’Afrique qui le désirent à travers le programme PST. Et, la prise en main de la présente formation du président de la Commission de Développement Technique de la FDF s’inscrit dans la droite ligne de l’accord signé avec la FFF.

Le programme PST met en outre en exergue la promotion de l’égalité des chances et ouvre de nouvelles perspectives de développement par le football dans les pays d’Afrique francophone.

Quant au Racing Club de Lens, couramment appelé RC Lens, est un club de football français basé à Lens, dans le Pas-de-Calais, en France. Il a été fondé en 1906, sous le nom de Racing Club Lensois. Il prend son nom actuel en 1969. Aujourd’hui, le club compte deux titres nationaux majeurs à son palmarès, un championnat de France en 1998 et une Coupe de la Ligue en 1999. Au niveau européen, le club se hisse à deux reprises en Ligue des Champions lors des saisons 1998-1999 et 2002-2003, et atteint les demi-finales de la Coupe de l’UEFA en 2000 avant de remporter une Coupe Intertoto en 2005.

Le programme PST permet enfin d’accompagner les fédérations de football africaines lorsqu’elles veulent faire venir un expert international pour former dans le pays même les compétences humaines locales au moyen de formations certifiées et sur mesure. Elles peuvent aussi identiquement à travers le PST envoyer un ou plusieurs de leurs techniciens en formation dans une des structures de formation de l’hexagone. Il arrivent également que ces fédérations fassent appel au service de certaines ressources humaines françaises qualifiées et certifiées pour réaliser momentanément des actions de suivi, d’expertise, de conseil et de formation en fonction de leur plan de développement fédéral et de leurs propres besoins structuraux.

Le président de la Commission de Développement Technique de la FDF est en formation à l’Académie de football du RC Lens. © fdf.dj – Mars 2022.

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et au siège du club d’Arta Solar7.

En effet, un Consultant international est en mission officielle depuis vendredi dernier dans notre pays et plus particulièrement auprès de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF). Il s’agit en l’occurrence de M. Bellhassen Malouche, un Consultant technique Tunisien qui a été en ce sens mandaté par la Fédération internationale de football association (Fifa).

Dans ce cadre, M. Bellhassen Malouche s’est rendu ce matin à l’Académie de football de Douda. Il était à cette occasion accompagné notamment du Secrétaire Général de la FDF, M. Youssouf Ahmed Mahamoud, du président de la Commission de Développement Technique et membre du Comité Directeur de la fédération, M. Mohamed Omar Ali, du DTN, M. Mohamed Ali Affasseh ainsi que de l’analyste de la DTN, M. Osman Ahmed Bouh. Et, en marge de cette visite, le Consultant international Tunisien a pu lui-même voir sur le terrain et de visu l’avancée des travaux de construction en cours à ladite académie. Il a également eu l’occasion de discuter et d’échanger avec les différents responsables en charges des travaux.

Il est à noter par ailleurs que l’Académie de football de Douda est un immense chantier dont les travaux arrivent à présent en phase terminale. La création de cette académie répond à la volonté conjuguée du gouvernement de la république de Djibouti et de la Fédération Djiboutienne de Football visant à développer les compétences de nos jeunes talents locaux dans un cadre structuré et aux normes. Celle-ci en tant que Centre de Formation par excellence ou d’École de football spécialisée permettra alors de facto, à des jeunes Djiboutiens (filles & garçons confondues) de se préparer à embrasser une carrière professionnelle de joueur ou de joueuse, tout en suivant des cours scolaires aménagés au moyen d’un système d’internat sur place et sur mesure. Le second objectif connexe à la mise en place de cette académie est de pourvoir à la détection, à la formation et à l’enrôlement de nouveaux joueurs et joueuses professionnels suffisamment instruits et aguerris aux dernières exigences inhérentes au football mondial actuel et au niveaux des différentes sélections nationales pour un meilleur rayonnement de notre pays.

L’objet de la présente mission de M. Malouche est quant à elle consacrée entre autre à la Direction Technique Nationale (DTN) de la FDF. Elle permettra de même dans cette optique à la Fifa de pouvoir apporter comme programmé son concours et son assistance à la Fédération Djiboutienne de Football pour concocter suivant sa stratégie de développement son propre programme en matière de football de base, de football des jeunes, de football féminin et d’Elite ainsi que les actions techniques prioritaires à planifier à court, à moyen et à long termes.

Le Consultant et les dirigeants de la fédération se sont ensuite rendus au siège du club de 1ère Division Arta Solar7. A ce titre, M. Malouche a été accueilli à son arrivée sur les lieux par les responsables administratifs du club.

Le nouveau Secrétaire Général du club d’Arta Solar7 a alors présenté au Consultant Tunisien et à la délégation l’accompagnant, un bref exposé ayant trait à l’historique et la vie du club ainsi que les objectifs et les ambitions poursuivies par le club. Et, en réaction, M. Bellhassen Malouche, le Consultant de la Fifa, n’a pas manqué à féliciter les responsables d’Arta Solar7 pour l’ensemble des efforts consentis jusqu’à ce jour dans le développement et la professionnalisation de ses activités footballistiques. Il a aussi salué la structuration en marche du club d’Arta Solar7 et visant à contribuer constamment à l’essor du football Djiboutien. M. Malouche a pareillement mis en exergue la particularité dudit club de football et notamment à travers ses multiples initiatives ainsi que les investissements énormes que le club consacre annuellement pour atteindre ses objectifs, pour son fonctionnement et pour sa vie quotidienne.

Au terme de cette visite, une photo de famille regroupant entre autre les responsables du club, ceux de la fédération et de M. Malouche, le Consultant de la Fifa, a été prise dans les locaux du club d’AS Arta Solar7 pour couronner la visite.

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et à Arta Solar7. © fdf.dj – Février 2022