Catégorie : Actualités

Les Gazelles de notre sélection nationale U-20 reçus à l’ambassade de Djibouti en Éthiopie.

L’équipe nationale féminine U-20 a eu l’honneur aujourd’hui d’être reçu à l’ambassade de Djibouti en Éthiopie. Les joueuses, les membres du staff technique et le personnel d’encadrement ont été accueillis par le premier conseiller de l’ambassade M. Moussa Djama Ali.

A cet effet, le diplomate Djiboutien a promis que l’ambassade et son personnel sont mobilisés pour apporter à l’équipe nationale toute l’assistance et le soutien dont elle aura besoin durant son séjour en Éthiopie.

Notre chancellerie à Addis-Abeba a aussi profité de l’occasion pour organiser un banquet en l’honneur de l’ensemble de la délégation comprenant notamment les joueuses, le staff technique et le personnel d’encadrement. Et, en ce sens les responsables de notre ambassade ont également tenus à adresser leurs sincères félicitations ainsi que leurs vœux de réussite aux jeunes joueuses de notre sélection nationale U-20 pour la deuxième rencontre retour face à l’équipe.

Les Gazelles U-20 enregistrent une défaite en marge des qualifications à la Coupe du Monde 2022 au Costa Rica.

Cet après-midi, les Gazelles de notre sélection nationale U-20 ont été défaits par les Érythréennes par trois (03) buts à un (01) lors du match Aller comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022 au Costa Rica.

Nos jeunes joueuses ont été mises en déroute par leurs adversaires. Pourtant, la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) avait mis le paquet pour permettre à nos jeunes Gazelles et à leur staff technique d’évoluer dans d’excellentes conditions pour s’accaparer d’une victoire.

En effet, après plusieurs semaines de regroupement à Djibouti, l’équipe nationale féminine U-20 a été déplacée à Addis-Abeba en Éthiopie pour préparer la 1ère rencontre contre l’Érythrée. A ce titre, il est à souligner que l’ensemble de la délégation a été soumis aux tests PCR relatifs aux examens de détection du Coronavirus (COVID-19) une fois arrivée sur le sol Éthiopien.

L’équipe avait aussi bénéficier immédiatement après son arrivée d’une première séance d’entraînement. L’entraineur Moussa et ses adjoints avaient alors mis le poids sur des entrainements conventionnels (à savoir l’échauffement, les exercices avec le ballon et le retour au calme).

Les Gazelles avaient également eu dans la foulée une deuxième et troisième séance d’entraînement cette fois-ci sur le terrain gazonnée de l’Abebe Bikila Staduim. Le staff technique avait de surcroit programmé ses entrainements en développant une série de jeux libres avec des scénarios de jeux plus précis pour instituer les automatismes nécessaires et pour demander aux joueuses de pratiquer davantage certains points.

L’équipe avait en outre assisté à une séance vidéo et à plusieurs autres séances de vulgarisation tactiques sur tableau blanc à l’hôtel pour pouvoir assimiler tous les rudiments à savoir avant le match Aller de qualification au Mondial Costaricain.

Une ultime séance d’entraînement avait été de plus agencée par le staff pour donner plus de tonus à l’équipe. Et, lors de cette séance le staff technique a beaucoup insisté sur certains points inhérents à ce 1er match ainsi que la mise en avant des différents schémas tactiques adoptés face à l’adversaire. En ce sens, et quelques heures avant le coup d’envoi du match le coach a en sus de cela tenu une dernière réunion de travail avec les Gazelles. Il avait jugé utile cela pour mettre en exergue ses dernières mises au point ainsi que les axes de priorité de jeux à impérativement respecter.

Une réunion technique a été organisé par la CAF avant le match.

D’un autre côté, en perspective de ce match international entre l’équipe féminine de moins de 20 ans de Djibouti et celle de l’Érythrée le commissaire du match désigné par la Confédération Africaine de Football (CAF) a organisé une réunion technique avant la rencontre. Pour rappel, il a été question comme d’habitude de passer en revue tous aspects technique du match ainsi que des consignes du fairplay et du respect des mesures sanitaires et de sécurités en vigeur.

Ainsi, au détour du programme susmentionné assigné aux Gazelles de notre équipe nationale U-20, il est vrai qu’elles s’étaient très bien préparées pour ce 1er face-à-face contre les Érythréennes. Mais, la défaite d’aujourd’hui ne constitue nullement un échec en soi. Au contraire, il faudrait par contre que le groupe se focaliser à présent sur ce qui n’a pas marché, sur les automatismes qui n’ont pas fonctionné et sur comment prendre à défaut l’adversaire maintenant en tenant compte du déroulement du match perdu afin de mieux appréhender la rencontre retour. Toutefois, les deux matchs contre la formation de l’Érythrée seront de toute évidence formateurs et ne peuvent que nous encourager à continuer sur cette voie. Cette aventure Éthiopienne va sans nul doute similairement servir de leçon et une source d’inspiration pour renforcer l’expérience de notre équipe nationale féminine U-20. Et, en conclusion quelque soit le résultat du match de ce mercredi 18 août 2021, le mieux à faire c’est de saluer la prestation des jeunes Gazelles en les encourageant à faire mieux pour la prochaine fois.

Nous aimerions souligner par ailleurs que le premier conseiller de notre ambassade en Éthiopie, M. Moussa Djama Ali, représentant l’ambassadeur, est venu encourager les Gazelles lors de ce match. Ce dernier et tous les personnels de l’ambassade s’étaient pareillement mobilisés pour accompagner notre équipe nationale féminine U-20 dès son arrivée dans la capitale Éthiopienne.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et le Secrétariat d’État aux Sports tiennent enfin à encourager les Gazelles pour le match Retour. Ils invitent de même la population et tous les animateurs des réseaux sociaux à se mobiliser derrière notre équipe nationale féminine U-20 et à venir supporter massivement à distance nos Gazelles pour le deuxième match contre la formation Érythréenne.

Les présidents Motsepe et Souleiman remettent le trophée au vainqueur de la finale de la Coupe des clubs champions de la CECAFA.

Participant aux travaux de l’Assemblée Générale de la CECAFA qui étaient organisée à Dar es Salam en Tanzanie en présence du Président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Dr. Patrice Motsepe, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la CAF, M. Souleiman Hassan Waberi, en sa qualité de président en exercice de la zone CECAFA, a pris part hier soir à la finale de la Coupe des clubs champions de la CECAFA. A cette occasion, les deux présidents ont remis à la fin du match la coupe au vainqueur du tournoi Express de Kampala.

Cette coupe actuellement appelée « Kagame Coupe Inter-Club » et anciennement appelée avant 2002 Coupe CECAFA des Clubs, est une compétition régionale africaine de clubs de football organisée par la CECAFA (Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale).

Cette compétition réunit chaque année les clubs champions du Burundi, de Djibouti, d’Éthiopie, du Kenya, de l’Ouganda, du Rwanda, de la Tanzanie, de la Somalie, du Soudan, du Soudan du Sud et de Zanzibar.

Le président Souleiman Hassan Waberi vient d’être décoré par le ministre de la Défense, chargé des relations avec le Parlement.

Aujourd’hui, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi a été élevé au rang de Commandeur dans l’ordre national du 27 juin par le ministre de la Défense, chargé des relations avec le Parlement, Son Excellence M. Hassan Omar Mohamed en compagnie du chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Corps d’Armée Zakaria Cheik Ibrahim.

Cette distinction accordée au président Souleiman vise en effet à témoigner officiellement des efforts constants engagés par le récipiendaire pour le développement, pour la professionnalisation et pour le rayonnement du football national à tous les niveaux.

Le président Souleiman a été aussi félicité à cette occasion par Son Excellence M. Hassan Omar Mohamed et par le CEMGA le Général de Corps d’Armée Zakaria Cheik Ibrahim pour son efficacité et son abnégation dans l’accomplissement de ses missions.

La cérémonie de décoration s’est déroulée ce matin au Camp Cheikh Osman (CCO) des Forces Armées Djiboutiennes (FAD) et des nombreux officiers de hauts rangs de notre armée nationale y ont pris part.

Les vœux du président de la FDF pour le nouvel an musulman 1443.

Ce lundi 09 août 2021 sera pour tous les musulmans du monde entier le premier jour du nouvel an 1443 (correspondant au 1er jour du mois de Moharram). Ce jour marque un évènement très important de l’histoire musulmane à savoir l’Hégire (l’émigration ou l’exil en arabe). Il s’agit de la commémoration du départ de la Mecque vers Médine du prophète Mohamed, que la Paix et la Grâce Divine soient sur Lui.

A cette occasion, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi adresse au nom du Comité Directeur de la fédération et au nom de la grande famille du football ses meilleurs vœux de bonne santé, de bonheur et de prospérité à tous les Djiboutiens, au Président de la République, Son Excellence M. Ismail Omar Guelleh, à tous les membres du gouvernement ainsi qu’à tous les musulmans du monde.

Qu’Allah, le Créateur de toute chose, exauce tous nos vœux et nous apporte pour cette nouvelle année 1443 la bonne santé, le progrès et la sérénité. Meilleurs vœux à toutes et à tous.

Stage d’arbitrage – Fin de la formation des instructeurs locaux.

Le 01 août dernier la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) avait lancé un stage d’arbitrage afin de former des instructeurs locaux. Et, aujourd’hui cette formation vient d’être clôturer par le vice-président de la fédération, M. Mohamed Yacin Yonis.

Initiée par la FDF avec l’appui de la Fédération du Qatar de football (FQA), ce module de formation s’est déroulé sur sept jours et a permis aux anciens arbitres et assesseurs arbitres de revisiter et d’actualiser fondamentalement toutes les lois de jeu relatives au football.

Les stagiaires ont durant une semaine passé en revue toutes les règles qui régissent le métier d’arbitre tant sur le plan théorique et pratique. Les enseignements dispensés tenaient compte des dernières évolutions en la matière et des éventuels nouveaux amendements ou des nouvelles dispositions réglementaires se rapportant au Corps Arbitral dans le cadre du développement du football mondial mis en œuvre par la Fifa. Ils ont été également animé par l’expert international, M. Selim Djedid qui a été en ce sens assisté par le trio d’expert nationaux composé de M. Mohamed Houssein Ali (Gaboni), de M. Aden Robleh Rayaleh et de M. Youssouf Guedi Guirreh.

Les cours ont été suivis par plus d’une quinzaine d’assesseurs et des anciens arbitres qui seront désormais désignés officiellement comme instructeurs. Et, ainsi ils pourront de facto former d’autres jeunes arbitres locaux.

Par ailleurs, en parallèle à cette formation des instructeurs locaux, l’expert international a pareillement dispensées durant les deux derniers jours des cours aux arbitres Djiboutiens internationaux. A cette occasion, ces derniers ont eu l’occasion de s’initier au programme VAR. Il s’agit de l’arbitrage par la surveillance vidéo des matchs. La VAR, pour “Vidéo Assistant Referees”, signifie en français “Assistance Vidéo à l’Arbitrage” (AVA). Ce dispositif a pour but d’aider l’arbitre de football à prendre ses décisions d’une façon plus optimale. Pendant tout le match, il est assisté à distance par des “Arbitres Assistants Vidéo” (AAV) et des techniciens, appelés les “Opérateurs de Relecture” (RO). Dans un van situé à l’extérieur du stade, ou dans une pièce dédiée (la salle d’opération vidéo, ou VOR), ils ont les yeux rivés sur des écrans et analysent en temps réel les images de jeu. Ces images leur sont présentées sous plusieurs angles, grâce à plusieurs caméras disséminées autour du terrain. Elles leur permettent de tout visualiser, en replay, en gros plan et en slow motion.

Enfin, comme d’habitude la Fédération Djiboutienne de Football avait organisé à cet effet une cérémonie pour clore cette formation. Et, à la fin de celle-ci des certificats ont été remis aux participants. Il est à noter de même que le département de l’arbitrage en agençant ce stage sur mesure continue encore une fois de plus au renforcement de son potentiel humain en adéquation avec le développement des activités de la fédération.

Au Mercato, le Djiboutien Warsama Hassan Houssein file en Malte.

Warsama Hassan Houssein a signé un contrat avec le club maltais Sliema Wanderers FC. L’information a été rendue publique ce vendredi 06 août 2021.

Le jeune milieu défensif Djiboutien de 22 ans va ainsi découvrir une nouvelle expérience en terre maltaise. Sur sa page Facebook, le club maltais s’est donc réjouit d’avoir pu enrôler le prodige Djiboutien.
«Nous sommes ravis d’annoncer que le milieu de terrain international Djiboutien Warsama Hassan Houssein a rejoint notre club pour la prochaine saison» a écrit le club.

Enfin, il est à noter que Warsama Hassan Houssein, couramment appelé Warsama Hassan, est né le 17 mars 1999 à Djibouti et c’est un des meilleurs footballeurs internationaux Djiboutiens qui évoluent à l’étranger.

Formation des formateurs d’entraîneurs – Le président de la FDF encourage les stagiaires en formation.

La Direction Technique Nationale de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a lancé le 31 juillet dernier les travaux d’un stage de formation de formateurs d’entraîneurs au niveau dans la salle de conférence du stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon.

A cet effet, M. Labbé Arnaud, ancien cadre à la direction technique de la Fédération Française de Football (FFF) et intervenant aujourd’hui sur le pôle international de formation, dispense quotidiennement depuis samedi dernier des cours à la fois théoriques et pratiques au profit d’un groupe d’entraîneurs et de cadres techniques sélectionnés pour leurs compétences professionnelles. Il est en ce sens assisté par un trio de formateurs locaux de la FDF composé du DTN, M. Yann Daniélou, du président de la Commission du Développement Technique, M. Mohamed Omar Ali et du directeur des formations, M. Omar Mahfoud Awad.

Ce stage s’inscrit également dans le cadre du programme PST résultant de l’accord tripartie entre la Fédération Djiboutienne de Football, la Fédération Française de football et la FIFA. Et, aujourd’hui, au troisième jour dudit stage, le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi est venu encourager les stagiaires bénéficiaires et pour leur signifier l’importance qu’il accorde à la présente formation.

«Je vous invite à vous imprégner rigoureusement de tous les enseignements techniques et pratiques liés à cette formation car vous serez appelé prochainement à retransmettre vos nouvelles compétences à vos autres collègues. Le renforcement des capacités des ressources humaines de la fédération fait partie de mes priorités et à ce titre je ferais en sorte que vous puissiez bénéficier régulièrement d’une mise à jour de vos compétences pour avoir le plus rapidement possible un potentiel de formateurs propre à notre fédération» a affirmé le numéro un de la FDF en arrivant ce matin sur place.
Il a par ailleurs félicité l’équipe des formateurs et en particulier M. Labbé Arnaud en l’invitant à donner le meilleur de lui-même pour outiller les stagiaires. Évoquant le soutien des partenaires comme la Fédération Française de Football et de la Fifa, M. Souleiman Hassan a souligné que leurs apports sont déterminants dans le développement du football national. Il a profité de l’occasion pour adresser solennellement les remerciements de la Fédération Djiboutienne de Football aux dirigeants de ces deux institutions partenaires. Il a pareillement tenu à remercier plus particulièrement Madame Fatma Samoura, la Secrétaire Général de la Fifa qui accorde une attention privilégiée aux fédérations africaines de football y compris celle de Djibouti.

Enfin, en marge de cette brève visite du président Souleiman, le Directeur Technique National de la FDF, M. Yann Daniélou a déclaré qu’à l’issue de cette formation les stagiaires bénéficiaires seront officiellement homologués par la fédération comme formateurs. Ainsi, ils pourront à leur tour former les entraîneurs et les techniciens de football locaux. Il est prévu aussi, a-t-il ajouté, une série d’autres formations similaires pour rehausser les capacités techniques du personnel technique de la fédération.

Le président Souleiman vient de parrainer la finale de l’édition 2021 de la CECAFA U-23 Challenge CUP.

Hier, vendredi 30 juillet 2021, a eu lieu à Bahir Dar en Ethiopie, la finale de l’édition 2011 de la CECAFA U-23 Challenge CUP. Elle a opposé les Kilimandjaro Stars de la Tanzanie aux Intamba du Burundi.

A cet effet, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi, en sa qualité de président en exercice de la zone CECAFA, a parrainé la finale du tournoi.

Les deux équipes finalistes ont en adéquation à cela croisé le fer dans un esprit de fair-play. Le match d’hier a été de même très disputé par les deux adversaires. Chacune des deux formations a respectivement voulu s’affirmer d’emblée en faisant état d’un très bon niveau de jeu et d’une réelle volonté de gagner la rencontre. En ce sens, au final les deux équipes se sont neutralisées. Et, à l’issue du temps réglementaire, les deux équipes étaient toujours à égalité (0-0). Mais, par la suite la sélection de la Tanzanie a réussi à inverser la tendance en l’emportant face à l’équipe du Burundi par six (06) buts à cinq (05) durant la séance de tirs aux buts. La Tanzanie a ainsi remporté le trophée de l’édition 2021 de la CECAFA U-23 Challenge CUP. Le Soudan du Sud, qui a battu le Kenya par un but à zéro (1-0) ce jeudi 29 juillet 2021, à quant à lui terminé à la troisième place.

Pour rappel, également la présente édition, baptisée CECAFA U-23 Challenge CUP, était la 41ème édition de cette compétition. Il est à noter que celle-ci est en outre une compétition internationale de football regroupant régulièrement les équipes nationales des pays membres du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA). Et, pour cette année le tournoi, qui vient de se déroulé en Éthiopie du 17 au 30 juillet 2021, était réservé aux équipes nationales de moins de 23 ans (U-23). L’Ouganda, ayant remporté ce tournoi en 2019, était au départ de la compétition le dernier champion en titre et la République Démocratique du Congo (RDC) est venu y participer en tant que nation invitée.

La République de Djibouti à travers sa fédération de football, la FDF, vient d’ailleurs de s’illustrer magistralement durant ce tournoi à plusieurs niveaux. Et, parallèlement à la participation de son équipe nationale masculine U-23 et de la mobilisation de ses experts au profit de l’organisation du tournoi, la FDF vient d’être distinguer par la qualité de la prestation de son corps arbitral. Pour cela, il est judicieux d’indiquer que le match de la finale de la CECAFA U-23 Challenge CUP a été somptueusement arbitré par l’international Djiboutien, M. Saddam Houssein Mansour. Ce dernier était assisté par son compatriote M. Rachid Wais, de M. Eyobel Michael Gebru de l’Érythrée et de M. Thierry Nkurunziza du Burundi.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) profitant à juste titre de l’occasion souhaite ainsi adresser respectivement à M. Saddam Houssein Mansour et à M. Rachid Wais ses plus vives félicitations pour avoir défendu les couleurs nationales lors de ce tournoi de la CECAFA et d’avoir contribuer par la plus belle des manières au rayonnement du football national.

Les Gazelles U-20 de Djibouti passent mode préparation en perspectives des qualifications à la Coupe du Monde 2022.

Dans le cadre du premier tour des préliminaires des qualifications à la Coupe du Monde 2022 prévue au Costa Rica, notre équipe nationale féminine U-20 (les Gazelles de moins de 20 ans), à l’instar des sélections nationales africaines, viennent de reprendre les entrainements tactiques et techniques au niveau du stade municipal.

En effet, les éliminatoires pour ce rendez-vous mondial au Costa Rica en 2022 se précisent. Lundi matin, la CAF en a tracé le parcours. Deux équipes nationales en fin de parcours éliminatoire représenteront l’Afrique à cette Coupe du Monde féminine U-20. Quarante (40) pays sont dans cette optique engagés à participer au processus de qualification. La phase de qualification se déroulera aussi en cinq (5) tours organisés en matches à domicile et à l’extérieur.

Concernant la république de Djibouti, sa première rencontre en ce sens va opposer ses Gazelles de moins de 20 ans à la sélection nationale de l’Érythrée. Elle doit se tenir en principe à Djibouti même et plus précisément au stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon le 05 août prochain. Le match retour quant à lui aura lieu à Asmara. En adéquation à cet important match, les Gazelles de Djibouti se préparent activement depuis quelques jours.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) envisage également de les soumettre à un stage bloqué comme d’habitude au camp d’instruction Cheick Moussa du PK23. Les joueuses de notre sélection nationale U-20 et leur staff technique devront donc bientôt rejoindre l’École Internationale de Perfectionnement de Police Judiciaire de la Gendarmerie Nationale afin de mieux préparer la rencontre contre les Érythréenne.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) se joint par ailleurs au Secrétariat d’État aux Sports (SES) pour souhaiter bonne chance aux Gazelles de notre sélection nationale U-20 et à leur staff technique pour ce face-à-face contre l’équipe de l’Érythrée. En attendant, les Djiboutiennes et Djiboutiens restent tous unis derrière leur équipe nationale féminine U-20. Et, Inchaa Allah d’ici là nous nous joignons à eux pour souhaiter bon vent à nos jeunes et valeureuses Gazelles.