Catégorie : Actualités

Une touche féminine dans les équipes de la sécurité de la FDF.

La sécurité dans les stades, la surveillance des matchs des différents championnats et le maintien de l’ordre lors des joutes footballistiques constituent les missions de la Commission de la Sécurité de la fédération.

Vu que ces dernières années le nombre des supportrices des équipes et les filles amoureuses du ballon rond augmentent, il fallait s’adapter à ces changements. C’est dans cet esprit que la Commission de la Sécurité de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a recruté deux jeunes filles qui viennent ainsi renforcer les agents de sécurité et le personnel des stades. Selon M. Houssein Barreh, président de cette commission «l’intégration et la présence des filles dans les équipes de la sécurité» est une démarche souhaitée par le président de la fédération, M. Souleiman Hassan Waberi. Une initiative qui a été aussitôt bien accueillie par la trentaine des agents de sécurité et par l’ensemble de la famille de football. « Au même titre que les hommes, la fédération doit avoir des filles dans les équipes de la sécurité et nous encourageons la présence féminine dans nos équipes» affirme M. Houssein qui aimerait voir leur nombre augmenté au fur et à mesure.

Les filles sont présentent dans tous les départements de la fédération et dans tous domaines du football à savoir l’arbitrage, la technique, dans le personnel de santé, dans l’administration, la comptabilité, le comité directeur et le seul service ou la présence de la gent féminine faisait défaut jusqu’à récemment, c’était dans les équipes des stades et de la sécurité. Aujourd’hui c’est chose faite et selon Houssein Barreh s’il faut procéder à des fouilles corporelles des femmes à l’entrée des stades nous avons des agents féminins de sécurité pour le faire.

A la FDF, la candidature féminine est fortement encouragée dans tous les domaines.

Conférence de presse : Le président Souleiman Hassan met le point sur le I.

Lundi 18 octobre, la salle de conférence du Centre Technique National (CTN) a été le théâtre d’une conférence de presse organisée par le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF); M. Souleiman Hassan Waberi.

C’est devant un parterre d’une trentaine de journalistes issue des différents horizons médiatiques que le numéro un du football national a tenu une conférence de presse consacrée à plusieurs points importants liés à l’avenir du football djiboutien.
D’emblée en introduction, M. Souleiman a évoqué le limogeage du coach en ces termes :-«  Comme vous le savez tous, la Fédération Djiboutienne de Football a décidé de se séparer de Monsieur Julien Mette, après deux années et demi de bons et loyaux services à la tête de notre sélection nationale. Il y a quelques jours, nous avions publié, un communiqué sur le limogeage du sélectionneur national. Bien que nous ayons eu quelques différents, je ne retiens que les bons moments que nous avons partagés ensemble. Je saisis cette opportunité pour réitérer mes remerciements à Monsieur Mette et son staff pour la franche collaboration».
Avant d’aborder l’avenir de l’équipe nationale, le président de la FDF s’est appesanti sur quelques points, dont le premier  concernait la série de défaites enregistrées par notre équipe nationale en éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. «Je ne cherche absolument pas à trouver d’excuses. Mais, a-t-il ajouté,  il y a énormément de facteurs qui ont pesé en notre défaveur. La suspension de notre stade, ce qui nous a obligés de jouer l’ensemble de nos matchs à l’extérieur. Il y a également les longs voyages, le problème de connexion, les longs transits dans les aéroports allant parfois de neuf (09h) à dix (10h) qui ne pardonnent pas à ce niveau de compétition».

Il a à ce titre soulevé un point crucial, à savoir les moyens financiers. «Vous savez tous que pour une campagne réussie, a poursuivi Souleiman, des moyens importants sont essentiels. Hélas, vous connaissez la situation de la FDF, qui malheureusement, ne dispose pas des moyens nécessaires pour arriver aux objectifs souhaités. Qui fonctionne qu’avec la subvention de la FIFA et la CAF».

Le dirigeant de la fédération a également saisi cette occasion pour rappeler à tous les Djiboutiens que «l’équipe nationale n’est pas uniquement celle de la fédération». Mais celle de tout un pays. Ce qui implique la responsabilité de tous, du plus grand au plus petit, du plus haut au plus bas niveau. Sans le soutien de tous, nous évoluerons difficilement. Alors, bien entendu, même si nous rencontrons des difficultés, je voudrais tout de même souligner les très bonnes choses qui ont été faites.

Monsieur Souleiman a aussi rappelé que la « Fédération Djiboutienne de Football est un exemple en matière d’utilisation des fonds FIFA. Voilà pourquoi nous sommes les premiers bénéficiaires du programme Forward de la FIFA. Et c’est grâce à ces fonds que nous arrivons à développer nos activités, notamment le football de jeunes. Comme vous le savez, nous avons des sélections masculines de toutes catégories. Les seniors, les U-23, les U-20, les U-17, les U-15 et les U-13. Chez les féminines, il y’a les U-15, les U-17, les U-20 et les seniors qui viennent de se qualifier pour le dernier tour des éliminatoires de la CAN féminine après le forfait du Rwanda ». Notons que toutes ces sélections sont encadrées par des entraîneurs locaux entièrement pris en charge par la fédération. Ce qui est exceptionnel car ce n’est pas le cas dans beaucoup de pays africains.

Au niveau des compétitions nationales, le président Souleiman a mis en exergue les différents championnats de football en vigueur dans le pays. Nous avons, a-t-il souligné, «un championnat masculin D1, D2, D3, U-17 et U-15. Au niveau féminin D1, U-17 et U-15. Au niveau du classement FIFA, Djibouti a connu une belle progression ces dernières années». Poursuivant ces propos, il a également évoqué «les nombreuses formations dispensées au profit des entraîneurs, des arbitres, de sécurité et même des administrateurs. Au niveau infrastructure, nous venons de terminer une académie de Football avec deux terrains synthétiques». Souleiman a beaucoup insisté sur le fait que toutes  ces dépenses sont à la charge de la FDF.

En conclusion, le président de la fédération a annoncé «que la FDF va lancer incessamment un appel à candidature international pour le recrutement d’un sélectionneur national. Toutefois, nous allons prendre tout notre temps pour faire le meilleur choix. Nous ne souhaitons pas nous précipiter. En attendant que la décision soit prise, un entraîneur local assurera l’intérim. Pour terminer le président de la FDF a rendu un vibrant hommage à la fédération royale marocaine de football avec qui la fédération a trouvé un partenaire particulier avec entre autres la formation des cadres (arbitres, entraîneur, dirigeants), l’organisation des stages de nos équipes des jeunes aux sélections nationales (y compris les filles), la construction d’un terrain synthétique et  l’accueil au Maroc de nos matchs à domicile suite à la suspension de notre stade. Sur ce point le président a précisé que le choix du Maroc pour accueillir les matchs à domiciles des requins, les frais de l’équipe nationale durant leur séjour au Maroc est pris en charge totalement par la fédération royale marocaine de football, ce qui ne sera pas le cas si la FDF avait choisi un autre pays. «Le partenariat fructueux entre la FDF et la FRMF et les liens forts existant entre leurs dirigeants ont permis d’avoir ces avantages» a admis Souleiman.

Au vue de cette conférence dont les propos poignants du président et vu les efforts colossaux de la FDF, les nombreuses questions des journalistes tournaient autour de l’équipe nationale et à qui revient de droit sa prise en charge lors des compétitions continentales et internationales. Sur ce point le président a déclaré que  l’équipe nationale appartient à toute la Nation et à tous les Djiboutiens et que tout à chacun doit apporter son soutien à l’équipe nationale. Un message dont la teneur doit susciter l’engouement et la mobilisation de tous les Djiboutiens autour des hommes et des femmes qui défendent les couleurs nationales. Un message qui doit tous nous interpeller sans exception.

Le président de la FDF adresse ses meilleurs vœux aux Djiboutiens à l’occasion du Mawlid al-Nabi.

A l’occasion de la célébration de la naissance de notre prophète Mohamed (SAW – Mawlid al-Nabi) ce mardi 19 octobre 2021, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi adresse au nom du Comité Directeur de la fédération et au nom de la grande famille du football ses meilleurs vœux de bonne santé, de bonheur, de prospérité et de progrès à tous les Djiboutiens, au Président de la République, Son Excellence M. Ismail Omar Guelleh, à tous les membres du gouvernement ainsi qu’à tous les musulmans du monde.

Il souhaite aussi à toutes les personnes souffrantes et à tous ceux vivant dans la pauvreté et la précarité que le Mawlid al-Nabi de cette année, soit pour eux l’occasion de sortir de leurs conditions difficiles.

Enfin, le président Souleiman prie Allah pour qu’il nous protège contre la pandémie actuelle et pour que la paix, la fraternité et la solidarité puissent sévir et se propager dans le monde.

Qu’Allah, le Créateur de toute chose, exauce tous nos vœux. Meilleurs vœux à toutes et à tous.

AMIN

La FDF a procédé hier au lancement du championnat national de deuxième division (D2).

Hier après-midi, le terrain du stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon a abrité trois matchs qui s’inscrivaient dans le cadre de la première journée du championnat national de deuxième division de la saison sportive 2021/2022 et plus communément appelé D2.

La première rencontre a ainsi opposé le club des Garde-côtes à celui d’Einguella et s’est soldée par un résultat de deux (02) buts partout.

Ensuite, ça a été au tour de l’équipe d’Hadji Dideh de jouer contre celle du FC Djebel. Ce match s’est aussi terminé par un score nul (0 à 0).

Le troisième match de la première journée a quant à lui mis aux prises l’équipe Barwaqo à celle du Quartier 5 / Nurrie Transit. Et, la victoire est revenue au club du quartier 5 avec un score de trois (03) buts à zéro (0).

Ouverture en apothéose du championnat régional de Tagorra.

Comme à l’accoutumée en cette période de l’année, le comité de la Ligue Régionale de Football de Tadjourah (LRFT) vient de lancer son championnat de football de la région.

Hier, vendredi 15 octobre 2021 a été lancé officiellement cette compétition par le préfet de la région, M. Hassan Dabaleh Ahmed et par les dirigeants mandatés par la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) dont notamment le président de la Commission des Ligues Régionales de football, M Rouffa Mohamed Rouffa, le directeur financier de la fédération, M. Ali Harred Mohamed, les chefs des départements de l’arbitrage et des compétitions, M. Mohamed Moumin Ali et M. Yacoub Ali Elmi. Etaient également présents les techniciens et les cadres de la FDF comme M. Abdourahman Elmi, M. Osman Ahmed et M. Ibrahim Hassan.

L’équipe d’ELMO, tenant du titre affrontait à ce titre celle de Palmeraie et le match s’est clôturé par une victoire de deux (02) buts à un (01) en faveur de d’ELMO. Les gradins du stade était noire de monde, il y avait de part et d’autre des supporters des équipes engagées dans la compétition et ceux de deux équipes qui s’affrontaient.

Notons bien que la Ligue Régionale de Tadjourah de Saïd Bouha a cette année obligé les équipes participantes à aligner des joueurs de moins de dix-sept ans (U-17). Et, cette mesure a été scrupuleusement respectée par toutes les équipes en compétitions.

Par ailleurs, dans le cadre du lancement de la Ligue Régional de Tadjourah pour la saison sportive 2021-2022 prévue ce vendredi 15 octobre dans l’après-midi, une forte délégation de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) s’est rendue depuis jeudi à Tadjourah pour y assurer et y superviser les préparatifs de cette journée. En ce sens, la délégation était conduite par le président de la Commission des Ligues Régionales (CLR) de la FDF, M. Rouffa Mohamed Rouffa et de M. Ali Hared Membre du Comité Exécutif de la fédération. Elle s’est à ce titre entretenue ce matin vers midi avec les responsables locaux de la Ligue Régionale de Tadjourah (LRT) et notamment son vice-président et son secrétaire général. M. Ahmed Hamadou et M. Chehem Ali sur les derniers détails concernant l’organisation de la journée consacrée au lancement officielle du championnat régional de Tadjourah. Et, pour rappel il est à noter que cette rencontre s’est déroulée au Corto Maltese.

Enfin, après cette première réunion les responsables de la délégation de la FDF ont ensuite été reçus à 14h00 par le préfet de la région de Tadjourah, M. Hassan Dabaleh Ahmed avec lequel ils sont entretenus sur plusieurs sujets concernant le développement du football à Tadjourah. Au cours de cet entretien le président de la CLR, M. Rouffa Mohamed Rouffa n’a pas manqué à réitérer auprès du préfet la requête concernant l’octroi d’un local administratif dédié à l’antenne locale de la FDF (à savoir la LRT). Et, cette requête a été aussitôt acceptée par le plus haut responsable de la région qui n’est autre qu’un ancien membre de la FDF.

Les Gazelles qualifiées pour le premier tour Retour des qualifications à la CAN 2022.

Notre équipe est qualifiée au dernier tour avant la CAN. En raison du retrait de l’équipe nationale du Rwanda de la CAN 2022, les gazelles de Djibouti se voient qualifiés automatiquement pour le prochain tour de la compétition.

En effet, la Confédération africaine de football (CAF) avait déjà dévoilé le programme prévisionnel des qualifications pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations féminine prévue du 02 au 23 juillet 2022 au Maroc. Le premier tour Aller de ces éliminatoires devait alors avoir lieu le 20 octobre 2021, tandis que le premier tour Retour se tiendra entre le 23 et le 26 octobre.

Les gazelles en mode préparation.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a pour cela soumis depuis plusieurs semaines à un stage bloqué comme les joueuses de notre sélection nationale féminine senior A. Les Gazelles de Djibouti se préparent activement en ce sens tout les jours sous la houlette de leur staff technique et les séances d’entrainement s’enchainent de plus en plus. Tous les points ayant traits à la préparation tactique et physique sont travaillés. Des séances de projection vidéo sont aussi au programme.

Il est à noter par ailleurs qu’à l’issue de ces matchs préliminaires de qualification à la CAN de football 2022, onze (11) équipes participantes sur les vingt-deux (22) en lices seront qualifiées à la phase finale de la CAN 2022, l’équipe marocaine étant quant à elle (la douzième équipe) qualifiée d’office.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) se joint enfin au Secrétariat d’État aux Sports (SES) pour encourager vivement les aux Gazelles de notre sélection nationale senior A pour leur prochain rendez-vous. En attendant, les cadres de la fédération ne ménageront pas leurs efforts et leurs engagements sur le terrain pour préparer de la meilleure manière nos. Et, d’ici là Inchaa Allah nous nous joignons à eux pour souhaiter bon vent à nos jeunes et valeureuses Gazelles.

Rouffa Mohamed Rouffa, le vice-président de la FDF remercie la FRMF.

Durant le séjour de l’équipe nationale au Maroc, les dirigeants de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et les autorités marocaines ont réservé un accueil très chaleureux aux Requins et ont bénéficié d’une hospitalité exceptionnelle.

Le vice-président de la FDF, M. Rouffa Mohamed Rouffa qui était le chef de la délégation qui vient de séjourner au Maroc dans le cadre des matchs qualifications à la coupe du monde 2022 a tenu à adresser ses vifs remerciements aux dirigeants de la FRMF et aux autorités marocaines. Il a surtout salué et rendu un vibrant hommage au président de la fédération, M. Fouzi qui vient d’être nommé ministre par le roi.

La Fédération Royale Marocaine de Football avait pour l’occasion mobilisé plusieurs de ses cadres qui assistaient les Requins jour et nuit comme Mme Kadiga. Cette dynamique cadre de la FRMF a reçu aujourd’hui en guise de remerciement un ballon portant la signature de tous les Requins. «Au nom de la Fédération Djiboutienne de Football et au nom de tous les joueurs et membres du staff technique, je tiens à remercier chaleureusement Mme Kadiga pour l’assistance exceptionnelle qu’elle nous a apportée durant tout notre séjour au Maroc» a ainsi déclaré le vice-président de la FDF, M. Rouffa Mohamed et chef de la délégation.

La FDF célèbre la Journée internationale de la fille (JiFi) avec le festival des petites Gazelles.

Toutes les nations du monde ont célébré le 11 octobre 2021, la Journée internationale de la fille (JiFi). Au niveau de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) cette journée a été célébrée cet après-midi au CTN ou un festival de foot a été organisé au profit des équipes féminines issues des écoles primaires du pays. Cette initiative a été organisée en partenariat avec le MENFOP.

En effet, instaurée par l’Assemblée Générale des Nations unies en 2011, cette journée offre l’occasion pour les acteurs intervenant dans la promotion et la protection de la jeune fille, future femme, de faire le bilan des actions menées, les écarts observés dans la mise en œuvre des engagements pris et de réfléchir à des stratégies de résolution des écarts, à des mesures de renforcement et d’accélération des actions.

Avec pour thème cette année «Génération numérique, notre génération». L’ONU appelle à un accès équitable des filles à Internet et aux appareils numériques et à des investissements ciblés en vue de leur offrir des opportunités d’accéder, de manière effective et en toute sécurité, aux nouvelles technologies, d’en faire usage ainsi que de jouer un rôle moteur et innovateur dans ce domaine.

Les filles sont des leaders. Les filles sont les actrices du changement. Les filles font le bien et stimulent la croissance dans le monde entier. Elles sont une source essentielle du changement transformateur en faveur de l’égalité des sexes. Or les technologies sont des outils cruciaux en soutien à leur travail, leur militantisme et à leur leadership.

Les Requins confortent leurs expériences en enregistrant une courte défaite.

La 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 se poursuit. Et, les Requins de Djibouti viennent de croiser le fer avec le Burkina Faso, le principal concurrent de l’Algérie dans le groupe A pour l’accession aux barrages.

Notre sélection nationale de football poursuit son bout de chemin dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde. En ce sens, aujourd’hui en marge de la 4ème journée de ces éliminatoires, les Requins de la mer rouge de Djibouti étaient opposé aux étalons du Burkina Faso.

Pour rappel, signalant que le Burkina Faso, avait causé des sueurs froides à l’Algérie lors d’un match nul très difficile au mois de septembre dernier. Et, vainqueurs de leurs trois premières rencontres, les Étalons de Ouagadougou affrontaient aujourd’hui une équipe de Djibouti donnée jusque là lourdement perdante selon les pronostiques avant match. Mais, à la place les Djiboutiens ont démontré le contraire en défendant et en mouillant vaillamment leurs maillots. Ils ont fait preuve de beaucoup de courage et de ténacité en misant sur le collectif et en développant un beau jeu dans tous les compartiments.

Mais, malheureusement les Burkinabés, pour la seconde fois, ont réussit à défaire les lignes de défenses Djiboutiennes. Et, ils se sont imposés à nouveau par deux (02) but à zéro au final grâce à Dayo et de Tapsoba. Cette victoire leur permet alors de prendre la tête du groupe A. Aussi, ce résultat oblige de facto l’Algérie à s’imposer à tout prix face au Niger avant de se déplacer à Djibouti pour la 5ème journée puis de disputer, éventuellement, un match décisif face au Burkina Faso, cette fois en Algérie.

Enfin, les Requins de Djibouti ont fait un bon match contre le Burkina Faso ce lundi après-midi. Certes, ils ont été défaits aujourd’hui par les Étalons mais néanmoins nos joueurs se sont bien bravement battus et ils ont encore conforté leurs expériences dans ce genre de compétition. Nous invitons par conséquent nos compatriotes réitérer leurs encouragements et à soutenir les efforts de notre jeune équipe car les avancées à tous niveau de notre football sont à présent palpables.

Houssein Barreh et Ababa distingués.

M. Houssein Mohamed Daher alias Houssein Barreh et M. Ibrahim Hassan alias Ababa, deux membres dynamiques de la famille du football ont été distingués hier par le ministre de la défense Son Excellence M. Hassan Omar Mohamed sur décision du président de la république.

Ces deux personnalités qui se sont illustrées ces dernières années ont été élevées au grade de chevalier de l’ordre national du 27 juin.

Le président de la Fédération Djiboutienne de Foottball (FDF), M.Souleiman Hassan Waberi, les responsables du Comité Directeur de la FDF et les membres de la grande famille du football félicitent les heureux récipiendaires pour cette distinction nationale.