Catégorie : Actualités

Le président Souleiman inspecte l’état d’avancement des travaux de construction de l’Académie de Football de Douda.

Le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi a effectué hier une visite d’inspection à l’Académie de football de Douda pour voir de visu l’avancée des travaux sur le terrain.

A cet effet, le numéro un du football djiboutien s’est déplacé hier matin sur les lieux pour apprécier et pour mesurer l’état d’avancement réel de la 2ème phase des travaux de construction de l’Académie de Football de Douda.

Pour rappel, les travaux de la 2ème phase portent notamment sur la pose et la fourniture de deux terrains de football extérieurs, revêtus de gazons synthétiques, et répondants aux normes et standards internationaux.
Et, dans cette optique le président Souleiman a pu voir évaluer par lui-même la finalisation des travaux de pose et de fourniture relative au premier terrain sur lequel le gazon a été complètement installé à ce jour.
Tandis que concernant le second terrain de football, les travaux sont au stade de la préparation de la surface. En ce sens, il faut savoir que la pose entre autre du lit de sable, son étirement et l’installation du film géotextile pour éviter la pousse des mauvaises herbes sont à présent terminés. Les travaux portant sur le nivellement, le marquage du sol, l’installation du système de drainage (tuyau perforé), la construction de mur de délimitation en béton sont en cours.
S’en suivront ensuite la pose d’une couche de gravier épais sur le sol et le lissage de la surface du terrain par une couche de gravier fine et souple ou de feutre. Après cela, seront réalisés les autres travaux portant sur la pose des rouleaux de gazon artificiel, de la bande de jonction du gazon artificiel, la création de lignes blanches pour le terrain de football, le remplissage en sable du sol en gazon synthétique, le remplissage de granules de caoutchouc sur le gazon synthétique et l’installation de poteaux de but de football et autres accessoires. Cette solution est pratique, nécessite peu d’entretien et pour un résultat satisfaisant puisqu’avec le gazon synthétique il n’y a pas de problème de trous, de mauvaises herbes, ni d’herbe brûlée par le soleil.

Par ailleurs, il est à souligner qu’après la finalisation de la première phase, qui consistait à construire les trois (03) bâtiments qui constitue l’ossature principale de l’académie, la seconde phase qui est en cours actuellement devait porter sur la pose et la fourniture de deux (02) terrains gazonnés. Tandis que la 3ème et dernière phase des travaux de construction de cet outil pédagogique à Douda va couvrir quant à elle les travaux d’installation de l’électricité, de l’eau et des autres connectiques accessoires ainsi que l’acquisition et le montage sur site des divers autres équipements nécessaires à la viabilisation des trois (03) bâtiments.

Enfin, à l’issue de sa visite le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi s’est déclaré réjouit de l’avancement des différents travaux de construction de l’Académie de football de Douda conformément à la projection des experts. Le président Souleiman a fait également savoir à la fin de son bref passage sur le site que l’Académie de football de Douda est un joyau national que tous les Djiboutiens attendent impatiemment et qui va bientôt énormément contribuer au développement du football national à tous les niveaux.

Le président Souleiman inspecte l’état d’avancement des travaux de construction de l’Académie de Football de Douda. © fdf.dj – Mai 2022.

Madame Fatouma Moussa Dirieh vient d’être nommée DTN Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football.

Madame Fatouma Moussa Dirieh, plus connu sous le nom de Fozia dans les milieux du sport Djiboutien, vient d’être nommée aujourd’hui Directrice Technique Nationale Adjointe (DTNA) par le Comité Directeur de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF).
A cet effet, il est à noter que cette grande dame du paysage sportif djiboutien est avant tout, une enseignante diplômée d’une Licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) spécialisée en Éducation et Motricité (EM). Elle assure quotidiennement
dans ce cadre, l’enseignement de l’Éducation Physique et Sportive au profit de nos élèves de l’enseignement secondaire au Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP).

En sus de cela, Madame Fatouma Moussa Dirieh est certifiée officiellement comme instructeur de la Confédération Africaine de Football (CAF) et elle vient d’être désigné ce matin par note de service, Directrice Technique Nationale Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football. Cette nomination est amplement méritée par la récipiendaire. Elle est avant tout le couronnement d’une femme pionnière dans son domaine, la reconnaissance de l’engagement exemplaire d’une bénévole certifiée au service de notre jeunesse et d’une professionnelle qui s’est énormément investit depuis bientôt deux (02) décennies dans le développement, la vulgarisation et la pratique du sport national en général.
C’est aussi en particulier le témoignage par ses confrères, par les spécialistes et les autres éducateurs ou moniteurs sportifs vis-à-vis de l’examen de l’ensemble du parcours professionnel de cette jeune polyvalente et dynamique technicienne Djiboutienne aux talents multiples dans le raffermissement, la formation, la professionnalisation et la promotion de nouvelles inflexions destinées à valoriser davantage les clubs locaux, les équipes nationales toute catégories confondues et les autres différentes structures footballistiques existantes sur le territoire nationale en s’y investissant au quotidien, en y œuvrant d’arrache-pied et en y contribuant foncièrement à leur totale autonomisation.

En adéquation à cette distinction par le plus haut organe décisionnel de la fédération de cette compatriote aux qualités humaines sans égale et qui a consacrée sa vie au développement du football national, nous sommes de facto fier de sa réussite. C’est de même la première fois qu’une femme occupe ce prestigieux poste à Djibouti. Et, cela n’aurait pas été possible aujourd’hui sans la politique éclairée de développement du football national mis en œuvre par le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi.
Il est vrai qu’à ce niveau que le président Souleiman a offert aux femmes et aux filles Djiboutiennes évoluant dans la sphère locale du football et  désireuses de s’y affirmer l’occasion de mettre en valeur leurs capacités intellectuelles, leurs compétences académiques ainsi que leurs savoir-faire.

Pour rappel, le Directeur Technique National Adjoint (DTNA) est de surcroit un agent public rémunéré par l’État et travaillant au sein d’une fédération sportive. Il fait partie des Conseillers Techniques Sportifs (CTS) de l’autorité de tutelle des Sports au même titre que le DTN (DTN), l’Entraîneur National (EN) et le Conseiller Technique National (CTN) ou Régional (CTR). En ce sens, c’est un poste particulier qui a été mis en place depuis plus d’une cinquantaine d’année dans le but d’apporter un réel appui technique spécifique au mouvement sportif.
Le Directeur Technique National ou son adjoint sont pareillement des techniciens de très haut niveau dans leur discipline respective. Ils peuvent être placé à la fois sous la tutelle du Ministère ou du Secrétariat des Sports ou de la fédération sportive à laquelle il appartient. Vu la place qu’il occupe, le DTN porte plusieurs casquettes notamment de leader, de manager, de gestionnaire, de négociateur et d’entraîneur. D’un point de vue général, il est garant des bonnes relations entre le Ministère chargé des Sports et le Président de la fédération. Dans cette optique, il prend part à la planification de la politique de la structure fédérale et veille à son application. D’un autre côté, comme il s’agit d’un conseiller technique, il se charge de donner son avis quant à la délivrance des titres sportifs.

Par ailleurs, pour devenir DTN ou DTNA, il importe bien évidemment de détenir plusieurs qualités bien développées, dont :

• Une excellente capacité d’adaptation puisque le DTN ou DTNA peut très bien être amené à œuvrer dans des environnements de travail spécifiques et à communiquer avec des interlocuteurs très différents.
• Un leadership dans le sang. En effet, ce poste requiert dynamisme et persuasion. Le DTN ou son adjoint doit donc être parfaitement capable de gérer et de coordonner les différents interlocuteurs tout en réglant les conflits qui peuvent éventuellement survenir.
• Un sens du relationnel et de la pédagogie. Le DTN DTNA doit être pédagogue et être à l’écoute puisqu’il est à la fois formateur, chef de projet et l’unique ambassadeur de sa discipline sportive.
• Détenir un sens de l’analyse et de l’expertise sportive : cette dernière qualité est la plus importante. De fait, le technicien ou technicienne qui occupe cette fonction doit être capable de détecter les jeunes qui ont du talent et de les encadrer par la suite pour qu’ils deviennent les champions de demain.

Ces qualités susmentionnées permettent enfin de former efficacement ou de pourvoir à la détection et à l’enrôlement régulier des futurs arbitres, des bénévoles et des divers autres cadres officiant au sein de la fédération sportive.

Madame Fatouma Moussa Dirieh vient d’être nommée DTN Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football. © fdf.dj – Mai 2022.

Le président de la FDF parrainent la finale du tournoi de football inter-agence de Djibouti Télécom.

Le syndicat du personnel de la société nationale des télécoms, Djibouti Télécom SA, a organisé en partenariat avec la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), un tournoi de football dont les rencontres se sont déroulées durant deux jours sur le terrain du Centre Technique Nationale (CTN) sis au stade municipal de la ville de Djibouti.

La finale dudit tournoi a eu lieu cet après-midi en présence du le président de la Fédération Djiboutienne de Football et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi et le Directeur des Ressources de Djibouti Télécom SA, M. Abdillahi Ibrahim Nasser.
Ce tournoi avait en ce sens opposé plusieurs équipes issues des rangs du personnel de la société et appartenant entre autre à ses différentes agences. A cet effet, la Fédération Djiboutienne de Football ayant pour mission première de mettre en œuvre la politique portant sur le développement et la vulgarisation du football sur l’ensemble du territoire national à tous les niveaux ainsi que la promotion de sa pratique populaire et l’encouragement de toutes les activités footballistiques nouvelles a été honoré de collaborer dans ce cadre avec la direction de l’opérateur téléphonique national.

En outre, pour une entreprise, il est vrai qu’en organisant périodiquement ou même sur une journée un événement sportif est un excellent moyen de stimuler les employés. Ce choix inculque de facto un esprit d’appartenance et d’équipe aux différents personnels et les motivent à mieux travailler. L’esprit sportif qui se construit lors de tels événements a valeur de communion et se reflète ensuite positivement dans le travail.
Et, le football, le sport le plus populaire dans le monde et le plus pratiqué sous nos cieux, est et demeure par aisance le principal vecteur favorisant le développement du sentiment d’appartenance et la conscience de faire partie d’un ensemble. Le football fait aussi partie des activités les mieux adaptées à tous les types d’individus. C’est une animation sportive, qui ne nécessite pas souvent de gros moyens, ni de disposer automatiquement de compétences particulières, ni d’être un mordu de sport et qui développe par excellence la fraternité, la confiance entre les équipiers, l’esprit d’initiative ou la réactivité. Il permet à une équipe, quelle que soit sa dimension, de mettre en place des stratégies collectives pour atteindre un objectif commun (remporter le match) tout en privilégiant la communication, le soutien, la solidarité entre les membres de chaque équipe.

Organiser un tournoi de football d’entreprise est par ailleurs certainement la meilleure manière de fédérer et d’améliorer les performances d’une équipe, d’un service, d’une direction ou d’un groupe de personnel tout en renforçant la cohésion entre ses membres.
Dans tous les cas, cette compétition n’a pas laisser les participants insensibles et tous les récipiendaires sont repartis à la fin du tournoi avec un souvenir inoubliable et commune de cette première édition.
Cette finale a été de même animée en grande pompe en fin de soirée par des chants et danses traditionnelles magnifiquement interprétés par jeunes artistes locaux.

La Fédération Djiboutienne de Football profite enfin de l’occasion pour féliciter l’ensemble des participants de ce tournoi de football et leur donne rendez-vous pour la prochaine édition. Mais, en attendant cette échéance et fidèle à promotion de l’harmonie du sport avec l’environnement social, la FDF n’a pas manqué d’informer la direction de Djibouti Télécom et ses employés à enseigner, à partager et à mettre en avant les idéaux du sport en général et du football en particulier telles que l’équité, le travail d’équipe, l’égalité, la discipline, l’inclusion, la persévérance et le respect.
En adéquation avec cela, l’objectif recherché par les organisateurs à travers cette manifestation est de vivre «Ensemble en faveur d’un sport sain, respectueux et correct !».

Le président de la FDF parrainent la finale du tournoi de football inter-agence de Djibouti Télécom. © fdf.dj – Mai 2022.

Les Gazelles se préparent actuellement au Camp Cheikh Moussa de la Gendarmerie Nationale en perspective du Challenge CECAFA féminin 2022.

L’équipe nationale féminine senior A, plus communément appelée les Gazelles de Djibouti, se prépare depuis une semaine pour pouvoir participer prochainement au tournoi de football du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA) féminin prévu cette année, du 22 mai au 05 juin 2022 en Ouganda au centre technique de la FUFA à Njeru.

A cet effet, et sous la conduite du staff technique très hétéroclite désigné dernièrement par la Fédération Djiboutienne de Football (FDF). Et, à ce niveau si nous décortiquons de plus près sa composition en tant que tel, nous avons M. Hassan Kako comme coach principal, M. Darar Abdillahi y comme coach-adjoint, M. Mohamed Abdourahman comme préparateur physique, M. Ahmed Ali Robleh comme préparateur des gardiens et Mme. Filsan Abdillahi comme chargé aux affaires médicales. Les Gazelles de Djibouti auront aussi cette fois-ci comme chef de mission, Mme. Fathia Osman, la coordinatrice de l’équipe et de surcroit la vice-présidente de la Commission du Football Féminin (CFF).

Pour rappel, également il est à noter que nos jeunes joueuses de notre équipe nationale féminine observent actuellement un stage bloqué au Camp Cheikh Moussa de la Gendarmerie Nationale pour préparer dans les meilleures conditions possibles ce Challenge CECAFA 2022. Mais, aussi et comme à l’accoutumé pour bénéficier du concours multiforme de l’institution et de la mise à disposition gratuite de toutes les installations sportives de ce complexe.

En outre, conformément à l’organisation dudit tournoi à Kampala en Ouganda, du 22 mai au 05 juin prochain, soulignant que le tirage au sort a eu lieu, le mercredi 11 mai dernier. Nos Gazelles partagent à ce titre la même poule (A) avec trois grandes autres formations de la sous-région et nos héroïnes croiseront ainsi successivement le fer contre le Burundi, l’Ouganda et le Rwanda comme suit :

En adéquation avec ce prochain déplacement de nos Gazelles, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi a tout d’abord adressé ses plus vifs encouragements à toute l’équipe et au staff technique. Il a ensuite profité de l’occasion pour rappeler une fois encore à nos jeunes footballeuses sélectionnées qu’elles avaient toute son attention et son estime ainsi que toute l’aide et le support de la fédération. Et, à l’instar de ses déclarations à l’endroit des équipes nationales masculines, le président Souleiman n’a pas manqué pour la circonstance à rappeler à nos vaillantes joueuses que tous dépends à présent d’elles et de leur motivation sur le terrain à chaque rencontre pour défendre avec grandeur les couleurs nationales, pour démontrer leurs engagements, leurs ambitions personnelles et pour concrétiser leurs efforts individuels et collectifs.
Le président de la FDF a par ailleurs réitéré ses chaleureux remerciements au Chef d’État-major Général de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Zakaria Hassan Aden pour son soutien effectif et permanent aux côtés de toutes nos sélections nationales de football et de la Fédération Djiboutienne de Football.

Le grand absent de cette compétition est aujourd’hui le Kenya, pourtant champion en titre du dernier Challenge féminin de la CECAFA. Le pays est en effet sous le coup d’une sanction de la Fifa. Ce tournoi permettra enfin au Burundi et à l’Ouganda de se préparer pour la CAN féminine 2022 qui se déroulera bientôt au royaume du Maroc.

Les Gazelles se préparent actuellement au Camp Cheikh Moussa de la Gendarmerie Nationale en perspective du Challenge CECAFA féminin 2022. © fdf.dj – Mai 2022.

Les FAD championnes pour la 7ème fois.

L’équipe des Forces Armées Djiboutienne (FAD) a été sacrée samedi dernier championne du football féminin pour la 7ème fois. C’est au cours d’une cérémonie qui a eu lieu au stade Roi Fahad de Balballa que les championnes ont reçu le trophée de championne de la saison. L’événement a été marqué par la présence du président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi.

Zakaria Cheikh Ibrahim : un général au service du développement du sport militaire et national.

Le Chef d’État-major Général des Armées (CEMGA), le Général de Corps d’Armée, M. Zakaria Cheikh Ibrahim, est un homme qui œuvre depuis quarante (40) ans pour le développement et la modernisation de l’armée. Mais aussi bien pour la promotion et le développement du sport national. Le général a fait de l’institution un cadre et un tremplin où les militaires peuvent éclore leurs talents et s’épanouir sportivement. Cette politique a donné et donne encore des résultats positifs et palpables. Les nombreux athlètes qui sillonnent les pistes continentales et internationales et qui pour certains ramènent des médailles et des trophées, constituent les fruits de ses efforts. Si l’équipe féminine de football de l’armée est sacrée pour la 7ème année c’est grâce au soutien permanent en matière logistiques et financières qu’il apporte depuis plusieurs années au club. Par ailleurs, il n’hésite pas à se déplacer en personne pour suivre les rencontres importantes qu’elles jouent. Sa présence à elle seule est alors une source de motivation et un encouragement à se surpasser.

Selon la présidente du club, le général est également une source d’inspiration et il leur témoigne toujours un soutien sans faille. Cette année l’équipe championne de l’armée a un autre objectif en tête : à savoir gagner la Coupe de Djibouti et ainsi réaliser le doublé (Championnat & Coupe de Djibouti).
Un objectif à leur portée car le général les encouragent encore et toujours à aller de l’avant en leur apportant les moyens nécessaires pour concrétiser leurs ambitions footballistiques.

Notons que les joueuses sont actuellement toutes des militaires et plus de la moitié de cet effectif fait partie pareillement des joueuses titulaires de l’équipe nationale féminine senior A. Ce nombre élevé de joueuses dans les rangs de la sélection nationale est ainsi l’illustration parfaite même que les footballeuses de l’armée sont les plus performantes parmi nos compatriotes.

Les FAD championnes pour la 7ème fois. © fdf.dj – Mai 2022.

Stage d’arbitrage MA FIFA « Jeunes talents » : Coup de sifflet final pour la formation.

Le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi vient de clôturer aujourd’hui le  stage d’initiation en arbitrage qui réunissait  une trentaine de jeunes arbitres.

Ces cours ont été dispensés par un instructeur technique des arbitres de la (Fédération internationale de football association), M. Evehe Divine de nationalité camerounaise, assisté par des instructeurs locaux.
A cet effet, la cérémonie de clôture dudit stage s’est déroulée ce matin au niveau du Centre Technique National de la fédération sis au sein du stade municipal de la ville de Djibouti en présence entre autre du président de la commission centrale des arbitres M. Youssouf Guedi Guirreh et du chef du département des arbitres, M. Mohamed Moumin Ali.
S’exprimant à cette occasion, le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi a déclaré qu’il accorde une intention particulière aux arbitres et le renforcement de leur capacité est et demeure toujours une priorité absolue pour la fédération car elle est gage à la fois de l’excellence du travail accomplis, de l’exemplarité des hommes et des femmes arbitres ainsi que de la quête perpétuelle du développement des savoir-faire de nos ressources humaines en la matière.

En poursuivant ses propos, le président Souleiman a annoncé aux hommes en noir que plusieurs projets importants (tant au niveau des compétences sur lesquels ils vont porter que sur le degré de technicité auxquels ils vont donner droit) figurent actuellement en ce sens dans l’agenda des programmes de formation de la FDF. Et, la volonté de notre fédération est et sera comme à l’accoutumé d’outiller ces ressources humaines et plus précisément ses arbitres et arbitres-assesseurs pour garantir un meilleur rayonnement de notre pays au niveau des compétitions régionales, continentales et internationales.

La cérémonie s’est enfin terminée sur la remise des attestations de participation aux stagiaires par les officiels de la Fédération Djiboutienne de Football.

Stage d’arbitrage MA FIFA « Jeunes talents » : Coup de sifflet final pour la formation. © fdf.dj – Mai 2022.

Le ministre de l’éducation national et le président de la FDF parrainent le festival de football des enfants dans le cadre du projet Fifa « Football For Schools ».

Après deux jours de formation, le stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon a été ce matin le théâtre du festival de football des écoliers. Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet Fifa « Football For Schools », plus communément appelé F4S, mis en œuvre par la FDF avec le concours de la fondation Fifa et en partenariat avec le (MENFOP) et le Secrétariat d’État chargé des Sports (SES).

Dans cette optique, outre la centaine d’écoliers et leurs encadreurs, le stade Gouled grouillait ce matin de hautes personnalités dont notamment des directeurs, des députés, des conseillers communaux, des leaders associatifs ainsi que de plusieurs dirigeants des mouvements sportifs du pays. L’événement était également parrainé par deux personnalités de marque à savoir SE Monsieur le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP), M. Moustapha Mohamed Mahamoud et le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi.
A cet effet, le membre du gouvernement et le dirigeant fédéral ont eu l’occasion de taper dans les ballons avec les enfants. Ils se sont entretenus aussi avec les techniciens de la Fifa (Fédération internationale de football association) dont madame Clémentine Touré, la légende du football africain et le chef du projet « Football For Schools », M. Alexandre Gros.

Plus d’une dizaine d’équipes de football issues des différentes écoles primaires de la capitale ont pareillement pris part à ce festival. Cette journée haute en couleurs et organisée en fanfare par la Fédération Djiboutienne de Football a alors de facto suscité chez nos petits écoliers beaucoup d’émotions vives et une motivation sans équivoque. Elle leur a de même permis de voir de visu sur le terrain par eux-mêmes et au nom de tous les autres petits enfants Djiboutiens que les décideurs de ce pays se soucient énormément de leur bien-être et de leur épanouissement physique et sportif.

Par ailleurs, s’exprimant à tour de rôle en marge de ce festival, le MENFOP, le président de la FDF et le chef du projet F4S ont souligné l’importance que revêt ce projet et le fort impact qu’il pourra produire sur le football national dans les années à venir.
En ce sens, voici ci-après pour plus d’information sur les moments forts du festival dédié aujourd’hui au démarrage officiel projet Fifa « Football for Schools » à Djibouti le discours prononcé respectivement par le responsable dudit projet auprès de la fondation Fifa, M. Alexandre Gros, par le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi et pour finir par
le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP), SE M. Moustapha Mohamed Mahamoud.

« Djibouti est le second pays dans le monde à accueillir ce projet et ce grâce à l’excellent travail réalisé en amont par la FDF et son président M. Souleiman Hassan Waberi a déclaré entre autre le chef du projet Fifa « Football for Schools », M. Alexandre Gros.

Vidéo sur le discours prononcé ce matin au festival de démarrage officiel du projet Fifa "Football for Schools" par son responsable, M. Alexandre Gros.

«Djibouti peut s’enorgueillir d’être le 2e pays bénéficiaire en Afrique’ … Des formations seront dispensées aux éducateurs. … Ce bijou de notre fédération constitue une volonté politique manifeste du chef de l’Etat SE Ismail Omar Guelleh» dixit le président Souleiman.

Vidéo sur le discours prononcé ce matin au festival de démarrage officiel du projet Fifa "Football for Schools" par le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi.

« Je salue l’étroite collaboration et ce à tous les niveaux entre la fédération et le ministère de l’éducation nationale » a souligné le ministre dans le discours qu’il a prononcé lors du festival. »

Vidéo sur le discours prononcé ce matin au festival de démarrage officiel du projet Fifa "Football for Schools" par SE M. Moustapha Mohamed Mahamoud.

Enfin, la cérémonie a été finalement clôturé en grande pompe par la remises de plusieurs attestations et de récompenses aux meilleurs encadreurs ayant participé à la toute première formation relative au projet Fifa « Football For Schools » par les différents officiels présents   ainsi l’échange de cadeaux entre les partenaires du projet.

Le ministre de l’éducation national et le président de la FDF parrainent le festival de football des enfants dans le cadre du projet Fifa « Football For Schools ». © fdf.dj – Mai 2022.

Les Gazelles se préparent activement en vue du tournoi de la CECAFA 2022.

Le tournoi de football du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA) féminin aura lieu cette année, du 22 mai au 05 juin prochain. Huit (08) équipes nationales féminines de la région y prendront part à l’édition 2022, qui est prévue en Ouganda.

A cet effet, le CECAFA féminin 2022 se jouera entre l’Ouganda, le Burundi, Djibouti, l’Éthiopie, le Soudan du Sud, la Tanzanie, le Rwanda et Zanzibar. D’après le directeur des compétitions du CECAFA, les différents pays participants connaîtront leurs adversaires de groupe dans quelques jours.

En ce sens, notre équipe nationale féminine senior A se prépare activement depuis une semaine pour participer à cette compétition sous la houlette d’un staff technique chevronné et très hétéroclite. M. Hassan kako en est le coach principal, M. Darar Abdillahi y officiera en tant que coach-adjoint, M. Mohamed Abdourahman prendra en charge la préparation physique, M. Ahmed Ali Robleh s’occupera de la préparation des gardiens et Mme. Filsan Abdillahi va y pourvoir aux affaires médicales. Les Gazelles de Djibouti auront pour chef de mission cette fois-ci Mme. Fathia Osman, la coordinatrice de l’équipe et également vice-présidente au niveau de la Commission du Football Féminin (CFF) Fédération Djiboutienne de Football (FDF).

Il est prévu par également en perspective de la préparation de ce tournoi majeur qu’à partir de demain que les Gazelles se retrouvent en stage bloqué en attendant leur départ pour Kampala.

Dans ce cadre, le staff technique pourra mieux travailler avec le groupe des jeunes filles convoquées pour ce tournoi durant cette courte période. Pour cela, le staff technique pourra notamment accentuer ses efforts mettre sur les consignes de jeu à appliquer, sur le déploiements et le développements des scénarios de jeu, des les éventuels schéma tactiques, sur la préparation physique, sur la coordination des trois (03) blocs de l’équipe (Défense, milieu et attaque), sur des séances vidéos d’aguerrissement, sur la conservation du ballon et sur la maximisation des tirs sur coups francs, sur penalty et autres. Il pourra ainsi au terme dudit stage mieux canaliser la rage de vaincre de nos jeunes footballeuses en vue de consolider le moral de l’équipe, de combler les éventuelles lacunes et d’insuffler une nouvelle dynamique combative.

En adéquation de cette prochaine sortie de notre équipe nationale féminine senior A et selon Mme. Fathia Osman, la chef de mission désignée, le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi et la Colonel Amina Mohamed Moussa, la présidente du CFF ont déjà réuni tous les organes concernés et ont donné les instructions nécessaires pour mobiliser dans les meilleurs délais tous les moyens adéquats. Et, comme d’habitude d’ici-là la machine de FDF va œuvre pour finaliser tous les détails inhérents à ce déplacement pour que l’équipe nationale féminine puisse bien participer à ce tournoi pour assurer le confort nécessaire à toute l’équipe durant ce séjour en Ouganda et pour garantir un excellent challenge à nos héroïnes.

Enfin, la Fédération Djiboutienne de Football profite de l’occasion pour souhaiter dès à présent bon vent et bonne chance à nos braves Gazelles en perspective de leur prochaine participation à ce tournoi de la CECAFA 2022.

Entraînement de l'équipe nationale féminine senior A. Les gazelles se préparent pour effectuer un déplacement en Ouganda ou elles doivent participer au tournoi de la CECAFA 2022.
Allez les Gazelles, nous restons tous derrière vous.

Les Gazelles se préparent activement en vue du tournoi de la CECAFA 2022. © fdf.dj – Mai 2022.

Cours MA Fifa « Jeunes Talents » : Une trentaine de jeunes suivent une formation en arbitrage.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) en collaboration avec la Fifa (Fédération internationale de football association) vient de lancer aujourd’hui, au niveau de son Centre Technique sis au stade municipal, un stage de formation d’initiation en arbitrage à l’intention d’un nouveau groupe de Jeunes composé d’une trentaine de participants.

Ces cours sont dispensés par un instructeur technique des arbitres de la Fifa, M. Evehe Divine de nationalité camerounaise. Il est aussi assisté par d’autres instructeurs locaux.

Cette formation sera également l’occasion pour la trentaine de stagiaires d’apprendre les règles qui régissent le métier d’arbitre tant sur le plan théorique que pratique. La fédération ayant déjà identifié ce nouveau groupe de jeunes talents prometteurs attache d’or-déjà une importance capital à leur formation et va à partir de maintenant les suivre et les aguerrir en les mettant constamment à l’épreuve. Et, durant ce stage de formation, les instructeurs et experts Fifa vont donner de leurs maximum pour transmettre tous les enseignements ainsi que les savoir-faire inhérents au présent module afin qu’au sortir d’ici la trentaine d’arbitres stagiaires puisse mettre en pratique sur les différents terrains du pays leurs nouvelles aptitudes pour un meilleur rayonnement du football djiboutien.

Enfin, il est à souligner que la Fédération Djiboutienne de Football encourage la formation des ses arbitres régulièrement par la réalisation de ce genre de formation sur place afin que nos hommes et femmes en noir soient au même niveau que leurs confrères africains ou mondiaux.

Vidéo sur le deroulement du Cours MA FIFA "Jeunes Talents" du 08 au 12 mai 2022 au CTN de la FDF.

Cours MA Fifa « Jeunes Talents » : Une trentaine de jeunes suivent une formation en arbitrage. © fdf.dj – Mai 2022.

Lancement officiel du projet Fifa Football for Schools à Djibouti.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) est heureuse d’annoncer aujourd’hui qu’en collaboration avec la Fondation Fifa (Fédération internationale de football association) et en partenariat avec le Secrétariat d’État aux Sports (SEJS) et le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP) aura lieu au début de la semaine prochaine le lancement officiel du projet plus communément appelé Fifa Football For Schools (F4S) et dédié au développement du football scolaire à Djibouti.
La cérémonie de lancement se déroulera au niveau du Centre Technique de la fédération sis au stade municipal. Et, l’événement laissera ensuite place à un premier atelier de formation d’élite au profit d’un groupe d’encadreurs djiboutiens.

A cet effet, l’atelier de formation sera alors organisé au stade El-Hadj Hassan Gouled du 09 au 12 mai 2022. Il sera animé en duo par l’international marocain et ballon d’or de l’année 1998, Mustapha Hadji et par Mme. Clémentine Natogoman Touré, la footballeuse et technicienne internationale ivoirienne.

Il est en outre à noter que cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet «Football For Schools (F4S)» qui correspond à un programme spécial de Fondation Fifa où le football rencontre l’éducation et incite les enfants à acquérir des compétences de vie à travers des séances de football amusantes. A ce titre, durant cette formation sur mesure, les apprenants vont suivre des modules d’enseignements théoriques en classe et des sessions pratiques sur le terrain. Et, à l’issue des trois (03) jours de formations programmés des attestations de formation seront délivrées aux participants et l’événement sera suivis aussitôt de la cérémonie officielle de lancement du projet «Football For Schools (F4S)» à Djibouti.

Pour rappel, le projet « Football 4 Schools » encourage la participation des jeunes au football par le biais de séances structurées, en utilisant des jeux de football pour transmettre des messages éducatifs et en encourageant les enfants à prendre la responsabilité de leurs décisions dans un environnement solidaire et bienveillant. Les éducateurs peuvent ajuster le niveau de difficulté des exercices en fonction des besoins de chaque groupe, ce qui fait de « Football 4 Schools » un projet très accessible pour toutes les personnes concernées.
Ce projet place aussi le football au cœur du développement social. Football for Schools (F4S) est également un programme ambitieux géré par la FIFA, en collaboration avec l’UNESCO, qui vise à contribuer à l’éducation, au développement et à l’autonomisation de près de 700 millions d’enfants. Son objectif est de rendre le football plus accessible aux jeunes filles et garçons du monde entier en incorporant des activités footballistiques au système éducatif, en partenariat avec les autorités et les parties prenantes concernées. Ce programme a été conçu pour promouvoir des compétences et valeurs de vie ciblées à travers la pratique du football et contribuer aux Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies ainsi qu’à d’autres priorités.
Le programme F4S tient également compte des politiques mondiales en matière de sport, d’éducation et de santé, notamment du plan d’action de Kazan ainsi que de la Déclaration d’Incheon et du Cadre d’action Éducation 2030 de l’UNESCO, ou encore du Plan d’action mondial de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour promouvoir l’activité physique. Le programme F4S peut aider les associations membres et leurs gouvernements à atteindre les priorités nationales de développement qui ont été fixées.
Le programme F4S s’articule pour autant autour de quatre (04) objectifs principaux consistant à :
a) transmettre des compétences et valeurs de vie précieuses aux élèves (filles et garçons),
b) former les entraîneurs-éducateurs et leur donner les moyens de dispenser des activités en lien avec le sport ainsi que les compétences et valeurs de vie,
c) développer la capacité des parties prenantes (écoles, associations membres et autorités publiques) à transmettre des compétences et valeurs de vie à travers le football,
d) renforcer la coopération entre les gouvernements, les associations membres et les écoles participantes pour permettre la mise en place de partenariats, d’alliances et de collaborations intersectorielles.

D’un autre coté, il est à souligner que la présente formation coanimée par Mustapha Hadj et Mme. Clémentine Touré vient à point nommer. Elle vise similairement à répondre à certains besoins en vue d’augmenter les compétences de nos techniciens pour bénéficier d’une mise-à-jour complète et à tous les niveaux pour accroitre et maximiser la compétitive des sportifs Djiboutiens. Il s’agit donc pour la structure d’atteindre des objectifs d’évolution via le programme Football for Schools (F4S) peut permettre aux écoles et associations sportives locales de résoudre un large éventail de problématiques sociales, tout en proposant un vecteur attractif pour impliquer et former les élèves, les éducateurs-entraineurs ou même les autres parties prenantes (écoles, associations, gouvernement, parents et autres).

Par ailleurs, le programme F4S repose sur un cadre de gestion axée sur les résultats et sur une théorie du changement selon laquelle améliorer les aptitudes intra-personnelles, personnelles et cognitives des élèves et leur permettre d’acquérir des connaissances ainsi que des attitudes positives les aidera à développer certaines compétences et valeurs de vie nouvelles. Mis en place dans un environnement adapté, inclusif et bienveillant, il favorise le développement et l’apprentissage individuels tout en combinant compétences footballistiques et valeurs humaines et sociales profonde. Pour cela, ce programme vise à entraîner des changements au niveau individuel, au niveau communautaire et à contribuer à la réalisation des ODDs. Ainsi, le projet F4S à pour ambition grosso modo de compléter les efforts déployés par les éducateurs et à améliorer les résultats scolaires, bénéficiant ainsi aux gouvernements afin que le football puisse jouer un rôle capital dans le système éducatif et agir comme une « école de la vie».

Enfin, en adéquation avec l’organisation dudit atelier de formation et du lancement officiel du projet Fifa Football For Schools dans notre pays, nous avons voulu mettre en lumière les deux parcours professionnels très exceptionnels des deux prestigieux footballeurs et formateurs qui seront parmi nous prochainement en leur consacrant respectivement un billet sur notre site web.

Lancement officiel du projet Fifa Football for Schools à Djibouti. © fdf.dj – Mai 2022.