Catégorie : Feminin

Une touche féminine dans les équipes de la sécurité de la FDF.

La sécurité dans les stades, la surveillance des matchs des différents championnats et le maintien de l’ordre lors des joutes footballistiques constituent les missions de la Commission de la Sécurité de la fédération.

Vu que ces dernières années le nombre des supportrices des équipes et les filles amoureuses du ballon rond augmentent, il fallait s’adapter à ces changements. C’est dans cet esprit que la Commission de la Sécurité de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a recruté deux jeunes filles qui viennent ainsi renforcer les agents de sécurité et le personnel des stades. Selon M. Houssein Barreh, président de cette commission «l’intégration et la présence des filles dans les équipes de la sécurité» est une démarche souhaitée par le président de la fédération, M. Souleiman Hassan Waberi. Une initiative qui a été aussitôt bien accueillie par la trentaine des agents de sécurité et par l’ensemble de la famille de football. « Au même titre que les hommes, la fédération doit avoir des filles dans les équipes de la sécurité et nous encourageons la présence féminine dans nos équipes» affirme M. Houssein qui aimerait voir leur nombre augmenté au fur et à mesure.

Les filles sont présentent dans tous les départements de la fédération et dans tous domaines du football à savoir l’arbitrage, la technique, dans le personnel de santé, dans l’administration, la comptabilité, le comité directeur et le seul service ou la présence de la gent féminine faisait défaut jusqu’à récemment, c’était dans les équipes des stades et de la sécurité. Aujourd’hui c’est chose faite et selon Houssein Barreh s’il faut procéder à des fouilles corporelles des femmes à l’entrée des stades nous avons des agents féminins de sécurité pour le faire.

A la FDF, la candidature féminine est fortement encouragée dans tous les domaines.

Les Gazelles qualifiées pour le premier tour Retour des qualifications à la CAN 2022.

Notre équipe est qualifiée au dernier tour avant la CAN. En raison du retrait de l’équipe nationale du Rwanda de la CAN 2022, les gazelles de Djibouti se voient qualifiés automatiquement pour le prochain tour de la compétition.

En effet, la Confédération africaine de football (CAF) avait déjà dévoilé le programme prévisionnel des qualifications pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations féminine prévue du 02 au 23 juillet 2022 au Maroc. Le premier tour Aller de ces éliminatoires devait alors avoir lieu le 20 octobre 2021, tandis que le premier tour Retour se tiendra entre le 23 et le 26 octobre.

Les gazelles en mode préparation.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a pour cela soumis depuis plusieurs semaines à un stage bloqué comme les joueuses de notre sélection nationale féminine senior A. Les Gazelles de Djibouti se préparent activement en ce sens tout les jours sous la houlette de leur staff technique et les séances d’entrainement s’enchainent de plus en plus. Tous les points ayant traits à la préparation tactique et physique sont travaillés. Des séances de projection vidéo sont aussi au programme.

Il est à noter par ailleurs qu’à l’issue de ces matchs préliminaires de qualification à la CAN de football 2022, onze (11) équipes participantes sur les vingt-deux (22) en lices seront qualifiées à la phase finale de la CAN 2022, l’équipe marocaine étant quant à elle (la douzième équipe) qualifiée d’office.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) se joint enfin au Secrétariat d’État aux Sports (SES) pour encourager vivement les aux Gazelles de notre sélection nationale senior A pour leur prochain rendez-vous. En attendant, les cadres de la fédération ne ménageront pas leurs efforts et leurs engagements sur le terrain pour préparer de la meilleure manière nos. Et, d’ici là Inchaa Allah nous nous joignons à eux pour souhaiter bon vent à nos jeunes et valeureuses Gazelles.

La FDF célèbre la Journée internationale de la fille (JiFi) avec le festival des petites Gazelles.

Toutes les nations du monde ont célébré le 11 octobre 2021, la Journée internationale de la fille (JiFi). Au niveau de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) cette journée a été célébrée cet après-midi au CTN ou un festival de foot a été organisé au profit des équipes féminines issues des écoles primaires du pays. Cette initiative a été organisée en partenariat avec le MENFOP.

En effet, instaurée par l’Assemblée Générale des Nations unies en 2011, cette journée offre l’occasion pour les acteurs intervenant dans la promotion et la protection de la jeune fille, future femme, de faire le bilan des actions menées, les écarts observés dans la mise en œuvre des engagements pris et de réfléchir à des stratégies de résolution des écarts, à des mesures de renforcement et d’accélération des actions.

Avec pour thème cette année «Génération numérique, notre génération». L’ONU appelle à un accès équitable des filles à Internet et aux appareils numériques et à des investissements ciblés en vue de leur offrir des opportunités d’accéder, de manière effective et en toute sécurité, aux nouvelles technologies, d’en faire usage ainsi que de jouer un rôle moteur et innovateur dans ce domaine.

Les filles sont des leaders. Les filles sont les actrices du changement. Les filles font le bien et stimulent la croissance dans le monde entier. Elles sont une source essentielle du changement transformateur en faveur de l’égalité des sexes. Or les technologies sont des outils cruciaux en soutien à leur travail, leur militantisme et à leur leadership.

M. Faouzi LAKJAA, le président de la FRMF, nommé Ministre délégué des Finances chargé du Budget.

Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lekjaa a été nommé jeudi 7 octobre 2021, ministre délégué auprès ministre de l’Économie et des Finances chargé du Budget. Une nomination qui a été aussitôt saluée par le numéro un du football national et vice-président de la CAF, M. Souleiman Hassan Waberi.

Il existe en effet entre la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) un partenariat fort fructueux. Le président de la FDF et vice-président de la CAF, M. Souleiman Hassan Waberi et Fouzi Lekjaa, le président de la fédération royale marocaine de football entretiennent d’excellentes relations. Ils se connaissent depuis plus de deux décennies et leur amitié a permis de renforcer les liens existant entre les deux organisations fédérales.

Avec M. Faouzi LAKJAA, le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) depuis 2014, c’est avant tout un frère et un soutien de choix pour la famille du football Djiboutien, qui vient d’être nommé Ministre délégué des Finances chargé du Budget.

Un dirigeant infatigable et un bosseur qui a indéniablement hissé son pays très haut et très respecté dans le milieu du football Africain et mondial, ainsi qu’un champion de la coopération Sud/Sud.

Avec Faouzi la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a trouvé un partenaire particulier avec entre autres :
• la formation des cadres (arbitres, entraîneur, dirigeants),
• l’organisation des stages de nos équipes des jeunes aux sélections nationales (y compris les filles),
• la construction d’un terrain synthétique,
• l’accueil au Maroc de nos matchs à domicile suite à la suspension de notre stade.

Un panafricain de 1er plan en somme !

Au nom de l’ensemble de la famille du football djiboutien et en mon nom propre, j’ai le plaisir d’adresser mes vives félicitations à mon frère et ami personnel Faouzi. Je lui souhaite plein succès et que Dieu l’assiste en lui facilitant ses nouvelles fonctions.

Quant à nous Djiboutiens, nous sommes reconnaissants de l’aide et du soutien du peuple frère Marocain. Aucun doute qu’il va élever encore plus la coopération entre nos deux pays frères avec cette nomination à un portefeuille qu’il maitrise tout naturellement en sa qualité de premier gestionnaire du budget. Ce qui constitue l’aboutissement logique d’un cheminement professionnel.

Une belle reconnaissance pour une distinction amplement méritée.

Le président Souleiman participe aux travaux de la journée de réflexion sur les sports olympiques.

Ce matin, la salle de conférence du palais du peuple a abrité les travaux d’un atelier de réflexion sur les sports olympiques ou plus de 250 participants issus des fédérations nationales et des organes associatifs du pays ainsi que de nombreux athlètes nationaux y ont pris part.

La présidente du Comité National Olympique et Sportif Djiboutien (CNOSD), Mme Aicha Ali Garad, initiatrice de la journée de réflexion a tout d’abord prononcé un discours musclé, loin du langage de bois.

«Le sport Djiboutien est en difficulté, a –elle affirmé, nos résultats au niveau international sont catastrophiques.  Les principales questions qui se posent sont les suivantes : qui a failli à ses missions ?-Le Comité National Olympique ? -Les fédérations nationales ? -Les athlètes ? -Les entraîneurs ? -Le Ministère chargé des sports qui représente l’État ? Cette journée est une journée pour se dire la vérité.

Dans ce cadre pendant plus de trois heures tous les aspects de la question du jour ont été passés au crible et plusieurs sujets houleux ont été publiquement abordés. De nombreuses critiques ont aussi été soulevées de part et d’autre et la responsabilité de chacun a été pointée du doigt.

Ces assises ont enfin été l’occasion pour le numéro un du football national de mettre en relief les difficultés touchant les équipes nationales ainsi que les solutions envisageable pour y remédier.

Le calendrier des éliminatoires de la « Zone CECAFA » de la Ligue des Champions féminine de la CAF vient d’être officialisé.

C’est du 28 août au 9 septembre prochain à Nairobi, au Kenya, qu’auront lieu les éliminatoires dans la « Zone CECAFA » de la Ligue des Champions féminine de la CAF TotalEnergies 2021.

Auka Gacheo, le directeur exécutif du Conseil des Associations de football d’Afrique de l’Est et du Centre (CECAFA) a déclaré ce matin à CAFOnline.com qu’un mini tirage au sort avait été effectué et que les huit équipes sont désormais réparties en deux groupes.

Gacheo a expliqué que le retrait du Scandinavian FC du Rwanda après le premier tirage au sort le mois dernier, a contraint le CECAFA à faire un mini tirage au sort pour placer les deux équipes restantes dans le groupe A ou B.

« Nous avons maintenant finalisé le mini-tirage et les festivités commenceront le 28 août avec deux matchs à jouer au Nyayo Stadium », a ajouté Gecheo.

Dans le groupe A, on retrouve Simba Queens de Tanzanie, Lady Doves (Ouganda), PVP FC (Burundi) et FAD FC (Djibouti), tandis que le groupe B comprend Vihiga Queens FC (Kenya), Commercial Bank of Ethiopia (Éthiopie), Yei Joint Stars (Soudan du Sud) et New Generations (Zanzibar).

Au micro de CAFONline.com, la capitaine des Yei Joint Stars, Winny Ayikoru, a déclaré qu’elles étaient très concentrées pour bien performer dans ce tournoi. « Bien que nous n’ayons pas beaucoup d’expérience à ce stade, nous nous sommes bien préparées et devrions être en mesure de réaliser de bonnes performances », a ajouté Ayikoru.

Le vainqueur des éliminatoires du CECAFA rejoindra sept autres équipes pour disputer la Ligue des Champions féminine de la CAF TotalEnergies 2021 qui se déroulera en Égypte.

Source : Confédération Africaine de Football (CAF) – cafonline.com

Les Gazelles de notre sélection nationale U-20 reçus à l’ambassade de Djibouti en Éthiopie.

L’équipe nationale féminine U-20 a eu l’honneur aujourd’hui d’être reçu à l’ambassade de Djibouti en Éthiopie. Les joueuses, les membres du staff technique et le personnel d’encadrement ont été accueillis par le premier conseiller de l’ambassade M. Moussa Djama Ali.

A cet effet, le diplomate Djiboutien a promis que l’ambassade et son personnel sont mobilisés pour apporter à l’équipe nationale toute l’assistance et le soutien dont elle aura besoin durant son séjour en Éthiopie.

Notre chancellerie à Addis-Abeba a aussi profité de l’occasion pour organiser un banquet en l’honneur de l’ensemble de la délégation comprenant notamment les joueuses, le staff technique et le personnel d’encadrement. Et, en ce sens les responsables de notre ambassade ont également tenus à adresser leurs sincères félicitations ainsi que leurs vœux de réussite aux jeunes joueuses de notre sélection nationale U-20 pour la deuxième rencontre retour face à l’équipe.

Les Gazelles U-20 enregistrent une défaite en marge des qualifications à la Coupe du Monde 2022 au Costa Rica.

Cet après-midi, les Gazelles de notre sélection nationale U-20 ont été défaits par les Érythréennes par trois (03) buts à un (01) lors du match Aller comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022 au Costa Rica.

Nos jeunes joueuses ont été mises en déroute par leurs adversaires. Pourtant, la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) avait mis le paquet pour permettre à nos jeunes Gazelles et à leur staff technique d’évoluer dans d’excellentes conditions pour s’accaparer d’une victoire.

En effet, après plusieurs semaines de regroupement à Djibouti, l’équipe nationale féminine U-20 a été déplacée à Addis-Abeba en Éthiopie pour préparer la 1ère rencontre contre l’Érythrée. A ce titre, il est à souligner que l’ensemble de la délégation a été soumis aux tests PCR relatifs aux examens de détection du Coronavirus (COVID-19) une fois arrivée sur le sol Éthiopien.

L’équipe avait aussi bénéficier immédiatement après son arrivée d’une première séance d’entraînement. L’entraineur Moussa et ses adjoints avaient alors mis le poids sur des entrainements conventionnels (à savoir l’échauffement, les exercices avec le ballon et le retour au calme).

Les Gazelles avaient également eu dans la foulée une deuxième et troisième séance d’entraînement cette fois-ci sur le terrain gazonnée de l’Abebe Bikila Staduim. Le staff technique avait de surcroit programmé ses entrainements en développant une série de jeux libres avec des scénarios de jeux plus précis pour instituer les automatismes nécessaires et pour demander aux joueuses de pratiquer davantage certains points.

L’équipe avait en outre assisté à une séance vidéo et à plusieurs autres séances de vulgarisation tactiques sur tableau blanc à l’hôtel pour pouvoir assimiler tous les rudiments à savoir avant le match Aller de qualification au Mondial Costaricain.

Une ultime séance d’entraînement avait été de plus agencée par le staff pour donner plus de tonus à l’équipe. Et, lors de cette séance le staff technique a beaucoup insisté sur certains points inhérents à ce 1er match ainsi que la mise en avant des différents schémas tactiques adoptés face à l’adversaire. En ce sens, et quelques heures avant le coup d’envoi du match le coach a en sus de cela tenu une dernière réunion de travail avec les Gazelles. Il avait jugé utile cela pour mettre en exergue ses dernières mises au point ainsi que les axes de priorité de jeux à impérativement respecter.

Une réunion technique a été organisé par la CAF avant le match.

D’un autre côté, en perspective de ce match international entre l’équipe féminine de moins de 20 ans de Djibouti et celle de l’Érythrée le commissaire du match désigné par la Confédération Africaine de Football (CAF) a organisé une réunion technique avant la rencontre. Pour rappel, il a été question comme d’habitude de passer en revue tous aspects technique du match ainsi que des consignes du fairplay et du respect des mesures sanitaires et de sécurités en vigeur.

Ainsi, au détour du programme susmentionné assigné aux Gazelles de notre équipe nationale U-20, il est vrai qu’elles s’étaient très bien préparées pour ce 1er face-à-face contre les Érythréennes. Mais, la défaite d’aujourd’hui ne constitue nullement un échec en soi. Au contraire, il faudrait par contre que le groupe se focaliser à présent sur ce qui n’a pas marché, sur les automatismes qui n’ont pas fonctionné et sur comment prendre à défaut l’adversaire maintenant en tenant compte du déroulement du match perdu afin de mieux appréhender la rencontre retour. Toutefois, les deux matchs contre la formation de l’Érythrée seront de toute évidence formateurs et ne peuvent que nous encourager à continuer sur cette voie. Cette aventure Éthiopienne va sans nul doute similairement servir de leçon et une source d’inspiration pour renforcer l’expérience de notre équipe nationale féminine U-20. Et, en conclusion quelque soit le résultat du match de ce mercredi 18 août 2021, le mieux à faire c’est de saluer la prestation des jeunes Gazelles en les encourageant à faire mieux pour la prochaine fois.

Nous aimerions souligner par ailleurs que le premier conseiller de notre ambassade en Éthiopie, M. Moussa Djama Ali, représentant l’ambassadeur, est venu encourager les Gazelles lors de ce match. Ce dernier et tous les personnels de l’ambassade s’étaient pareillement mobilisés pour accompagner notre équipe nationale féminine U-20 dès son arrivée dans la capitale Éthiopienne.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et le Secrétariat d’État aux Sports tiennent enfin à encourager les Gazelles pour le match Retour. Ils invitent de même la population et tous les animateurs des réseaux sociaux à se mobiliser derrière notre équipe nationale féminine U-20 et à venir supporter massivement à distance nos Gazelles pour le deuxième match contre la formation Érythréenne.

Les Gazelles U-20 de Djibouti passent mode préparation en perspectives des qualifications à la Coupe du Monde 2022.

Dans le cadre du premier tour des préliminaires des qualifications à la Coupe du Monde 2022 prévue au Costa Rica, notre équipe nationale féminine U-20 (les Gazelles de moins de 20 ans), à l’instar des sélections nationales africaines, viennent de reprendre les entrainements tactiques et techniques au niveau du stade municipal.

En effet, les éliminatoires pour ce rendez-vous mondial au Costa Rica en 2022 se précisent. Lundi matin, la CAF en a tracé le parcours. Deux équipes nationales en fin de parcours éliminatoire représenteront l’Afrique à cette Coupe du Monde féminine U-20. Quarante (40) pays sont dans cette optique engagés à participer au processus de qualification. La phase de qualification se déroulera aussi en cinq (5) tours organisés en matches à domicile et à l’extérieur.

Concernant la république de Djibouti, sa première rencontre en ce sens va opposer ses Gazelles de moins de 20 ans à la sélection nationale de l’Érythrée. Elle doit se tenir en principe à Djibouti même et plus précisément au stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon le 05 août prochain. Le match retour quant à lui aura lieu à Asmara. En adéquation à cet important match, les Gazelles de Djibouti se préparent activement depuis quelques jours.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) envisage également de les soumettre à un stage bloqué comme d’habitude au camp d’instruction Cheick Moussa du PK23. Les joueuses de notre sélection nationale U-20 et leur staff technique devront donc bientôt rejoindre l’École Internationale de Perfectionnement de Police Judiciaire de la Gendarmerie Nationale afin de mieux préparer la rencontre contre les Érythréenne.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) se joint par ailleurs au Secrétariat d’État aux Sports (SES) pour souhaiter bonne chance aux Gazelles de notre sélection nationale U-20 et à leur staff technique pour ce face-à-face contre l’équipe de l’Érythrée. En attendant, les Djiboutiennes et Djiboutiens restent tous unis derrière leur équipe nationale féminine U-20. Et, Inchaa Allah d’ici là nous nous joignons à eux pour souhaiter bon vent à nos jeunes et valeureuses Gazelles.

FDF – Agenda chargé pour les équipes nationales féminines en 2022.

L’équipe nationale féminine U-20 (les Gazelles de moins de 20 ans) va participer aux qualifications de la Coupe du Monde 2022 prévue au Costa Rica. Elle va dans cette optique jouer son premier match contre l’Erythrée.

A cet effet, il faut noter que c’est la dixième (10ème) édition de la compétition. En adéquation à cela il faut noter que celle-ci a été organisée pour la première fois en 2002 et depuis elle a lieu normalement tous les deux ans. Le Nigeria était alors pressenti pour abriter la présente édition de la compétition. Mais, c’est le Panama et le Costa Rica qui ont été  finalement retenus pour accueillir conjointement l’événement. Cette co-organisation est une première dans le foot féminin toutes compétitions confondues. La compétition prévue en ce sens en août et septembre 2020 a été une première fois reportée à janvier et février 2021 en raison de la pandémie de Coronavirus (COVID-19). De plus, le Panama se retire de l’organisation en raison de la situation sanitaire. Le 17 novembre 2020, la FIFA annonce l’annulation de facto de la compétition et son report pour la deuxième fois en 2022, toujours au Costa Rica.
Les premiers pays qualifiés pour la compétition sont le Costa Rica, la France, l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Une autre compétition d’envergure attend aussi l’équipe nationale féminine U-20. Il s’agit là de la Coupe d’Afrique des Nations Total ou notre sélection nationale va disputer son premier match contre l’équipe du Rwanda.

Par ailleurs, il se trouve également que l’équipe nationale féminine U-17 (les Gazelles de moins de 17 ans) va  participer quant à elle aux qualifications de la Coupe du Monde 2022 de cette catégorie programmée en Inde. Elle aura pour cela comme adversaire le Burundi pour son premier match.

Enfin, toujours sur ce point il faut savoir pour que cette Coupe du Monde féminine de football des moins de 17 ans correspond à sa septième (07ème) édition. Initialement prévue du 2 au 21 novembre 2020, la compétition est reportée le 3 avril 2020 par la FIFA en raison de la pandémie actuelle. Le 12 mai 2020, la FIFA reprogramme la compétition du 17 février au 7 mars 2021. A nouveau, le 17 novembre 2020, la FIFA annonce pareillement l’annulation de la compétition et son report en 2022, toujours en Inde. Et, à ce titre c’est l’équipe de l’Espagne qui va y défendra son titre.