Catégorie : Feminin

FDF – Aujourd’hui avec la disparition de « Moussa Biro », le football national perd un grand génie.

Le grand entraineur M. Moussa Ali Egal alias « Moussa Biro » qui était jusqu’à date l’entraîneur adjoint des nos différentes équipes nationales de moins de dix-sept ans (U-17) vient de nous quitter cet après-midi.

A cet effet, la grande famille du football est en ce jour en deuil suite à la perte de ce grand homme de valeur, emplit d’un esprit sportif fort louable et toujours disponible au service de son prochain. A ce titre, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi en apprenant la triste nouvelle s’est aussitôt exprimé et a déclaré qu’il était tout d’abord profondément touché et bouleversé par cette subite et tragique disparition. Il a ensuite profité de l’occasion pour présenter ses condoléances à la famille, aux proches et aux amis du défunt en ces mots : « Je suis énormément éprouvé par la mort de notre frère Moussa Ali Egal et aucun mot ne me viens en mémoire pour manifester mon profond chagrin en apprenant sa disparation. Cependant, je voudrais implorer Allah, Notre Créateur, le Miséricordieux d’apporter à sa famille, à ses proches et ses amis le soulagement et la compassion nécessaire dans une pareille circonstance. Nous venons de perdre un homme exceptionnel et un technicien hors pairs. C’est également avec une tristesse immense que moi-même, mon Comité Directeur ainsi que toute la famille du football Djiboutien, nous nous unissons tous pour transmettre respectivement aux uns et aux autres nos condoléances les plus attristées. Nous prions de même Allah, Ar-Rahman, Ar-Rahîm, Al-Malik, Al-Qouddous de vous donner la force nécessaire pour surmonter cette tragique épreuve. ».

Pour rappel, il est à noter par ailleurs que le défunt était un ancien joueur de l’équipe de football locale DEGAAN. Après ce cap, Moussa Biro s’est ensuite illustré dans le milieu du football comme entraineur. Et, il a été en ce sens dans un premier temps l’entraineur de l’équipe de son quartier natal, le CDC du Quartier 7. Pour cela, le Quartier 7 vient de perdre l’un de ses fidèles fils et le football national l’un de ses plus grands génies.
Il a dans un deuxième temps successivement encadré et dirigé d’une main de fer et avec brio plusieurs grandes formations sportives locales dont notamment le FC DIKHIL, la Gendarmerie Nationale, la Garde Républicaine. Nous n’oublierons pas non plus et bien-sûr pour finir sur ces quelques présentes lignes au travers desquelles nous souhaitons éclairé le public d’indiquer que M. Moussa Ali Egal a été de surcroit et jusqu’à très récemment le coach attitré de l’AS Arta Solar 7.

Enfin, nous aimerions souligner que notre frère et amis Moussa a pareillement eu le privilège et la chance de former durant sa très longue carrière plusieurs grands footballeurs nationaux de renom pour le Pays. Moussa était ainsi considéré par ses pairs comme l’un des meilleurs tacticiens de notre pays. Et, pour apostropher le commun des mortels ; tout le monde vous diras concernant le grand Moussa Biro que ce dernier disposait d’un riche palmarès footballistique qui marquera sans nul doute à postériori la mémoire des Djiboutiens.

Ina Lilah Waa Ina Ileyhi Rajicoun. Qu’Allah l’accueille dans son paradis éternel. Amin.

FDF – Aujourd’hui avec la disparition de Moussa Biro, le football national perd un grand génie. © fdf.dj – Septembre 2022.

L’AEDF offre des kits d’entraînement aux équipes féminines avec le soutien de l’ambassade d’Allemagne à Djibouti.

L’Amicale des Entraîneurs Djiboutiens de Football (AEDF) a offert ce matin des équipements sportifs aux équipes féminines engagées dans le championnat national de football de la 1ère Division (D1).

A cet effet, c’est avec le soutien de l’ambassade d’Allemagne à Djibouti que l’AEDF a réalisée cette initiative de distribution des kits d’entraînement. Et, la cérémonie de remise desdits équipements s’est déroulée ce matin à la salle de conférence du Centre Technique National de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF).
Ont été présent à cette cérémonie de nombreuses personnalités et officiels dont notamment la présidente de la Commission du Football Féminin (CFF), Mme. la Colonel Amina Mohamed Moussa du côté de la FDF,
M. Idriss Ibrahim Soubaneh, le président de l’Amicale des Entraineurs Djiboutiens de Football et Mme. Grimm Karin, la première secrétaire de l’ambassade d’Allemagne à Djibouti.

S’exprimant à cette occasion, M. Idriss Ibrahim Soubaneh a indiqué que cette action représente la première du genre et que c’est un honneur qu’elle soit destinée au football féminin. Il a aussi souligné que c’est une priorité pour tous les partenaires, ici présents, de développer le football féminin. Le président de l’AEDF a également émis le souhait que cette action soit la première d’une longue série d’actions de partenariat et de solidarité entre l’amicale et l’ambassade tout en remerciant l’ambassade allemande pour cette contribution significative.
En poursuivant ses propos, M. Idriss a mit l’accent sur l’appui déterminant que le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi apporte à l’AEDF. Il a précisé sur ce point que le numéro un du football national a mis à la disposition de l’amicale un bureau de travail qui constitue d’ailleurs aujourd’hui le siège de l’association. Et, qu’il continue constamment à concourir à toutes les nouvelles démarches de l’amicale visant à développer à tous les niveaux le football national. Des remerciements exceptionnels ont été alors adressés au président Souleiman au nom de l’AEDF par M. Idriss Ibrahim Soubaneh pour la collaboration exemplaire, la confiance sans faille et le soutien permanent véhiculé à l’amicale.

Ensuite, Mme. Grimm Karin, la première secrétaire a prit la parole et a déclaré que l’ambassade d‘Allemagne à Djibouti est très heureuse aujourd’hui de s’associer à l’AEDF pour remettre ces kits d’entrainement aux différentes équipes féminines de D1 djiboutienne. Elle a pareillement souligné que grâce aux talents de ces jeunes fillettes licenciées au niveau du championnat ainsi qu’aux actions conjuguées de l’amicale et de la FDF vous emporterez loin les couleurs du football féminin djiboutien.
Elle mit en exergue en outre dans son allocution que : «Cependant, ce n’est pas encore facile pour le football féminin à travers le monde et je suis heureuse de constater que Djibouti tient à promouvoir ses équipes féminines.». Elle a évoqué d’un autre côté que certains entraîneurs Djiboutiens avaient été dernièrement en Allemagne pour se former à l’Université de Leipzig. C’est bien que nous ayons avec nous, ici aujourd’hui, ces entraîneurs qui viennent de rentrer de Leipzig. Et, dans quelques jours un autre entraîneur djiboutien, en l’occurrence M. Idriss Ibrahim Soubaneh se rendra aussi à l’Université de Leipzig pour y suivre une formation de perfectionnement sur mesure.

Par ailleurs, intervenant à son tour, la présidente de la CFF, Madame la Colonel Amina Mohamed Moussa a remercié l’ambassade allemande au nom de la Fédération Djiboutienne de Football pour cette importante donation de kits d’entraînement qui s’inscrit ostensiblement dans les besoins primaires des équipes de football locales. Elle a similairement félicité l’AEDF pour ses nouvelles initiatives visant à développer et à promotion le football national aux côtés de la fédération. Le Directeur Technique National (DTN), M. Mohamed Ali Affasseh a emboité le pas à celle-ci et a affirmé que cette contribution arrive à point nommé quelques jours avant l’ouverture de la saison footballistique. Il a de plus signalé que ces matériels permettront sans nul doute de renforcer les capacités techniques des équipes féminines avant de demander aux équipes féminines bénéficiaires d’en prendre le plus grand soin.

A la fin de la cérémonie, les officiels de la FDF, de l’AEDF et de l’ambassade ont remis les kits sportifs aux neufs (09) dirigeants des équipes féminines, engagées pour cette nouvelle saison, dans le championnat national de 1ère Division. Et, après cela, en guise de cadeau la présidente du CFF et le président de l’Amicale des Entraîneurs Djiboutiens de Football ont successivement offert à la diplomate allemande, Mme. Grimm Karin, un exemplaire du nouveau maillot (domicile et extérieur) de l’équipe nationale et du fanion de la fédération.

L’AEDF offre des kits d’entraînement aux équipes féminines avec le soutien de l’ambassade d’Allemagne à Djibouti. © fdf.dj – Août 2022.

Football féminin : Le CF GR-FF remporte haut la main l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti.

La finale de l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti du football féminin a eu lieu aujourd’hui, jeudi 30 juin 2022, dans l’après-midi au stade du Roi Fahad de Balballa.
A cet effet, le match de la finale opposait cette année comme d’habitude les deux meilleures équipes féminines de football senior à savoir la formation du Club de Football féminin de la Garde Républicaine (GR) et celle des Forces Armées Djiboutiennes (FAD).

Nonobstant l’Affiche de la finale de cette après-midi, il est primordial de rappeler que ces deux dernières équipes s’affrontent ordinairement et très régulièrement ces dernières années à couteaux tirés à la fin de chaque saison sportive pour s’arroger ou non officiellement le titre de champion au niveau du Championnat national de football féminin de Division 1 ou encore concernant le trophée de la Coupe de Djibouti.
Pour rappel, il est à noter également que les filles des FAD viennent de ravir le 07 mai dernier, contrairement à la saison 2020/2021, la première place du championnat de la Division 1 féminine de la saison 2021/2022. Et, les joueuses du CF GR-FF, leur staff technique et le haut commandement de la Garde Républicaine se devaient, coûte que coûte ou quoi qu’il advienne, de rafler la Coupe de Djibouti à leur rivaux traditionnels pour instaurer dans le sens inverse la même passe d’arme que l’année dernière.
Dans cette optique, en perspective de cette importante rencontre la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a prit les devants comme à chaque fois pour mettre en œuvre en amant, durant et en aval de cette finale, à l’instar de l’agencement de tous ses événements sportifs sa machine logistique ainsi que toutes les dispositions nécessaires notamment au niveau technique, organisationnel, communicationnel, protocolaire, sécuritaire et au niveau même de l’arbitrage.

En outre, la FDF a informé le public via la presse locale et sur les réseaux sociaux pour garantir un engouement optimum et une ardeur sans pareille lors de cette finale ou le choc entre les deux (02) plus grosses pointures seniors du football féminin de la République Djibouti d’aujourd’hui allaient à nouveau croiser le fer.
La fédération a pour autant donné rendez-vous à tous, pour ce jeudi 30 juin 2022 à 17h pétante au stade du Roi Fahad de la Commune de Balballa, au moyen d’affiches publicitaires en ligne ou à travers le placardage traditionnel d’affichettes diffusées un peu partout dans la capitale. Ces notices étaient alors destinées aussi bien aux deux équipes finalistes, qu’aux passionnés du ballon rond et aux supporters respectifs desdites équipes. En ce sens, depuis quelques jours, la question qui taraudait tout le monde était, «Qui ou plus précisément quelle formation va gagner cette fois-ci l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti et au moyen de quel stratagème ? En adéquation à cela, les amateurs du football (en général et en particulier du football féminin), les chroniqueurs sportifs, les analystes du football local, le djiboutien lambda et les supporteurs respectifs de ces équipes ont échafaudé une multitude de scenarios possibles, potentiellement probants, alambiqués ou parfois invraisemblables à l’avantage de telle ou telle autre équipe.
Mais, aucun desdits scenarios avancé n’a pu faire l’unanimité dans la sphère publique. Tout le monde s’est à juste titre finalement résolut que le match de la finale de ce jeudi serait âprement disputer entre les deux adversaires aux regards des velléités et des concurrences existantes. Et, s’en est alors dégagé l’idée selon laquelle au finish la victoire irait au plus intrépide.

Fort de ce constat, tout le monde vous dira que l’on a assisté cette après-midi à une très belle finale de la Coupe de Djibouti. Chacune des deux (02) formations a fait état d’un excellent football car dès l’entame de la rencontre les joueuses des deux camps se sont vaillamment affrontées sur la pelouse du stade du Roi Fahad de Balballa. Mais, les joueuses de la Garde Républicaine se sont surpassées aujourd’hui en jouant collectif et en enchainant les attaques sur la défense adverse. Elles ont à ce titre eu la chance de prendre le match à leur avantage après avoir réussit à canaliser les assauts jeunes recrues de l’armée et après avoir pu transformer deux actions décisives en buts. Par conséquent, à quelques minutes de la fin de la première mi-temps, le CF GR-FF menait les FAD par un score de deux (02) buts à zéro.
Dans la deuxième mi-temps, les filles des FAD vont pouvoir réduire l’écart en marquant un but sans pour autant réussir à inverser totalement la tendance en arrivant à égaliser leur adversaire. Et, suivant ce résultat la finale de l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti au niveau du football féminin s’est finalement terminée par deux (02) buts à un (01) en faveur l’équipe du CF GR-FF. Le Club de Football féminin de la Garde Républicaine vient ainsi de remporter au niveau du football féminin, à nouveau cette année et pour la énième fois, le prestigieux trophée de la Coupe de Djibouti


Le vice-président et président par intérim de la Fédération Djiboutienne de Football, M. Mohamed Yacin Yonis a par ailleurs aussitôt remis le trophée de vainqueur au capitaine du CF GR-FF avant de remettre des médailles à l’ensemble des joueuses et au staff technique ainsi qu’un chèque d’encouragement conformément aux dispositions protocolaires encadrant ce genre de cérémonie. Il a ensuite procéder, quelques minutes plus tard, dans le même cadre à la remise du trophée de vice-champion de la Coupe au capitaine des FAD avant d’harponner à tous les membres de cette équipe leurs médailles ainsi qu’un chèque d’encouragement. L’équipe du corps arbitral ayant officier lors de cette finale à elle aussi été distingué, médaillé et félicité.

La Fédération Djiboutienne de Football profite enfin de l’occasion pour rendre hommage officiellement aux joueuses de l’équipe de football féminine senior de la Garde Républicaine, à leur staff technique et à leur haut commandement pour cette victoire méritée. La FDF tient pareillement à exhorter et à encourager davantage les deux formations finalistes à continuer sur cet élan et à s’investir encore plus afin de contribuer au rayonnement réel et au développement effectif du football féminin en particulier et du football national en général.

Vidéo portant sur la cérémonie de remise des trophées de l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti au niveau du football féminin.

Football féminin : Le CF GR-FF remporte haut la main l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti. © fdf.dj – Juin 2022.

Football féminin : Les équipes des FAD et du CF GR se retrouvent encore une fois en finale de la Coupe de Djibouti.

L’équipe de football féminine des Forces Armées Djiboutiennes (FAD) et celle du Club de Football de la Garde Républicaine (CF GR) sont ces dernières années les deux (02) meilleures formations au niveau du football féminin toutes compétitions confondues.
Elles sont continuellement à l’issue de la saison sportive à chaque fois et à coup sur au rendez-vous final que ça soit au niveau du Championnat national de football féminin ou qu’il s’agisse de la finale féminine de la Coupe de Djibouti. Et, tout le monde s’accorde depuis quelques années à dire ou à pronostiquer à l’avance que la finale ou le duel final va sans nul doute opposer les filles des FAD à celles de la CF GR.

A cet effet, une fois encore, le même pronostique demeure et les deux formations se partager l’affiche de la finale de l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti sont celle des Forces Armées Djiboutiennes et sa rivale de toujours à savoir l’équipe du Club de Football de la Garde Républicaine.
Pour cette année encore le match de la finale va départager ces deux équipes. Cependant, rien ne laisse présager à l’avance que telle ou telle autre écurie va l’emporter, demain jeudi 30 juin 2022 au stade du Roi Fahad à Balballa, sur son adversaire car celles-ci sont chacune respectivement très aguerries en matière de football. Chacune de ces deux (02) équipes dispose aussi avant le coup de sifflet final de l’arbitre d’un large palmarès et d’importants moyens techniques, humains et financiers qui peuvent énormément impacter sur le déroulement de la rencontre.

Football féminin/finale de la Coupe de Djibouti : Réunion technique avant le match de la finale :

En perspective de cette importante rencontre a eu lieu il y a quelques instants, au siège de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) sise au stade municipal, la réunion technique avant le match de la finale.
Ce meeting a en effet vu la présence des représentants des deux (02) équipes, du Commissaire du match, des responsables de le Commission du Football Féminin (CFF), de l’équipe d’arbitrage du match et du représentant de la Commission de Sécurité et de Sureté de la fédération. Les officiels du match ont dans cette optique passée en revue les tenues et les équipements de deux équipes ainsi que les couleurs qu’elles vont respectivement devoir utiliser.. Ils ont aussi profité de l’occasion pour donner les dernières instructions conformément aux règlements en vigueur aux coachs et aux dirigeants des deux (02). Ils les ont pareillement exhortés à faire preuve de fair-play durant ce match de la finale féminine de la Coupe de Djibouti. D’autres questions connexes et relatives à l’organisation de la sécurité du match, à l’assistance médicale, à l’arbitrage et la communication ont été similairement examinées lors de la réunion.

Maintenant, il est à noter que la finale de demain va commencer à partir de 17h heure locale dans l’après-midi. Mais, nonobstant ce fait personne ne peut actuellement s’aventurer à donner son pronostique gagnant à l’avance en faveur de l’une ou de l’autre formation. Ce choc entre les deux (02) plus grosses pointures du football féminin de Djibouti va opposer ou mettre certainement face-à-face deux (02) équipes très solides à tous les niveaux et qui se connaissent mutuellement très bien.
Ces équipes sont l’une et l’autre, concomitamment leader du championnat national de football féminin ou vainqueur de la Coupe de Djibouti. Les questions qui demeurent en suspens et que se posent les locaux passionnés du ballon rond et les supporters respectifs deux équipes sont actuellement : «Qui va remporter le duel de demain lors de ce match de finale de l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti au stade du Roi Fahad à Balballa ? Et, comment chacune des deux équipes compte-t-elle s’y prendre pour l’emporter haut la main et sans dédales contre son adversaire attitré ?».
En attendant le résultat du match de la finale de demain, le débat reste ouvert et toutes les hypothèses demeurent envisageables et cela bien entendu dans le strict respect du fair-play.

Que le meilleur gagne….

Football féminin : Les équipes des FAD et du CF GR se retrouvent encore une fois en finale de la Coupe de Djibouti. © fdf.dj – Juin 2022.

Les Gazelles entament leur 1er entrainement à Jinja quelques heures après leur arrivée en Ouganda.

Les Gazelles de Djibouti sont arrivées en Ouganda hier soir ou elles doivent participer à l’édition 2022 du tournoi de la confédération régionale de football féminin sénior de la zone CECAFA (Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale).

A cet effet, les Gazelles de Djibouti ont été installées hier après leur arrivée sur place dans la ville de Jinja qui est ville située à 1204 mètre d’altitude au nord du Lac Victoria et qui constitue le second centre commercial de l’Ouganda. Les joueuses de la sélection nationale Djiboutienne de football senior A ont également eu ce matin de bonne heure leur premier meeting avec l’équipe des techniciens l’accompagnant et l’objectif premier était de mettre en place une stratégie gagnante tout en s’acclimatant avec leur environnement direct.

Dans l’esprit de préparer psychologiquement et physiquement les Gazelles de Djibouti le plus rapidement possible, le coach Hassan Kako avait dans ce cadre planifié pour ses joueuses une séance de projection vidéo portant notamment sur les derniers matchs disputés par leur première adversaire de groupe à savoir la formation de la république du Burundi que nos Gazelles vont affronter ce mercredi 1er juin 2022 à partir de 13h heure locale.
Pour cela, les Gazelles ont pu voir de près et elles ont aussi pu emmagasiner les derniers schémas tactiques offensifs et défensifs adoptés par les Burundaises lors de leurs dernières sorties. Et, après les différentes projections programmées le coach de notre sélection nationale de football féminine senior A et son équipe de techniciens ont élaboré des scénarios de jeux, avec leurs protégées, capables de permettre à ces dernières de bien jouer dès la première rencontre. Mais, également à ce que celles-ci puissent défendre avec fougue les couleurs nationales.

Dernier entraînement des Gazelles avant leur premier match contre le Burundi.

Ce premier match des Gazelles contre la sélection Burundaise de demain au FTC Njeru sera sans nul doute un indicateur de premier ordre pour mesurer et apprécier de facto les qualités de jeu, les forces et les faiblesses des Djiboutiennes dans le groupe A de cette compétition régionale phare.
Pour rappel en outre, il est à noter que les Gazelles vont ensuite rencontrer le vendredi 03 juin prochain dans le même stade l’équipe féminine du pays hôte, l’Ouganda. Deux jours après ce deuxième match, le 05 juin 2022, les joueuses de notre équipe nationale vont croiser le fer contre leur rivales du Rwanda à partir de 13h heures locale encore au FTC Njeru.
A l’issue de ces trois matchs de groupe et en adéquation avec les résultats que nos valeureux et braves Gazelles aurons enregistrés dans la 1ère phase de l’édition 2022 du tournoi de la CECAFA, elles pourront en conséquence prétendre ou non à la phase suivante de la compétition. Ainsi, et comme à l’accoutumée toute la nation Djiboutienne sera derrière son équipe et ses joueuses à chacune de ces trois (03) confrontations. Toute la population sera de même en veille sur les éventuels médias ou canaux de diffusion desdits matchs sur la toile et depuis les réseaux sociaux.

Enfin, en perspective de ce challenge la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) se joint au Secrétariat d’Etat aux Sports (SES) pour encourager vivement nos Gazelles et leur staff technique pour ces trois (03) matchs à venir et les exhorte à se surpasser à travers cet événement en Ouganda et à faire honneur de surcroît à la nation Djiboutienne tout en entière en ce début de mois d’indépendance nationale.

Bonne chance et bon vent à notre équipe nationale féminine senior A.

Les Gazelles entament leur 1er entrainement à Jinja quelques heures après leur arrivée en Ouganda. © fdf.dj – Mai 2022.

Madame Fatouma Moussa Dirieh vient d’être nommée DTN Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football.

Madame Fatouma Moussa Dirieh, plus connu sous le nom de Fozia dans les milieux du sport Djiboutien, vient d’être nommée aujourd’hui Directrice Technique Nationale Adjointe (DTNA) par le Comité Directeur de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF).
A cet effet, il est à noter que cette grande dame du paysage sportif djiboutien est avant tout, une enseignante diplômée d’une Licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) spécialisée en Éducation et Motricité (EM). Elle assure quotidiennement
dans ce cadre, l’enseignement de l’Éducation Physique et Sportive au profit de nos élèves de l’enseignement secondaire au Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP).

En sus de cela, Madame Fatouma Moussa Dirieh est certifiée officiellement comme instructeur de la Confédération Africaine de Football (CAF) et elle vient d’être désigné ce matin par note de service, Directrice Technique Nationale Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football. Cette nomination est amplement méritée par la récipiendaire. Elle est avant tout le couronnement d’une femme pionnière dans son domaine, la reconnaissance de l’engagement exemplaire d’une bénévole certifiée au service de notre jeunesse et d’une professionnelle qui s’est énormément investit depuis bientôt deux (02) décennies dans le développement, la vulgarisation et la pratique du sport national en général.
C’est aussi en particulier le témoignage par ses confrères, par les spécialistes et les autres éducateurs ou moniteurs sportifs vis-à-vis de l’examen de l’ensemble du parcours professionnel de cette jeune polyvalente et dynamique technicienne Djiboutienne aux talents multiples dans le raffermissement, la formation, la professionnalisation et la promotion de nouvelles inflexions destinées à valoriser davantage les clubs locaux, les équipes nationales toute catégories confondues et les autres différentes structures footballistiques existantes sur le territoire nationale en s’y investissant au quotidien, en y œuvrant d’arrache-pied et en y contribuant foncièrement à leur totale autonomisation.

En adéquation à cette distinction par le plus haut organe décisionnel de la fédération de cette compatriote aux qualités humaines sans égale et qui a consacrée sa vie au développement du football national, nous sommes de facto fier de sa réussite. C’est de même la première fois qu’une femme occupe ce prestigieux poste à Djibouti. Et, cela n’aurait pas été possible aujourd’hui sans la politique éclairée de développement du football national mis en œuvre par le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi.
Il est vrai qu’à ce niveau que le président Souleiman a offert aux femmes et aux filles Djiboutiennes évoluant dans la sphère locale du football et  désireuses de s’y affirmer l’occasion de mettre en valeur leurs capacités intellectuelles, leurs compétences académiques ainsi que leurs savoir-faire.

Pour rappel, le Directeur Technique National Adjoint (DTNA) est de surcroit un agent public rémunéré par l’État et travaillant au sein d’une fédération sportive. Il fait partie des Conseillers Techniques Sportifs (CTS) de l’autorité de tutelle des Sports au même titre que le DTN (DTN), l’Entraîneur National (EN) et le Conseiller Technique National (CTN) ou Régional (CTR). En ce sens, c’est un poste particulier qui a été mis en place depuis plus d’une cinquantaine d’année dans le but d’apporter un réel appui technique spécifique au mouvement sportif.
Le Directeur Technique National ou son adjoint sont pareillement des techniciens de très haut niveau dans leur discipline respective. Ils peuvent être placé à la fois sous la tutelle du Ministère ou du Secrétariat des Sports ou de la fédération sportive à laquelle il appartient. Vu la place qu’il occupe, le DTN porte plusieurs casquettes notamment de leader, de manager, de gestionnaire, de négociateur et d’entraîneur. D’un point de vue général, il est garant des bonnes relations entre le Ministère chargé des Sports et le Président de la fédération. Dans cette optique, il prend part à la planification de la politique de la structure fédérale et veille à son application. D’un autre côté, comme il s’agit d’un conseiller technique, il se charge de donner son avis quant à la délivrance des titres sportifs.

Par ailleurs, pour devenir DTN ou DTNA, il importe bien évidemment de détenir plusieurs qualités bien développées, dont :

• Une excellente capacité d’adaptation puisque le DTN ou DTNA peut très bien être amené à œuvrer dans des environnements de travail spécifiques et à communiquer avec des interlocuteurs très différents.
• Un leadership dans le sang. En effet, ce poste requiert dynamisme et persuasion. Le DTN ou son adjoint doit donc être parfaitement capable de gérer et de coordonner les différents interlocuteurs tout en réglant les conflits qui peuvent éventuellement survenir.
• Un sens du relationnel et de la pédagogie. Le DTN DTNA doit être pédagogue et être à l’écoute puisqu’il est à la fois formateur, chef de projet et l’unique ambassadeur de sa discipline sportive.
• Détenir un sens de l’analyse et de l’expertise sportive : cette dernière qualité est la plus importante. De fait, le technicien ou technicienne qui occupe cette fonction doit être capable de détecter les jeunes qui ont du talent et de les encadrer par la suite pour qu’ils deviennent les champions de demain.

Ces qualités susmentionnées permettent enfin de former efficacement ou de pourvoir à la détection et à l’enrôlement régulier des futurs arbitres, des bénévoles et des divers autres cadres officiant au sein de la fédération sportive.

Madame Fatouma Moussa Dirieh vient d’être nommée DTN Adjointe à la Fédération Djiboutienne de Football. © fdf.dj – Mai 2022.

Les Gazelles se préparent actuellement au Camp Cheikh Moussa de la Gendarmerie Nationale en perspective du Challenge CECAFA féminin 2022.

L’équipe nationale féminine senior A, plus communément appelée les Gazelles de Djibouti, se prépare depuis une semaine pour pouvoir participer prochainement au tournoi de football du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA) féminin prévu cette année, du 22 mai au 05 juin 2022 en Ouganda au centre technique de la FUFA à Njeru.

A cet effet, et sous la conduite du staff technique très hétéroclite désigné dernièrement par la Fédération Djiboutienne de Football (FDF). Et, à ce niveau si nous décortiquons de plus près sa composition en tant que tel, nous avons M. Hassan Kako comme coach principal, M. Darar Abdillahi y comme coach-adjoint, M. Mohamed Abdourahman comme préparateur physique, M. Ahmed Ali Robleh comme préparateur des gardiens et Mme. Filsan Abdillahi comme chargé aux affaires médicales. Les Gazelles de Djibouti auront aussi cette fois-ci comme chef de mission, Mme. Fathia Osman, la coordinatrice de l’équipe et de surcroit la vice-présidente de la Commission du Football Féminin (CFF).

Pour rappel, également il est à noter que nos jeunes joueuses de notre équipe nationale féminine observent actuellement un stage bloqué au Camp Cheikh Moussa de la Gendarmerie Nationale pour préparer dans les meilleures conditions possibles ce Challenge CECAFA 2022. Mais, aussi et comme à l’accoutumé pour bénéficier du concours multiforme de l’institution et de la mise à disposition gratuite de toutes les installations sportives de ce complexe.

En outre, conformément à l’organisation dudit tournoi à Kampala en Ouganda, du 22 mai au 05 juin prochain, soulignant que le tirage au sort a eu lieu, le mercredi 11 mai dernier. Nos Gazelles partagent à ce titre la même poule (A) avec trois grandes autres formations de la sous-région et nos héroïnes croiseront ainsi successivement le fer contre le Burundi, l’Ouganda et le Rwanda comme suit :

En adéquation avec ce prochain déplacement de nos Gazelles, le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi a tout d’abord adressé ses plus vifs encouragements à toute l’équipe et au staff technique. Il a ensuite profité de l’occasion pour rappeler une fois encore à nos jeunes footballeuses sélectionnées qu’elles avaient toute son attention et son estime ainsi que toute l’aide et le support de la fédération. Et, à l’instar de ses déclarations à l’endroit des équipes nationales masculines, le président Souleiman n’a pas manqué pour la circonstance à rappeler à nos vaillantes joueuses que tous dépends à présent d’elles et de leur motivation sur le terrain à chaque rencontre pour défendre avec grandeur les couleurs nationales, pour démontrer leurs engagements, leurs ambitions personnelles et pour concrétiser leurs efforts individuels et collectifs.
Le président de la FDF a par ailleurs réitéré ses chaleureux remerciements au Chef d’État-major Général de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Zakaria Hassan Aden pour son soutien effectif et permanent aux côtés de toutes nos sélections nationales de football et de la Fédération Djiboutienne de Football.

Le grand absent de cette compétition est aujourd’hui le Kenya, pourtant champion en titre du dernier Challenge féminin de la CECAFA. Le pays est en effet sous le coup d’une sanction de la Fifa. Ce tournoi permettra enfin au Burundi et à l’Ouganda de se préparer pour la CAN féminine 2022 qui se déroulera bientôt au royaume du Maroc.

Les Gazelles se préparent actuellement au Camp Cheikh Moussa de la Gendarmerie Nationale en perspective du Challenge CECAFA féminin 2022. © fdf.dj – Mai 2022.

Les FAD championnes pour la 7ème fois.

L’équipe des Forces Armées Djiboutienne (FAD) a été sacrée samedi dernier championne du football féminin pour la 7ème fois. C’est au cours d’une cérémonie qui a eu lieu au stade Roi Fahad de Balballa que les championnes ont reçu le trophée de championne de la saison. L’événement a été marqué par la présence du président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi.

Zakaria Cheikh Ibrahim : un général au service du développement du sport militaire et national.

Le Chef d’État-major Général des Armées (CEMGA), le Général de Corps d’Armée, M. Zakaria Cheikh Ibrahim, est un homme qui œuvre depuis quarante (40) ans pour le développement et la modernisation de l’armée. Mais aussi bien pour la promotion et le développement du sport national. Le général a fait de l’institution un cadre et un tremplin où les militaires peuvent éclore leurs talents et s’épanouir sportivement. Cette politique a donné et donne encore des résultats positifs et palpables. Les nombreux athlètes qui sillonnent les pistes continentales et internationales et qui pour certains ramènent des médailles et des trophées, constituent les fruits de ses efforts. Si l’équipe féminine de football de l’armée est sacrée pour la 7ème année c’est grâce au soutien permanent en matière logistiques et financières qu’il apporte depuis plusieurs années au club. Par ailleurs, il n’hésite pas à se déplacer en personne pour suivre les rencontres importantes qu’elles jouent. Sa présence à elle seule est alors une source de motivation et un encouragement à se surpasser.

Selon la présidente du club, le général est également une source d’inspiration et il leur témoigne toujours un soutien sans faille. Cette année l’équipe championne de l’armée a un autre objectif en tête : à savoir gagner la Coupe de Djibouti et ainsi réaliser le doublé (Championnat & Coupe de Djibouti).
Un objectif à leur portée car le général les encouragent encore et toujours à aller de l’avant en leur apportant les moyens nécessaires pour concrétiser leurs ambitions footballistiques.

Notons que les joueuses sont actuellement toutes des militaires et plus de la moitié de cet effectif fait partie pareillement des joueuses titulaires de l’équipe nationale féminine senior A. Ce nombre élevé de joueuses dans les rangs de la sélection nationale est ainsi l’illustration parfaite même que les footballeuses de l’armée sont les plus performantes parmi nos compatriotes.

Les FAD championnes pour la 7ème fois. © fdf.dj – Mai 2022.

Les Gazelles se préparent activement en vue du tournoi de la CECAFA 2022.

Le tournoi de football du Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale (CECAFA) féminin aura lieu cette année, du 22 mai au 05 juin prochain. Huit (08) équipes nationales féminines de la région y prendront part à l’édition 2022, qui est prévue en Ouganda.

A cet effet, le CECAFA féminin 2022 se jouera entre l’Ouganda, le Burundi, Djibouti, l’Éthiopie, le Soudan du Sud, la Tanzanie, le Rwanda et Zanzibar. D’après le directeur des compétitions du CECAFA, les différents pays participants connaîtront leurs adversaires de groupe dans quelques jours.

En ce sens, notre équipe nationale féminine senior A se prépare activement depuis une semaine pour participer à cette compétition sous la houlette d’un staff technique chevronné et très hétéroclite. M. Hassan kako en est le coach principal, M. Darar Abdillahi y officiera en tant que coach-adjoint, M. Mohamed Abdourahman prendra en charge la préparation physique, M. Ahmed Ali Robleh s’occupera de la préparation des gardiens et Mme. Filsan Abdillahi va y pourvoir aux affaires médicales. Les Gazelles de Djibouti auront pour chef de mission cette fois-ci Mme. Fathia Osman, la coordinatrice de l’équipe et également vice-présidente au niveau de la Commission du Football Féminin (CFF) Fédération Djiboutienne de Football (FDF).

Il est prévu par également en perspective de la préparation de ce tournoi majeur qu’à partir de demain que les Gazelles se retrouvent en stage bloqué en attendant leur départ pour Kampala.

Dans ce cadre, le staff technique pourra mieux travailler avec le groupe des jeunes filles convoquées pour ce tournoi durant cette courte période. Pour cela, le staff technique pourra notamment accentuer ses efforts mettre sur les consignes de jeu à appliquer, sur le déploiements et le développements des scénarios de jeu, des les éventuels schéma tactiques, sur la préparation physique, sur la coordination des trois (03) blocs de l’équipe (Défense, milieu et attaque), sur des séances vidéos d’aguerrissement, sur la conservation du ballon et sur la maximisation des tirs sur coups francs, sur penalty et autres. Il pourra ainsi au terme dudit stage mieux canaliser la rage de vaincre de nos jeunes footballeuses en vue de consolider le moral de l’équipe, de combler les éventuelles lacunes et d’insuffler une nouvelle dynamique combative.

En adéquation de cette prochaine sortie de notre équipe nationale féminine senior A et selon Mme. Fathia Osman, la chef de mission désignée, le président de la FDF, M. Souleiman Hassan Waberi et la Colonel Amina Mohamed Moussa, la présidente du CFF ont déjà réuni tous les organes concernés et ont donné les instructions nécessaires pour mobiliser dans les meilleurs délais tous les moyens adéquats. Et, comme d’habitude d’ici-là la machine de FDF va œuvre pour finaliser tous les détails inhérents à ce déplacement pour que l’équipe nationale féminine puisse bien participer à ce tournoi pour assurer le confort nécessaire à toute l’équipe durant ce séjour en Ouganda et pour garantir un excellent challenge à nos héroïnes.

Enfin, la Fédération Djiboutienne de Football profite de l’occasion pour souhaiter dès à présent bon vent et bonne chance à nos braves Gazelles en perspective de leur prochaine participation à ce tournoi de la CECAFA 2022.

Entraînement de l'équipe nationale féminine senior A. Les gazelles se préparent pour effectuer un déplacement en Ouganda ou elles doivent participer au tournoi de la CECAFA 2022.
Allez les Gazelles, nous restons tous derrière vous.

Les Gazelles se préparent activement en vue du tournoi de la CECAFA 2022. © fdf.dj – Mai 2022.

La parole à Souleiman Hassan Waberi, président de la FDF et vice-président de la CAF.

Suite au décès de M. Larry Bihari Modis, le patron des établissements Fratacci BB. Modis, M. Souleiman Hassan Waberi, président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), s’est exprimé sur cet événement tragique en ces termes.

Au nom de la grande famille du football, au nom du personnel de la fédération, au nom des membres du Comité Directeur et en mon nom propre, j’adresse mes sincères condoléances aux enfants et aux membres de sa famille. Depuis la création de la fédération Djiboutienne de football, il était un partenaire exceptionnel de la FDF et depuis apportait son soutien chaque année à notre organisation fédérale. Fabuleux mécène, philanthrope, génial entrepreneur, homme de culture, Larry Bihari était tout cela à la fois, mais plus encore, il incarnait un humaniste qui plaçait la destinée des hommes au-dessus de toutes les autres valeurs. J’atteste et reconnait que le défunt Larry contribuait énormément et sans discontinuité depuis plus de 40 ans au développement et au rayonnement du sport national. Dans cette optique, chaque année à la fin de chaque compétition sportive majeure, les médailles, les coupes et les diverses autres récompenses sont offertes gracieusement par Fratacci et cela constitue de facto le meilleur engagement et le plus grand encouragement à aller de l’avant pour toutes les fédérations sportives du pays et pour tous les sportifs nationaux. Je suis convaincu que son fils aîné Emmanuel qui dirige depuis un an les établissements Fratacci va perpétuer la noble mission que faisait son père depuis quatre décennies et poursuivre ses actions remarquables. Je garde de lui, le souvenir de son intégrité et de son humanisme. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

La parole à Souleiman Hassan Waberi, président de la FDF et vice-président de la CAF. © lanation.dj – Edition du 06 Avril 2022.