Catégorie : Competitions

Le rideau final s’abat sur l’atelier de renforcement des capacités des acteurs du football national.

Aujourd’hui, le rideau final vient d’être tirer officiellement par la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) sur l’important atelier de renforcement des capacités des acteurs du football national réalisé en étroite collaboration avec l’UEFA.
Dans ce cadre et il y a de cela quelques minutes, viennent de se terminer au Sheraton Hôtel de Djibouti, les travaux du premier atelier portant sur le renforcement des capacités des acteurs locaux de notre football. Il s’agissait là pour la FDF d’organiser ici même à Djibouti avec le concourt de l’instance UEFA Assist un module de formation sur mesure au profit des dirigeants des Clubs de Division 1 (D1), des présidents de ses Ligues Régionales de Football et de plusieurs cadres de la fédération. Et, il est à noter que ce nouveau module avait pour principal thème le développement des Ligues.

Cet atelier programmé sur cinq (05) jours de formation a été lancé le vendredi 09 septembre dernier par la direction de la FDF avant de prendre fin ce mardi 13 septembre 2022. Il était aussi animé et agencé par un panel d’experts mandaté par l’Union Européenne de Football Association (UEFA). Il a accueilli plus d’une trentaine de stagiaires mixtes. Il comprenait également outre les séances théoriques ordinaires, plusieurs autres séances techniques bien ficelées et destinées à mieux aguerrir les participants. Celles-ci se sont alors avérées très utiles. Elles étaient dispensées notamment par un technicien français qui est actuellement une des plus grosses pointures dans ce domaine au niveau du football mondial et européen.

Rappelons que l’UEFA a lancé son programme Assist, en 2017. L’objectif du programme est de partager l’expérience et le savoir-faire de l’UEFA et de ses associations membres hors de l’Europe. En travaillant étroitement avec les cinq confédérations sœurs de l’UEFA et avec la FIFA, le programme Assist s’est appuyé sur les relations existantes avec l’AFC (Asie), la CAF (Afrique), la CONCACAF (Amérique du Nord et Amérique centrale), la CONMEBOL (Amérique du Sud) et l’OFC (Nouvelle Zélande et États insulaires du Pacifique sud), renforçant ainsi les liens entre les différentes associations membres des six continents.
À ce jour, Assist a apporté le soutien de l’UEFA à plus de 200 projets de développement du football dans près de 60 pays à travers le monde, en se concentrant sur quatre objectifs principaux

Ce programme est d’un autre côté conçu pour apporter une assistance plus pratique que financière, et pour offrir un soutien au moyen d’activités de développement. Pour cela, celui-ci est apporté à des projets propices au développement du football au sein des autres confédérations et de leurs associations membres.
Les confédérations et leurs associations membres sont vivement encouragées à travailler en collaboration étroite avec d’autres parties prenantes (organisations de football, sponsors, gouvernement, établissements scolaires, autorités locales, etc.) sur ces projets. La faisabilité et la durabilité constituent des critères essentiels dans la décision de l’UEFA quant aux projets à soutenir. Et, il est à noter que les quatre (04) piliers du programme UEFA Assit sont les suivants :
1) Formation et partage de connaissances,
L’UEFA partage ses connaissances et ses bonnes pratiques en mettant des spécialistes à disposition, en donnant accès à ses programmes de formation, ainsi qu’en ouvrant ses plateformes UEFA Play et SSET (stades et sécurité).
2) Développement du football junior,
L’UEFA offre la possibilité à des jeunes joueurs de talent d’acquérir l’expérience des compétitions, de se familiariser avec de nouvelles cultures et de constituer un réseau grâce aux tournois de développement juniors.
3) Infrastructures,
L’UEFA soutient des projets d’infrastructures qui apportent des avantages immédiats aux associations membres d’autres confédérations.
4) Programmes de soutien des associations membres de l’UEFA,
Les associations membres de l’UEFA sont encouragées et soutenues par l’UEFA si elles décident de mettre en place et de développer leurs propres programmes et activités en dehors de l’Europe.

Le président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) et vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Souleiman Hassan Waberi, actuellement en mission à l’étranger s’est en outre entretenu par visioconférence avec la chef de l’équipe des experts l’UEFA, Mme. Eva Pasquier et en compagnie d’autres experts de l’UEFA Assist en marge de la tenue du présent atelier afin de s’enquérir sur son déroulement et d’obtenir un premier feedback des formateurs et spécialistes européens sur l’état d’avancement des travaux de l’atelier. Le président Souleiman et le groupe d’experts de l’UEFA présents à cette rencontre ont alors eu un entretien franc et poussé afin de quantifier et de qualifier entre autre si tous les objectifs inhérents à ce module avaient été atteints par tous les acteurs présents. Il a ensuite échangé avec lesdits experts sur plusieurs autres questions connexes relatives à l’atelier avant de leur demander de lui présenter succinctement les éventuelles voies et moyens ainsi que les actions appropriées que la FDF pourrait enclencher le plus rapidement en vue de s’assurer sur le terrain d’un réel renforcement des capacités des acteurs du football Djiboutien.
En retour, après avoir pris note des différentes observations des experts, M. Souleiman Hassan Waberi a d’emblée tenu à saluer l’excellente collaboration liant l’UEFA et la Fédération Djiboutienne de Football et visant davantage à accompagner et à professionnaliser le football national. Il a pareillement mis en avant tous les efforts déployés régulièrement par l’UEFA à l’endroit de la FDF et des autres fédérations africaines sœurs pour le développement significatif du football Africain et désirant en faire un catalyseur et un levier puissant de la croissance et du développement socio-économique de tout le continent. En ce sens, le président de la FDF a de surcroit indiqué qu’on conjuguons ensemble nos démarches nous pourrions bâtir des nations plus prospères et plus solidaires et de facto nous pourrions ainsi sensiblement améliorer le cadre et les conditions de vie des populations. A la fin de cette entrevue, le numéro un du football Djiboutien s’est déclaré très satisfait du travail réalisé par le panel des experts de l’UEFA pour cet atelier. Ensuite, il n’a pas manqué de féliciter chaleureusement l’ensemble des experts européens de la mission et l’UEFA au nom de tous les participants, au nom du Comité Directeur de la FDF et en son nom propre pour le montage et l’exécution de cet atelier axé sur le renforcement des capacités des acteurs du football national. Merci beaucoup à toute l’équipe de l’UEFA Assist et à la direction de l’UEFA pour nous avoir concéder ce premier atelier de transfert de compétences.

Pour rappel, l’objectif de cet atelier de formation était de stimuler l’ensemble des acteurs locaux du ballon rond ainsi que les multiples potentialités de développement auxquelles ils peuvent assurément prétendre en mettant en lumière l’apport hautement déterminant qu’ils sont désormais appelés à jouer au quotidien pour contribuer à un réel rayonnement sportif et économique du football national.

Par ailleurs, pour mieux illustrer notre présent article consacré à cet atelier de renforcement des capacités des acteurs du football Djiboutien réalisé avec le soutient de l’UFEA, voici ci-après certaines réactions à chaud que nos équipes de la communication ont recueillies auprès de plusieurs personnalités lors de la clôture dudit l’atelier.

---** La parole à Mme. Eva Pasquier, chef de l'équipe des experts de l'UEFA.
---** La parole à M. Malik Ali Dini, Secrétaire General du Club d'Arta SOLAR 7.
---** La parole à M. Saïd Bouha Kamil, président de la Ligue Régionale de football de Tadjourah.
---** La parole à M. Gamal Taha, président du club d'Hadji Dideh.
---** La parole à M. Mahdi Moumin, le président du FC de Dikhil.

Enfin, avant le départ de l’équipe du panel des experts de l’UEFA, le président par intérim et vice-président de la Fédération Djiboutienne de Football, M. Mohamed Yacin Yonis a remis officiellement, comme il est de coutume en marge des cérémonies de clôture de formation à la fédération, plusieurs cadeaux (dont notamment des exemplaires du maillot de l’équipe nationale de Djibouti et d’autres présents culturels et artistiques symboles de notre pays) aux différents membres de la délégation européenne en guise de remerciement pour le travail accompli durant leur mission de formation à Djibouti.

Le vice-président, M. Mohamed Yacin Yonis a ensuite remercié au nom du Comité Exécutif de la FDF les experts UEFA Assist pour avoir permit le partage des connaissances, des meilleures pratiques et l’échange croisée d’expériences conformément aux objectifs et aux idéaux poursuivis à travers ce programme de soutien et de partenariat stratégique en faveur des cinq (05) autres confédérations du monde et à leurs associations respectives membres dans leurs efforts visant à développer et à renforcer structurellement le football. Nous avons travaillé pour autant à mainte fois en collaboration avec l’UEFA sur de nombreux projets et initiatives de part le passé. Et, le présent atelier de formation que vous venez de dispenser ici à Djibouti va nous garantir, sans aucun doute comme programmé, le renforcement significativement des capacités des acteurs du football Djiboutien. Il met finalement en perspective la vitalité et la portée de l’excellente collaboration existantes entre nos deux (02) institutions.

Le rideau final s’abat sur l’atelier de renforcement des capacités des acteurs du football national. © fdf.dj – Septembre 2022.

La FDF organise un atelier de renforcement des capacités des acteurs du football national en partenariat avec l’UEFA.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) vient de lancer depuis ce vendredi 09 septembre 2022 au Sheraton Hôtel, un atelier dédié au renforcement des capacités des acteurs du football local.
Programmé sur cinq (05) jours, cet atelier prendra normalement fin, le mardi 13 septembre 2022, avec comme à l’accoutumée la traditionnelle cérémonie de clôture. Il est principalement destiné aux responsables des Ligues et des Clubs locaux afin que ces derniers puissent dorénavant disposer des connaissances requises pour le management et l’organisation de leurs structures sportives et pour leurs inculquer officiellement les autres impératives connexes inhérentes au niveau international à l’agencement des différentes compétitions de football.
Cet atelier est confectionné pour la première fois à Djibouti. Il portera aussi sur les voies et moyens à insuffler et permettant le renforcement réel des capacités des acteurs locaux du football tout en ciblant en priorité le développement de Ligues Régionales de football.

A cet effet, il est à souligner de prime-à-bord que pour cette formation organisée avec le concourt direct de l’Union des Associations Européennes de Football, plus communément appelée, Union Européenne de Football Association (UEFA), la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a convié dans ce cadre comme public cible (ou participants) plusieurs membres parmi ses cadres, de nombreux représentants des divers Clubs de 1ère Division (D1) ainsi que tous les dirigeants de ses Ligues Régionales de football.
Pour rappel, il serait tout d’abord judicieux d’indiquer que le «développement des Ligues» fait partie d’une série de projets fars que l’instance du football européen offre périodiquement et à destination des différentes fédérations nationales africaines de football à travers son programme de coopération classique.

En outre, il faudrait également signaler que le présent atelier de formation a entre autre pour objectif d’aider la FDF à instituer et à pérenniser la professionnalisation de l’organisation de ses clubs adhérents, en s’assurant un développement à long terme du football Djiboutien. Dans cette optique, il est planifié que le panel d’experts de l’UEFA mette en exergue différentes thématiques relatives au développement du football en général et en particulier à la gouvernance et aux activités opérationnelles des clubs. Et, en adéquation au programme de l’atelier les intervenants du panel d’experts, dépêchés sur place ont déjà consacré le 1er jour de formation aux questions portant successivement sur le financement des clubs, la planification des budgets, la gestion de la comptabilité et les moyens de les sécuriser au quotidien et de les rentabiliser au final.

Lors du 2ème et du 3ème jour de cet atelier, les experts animateurs ont abordé en détails diverses problématiques se rapportant globalement au renforcement des capacités dans sa globalité et plus isolément aux infrastructures, au football des jeunes et à la coopération entre les fédérations de l’UEFA et celles de l’Afrique. A ce niveau, nous aimerions préciser qu’il a été beaucoup question dans les exposés fournis aux stagiaires « comment mieux appréhender des réels transferts de compétences et comment asseoir dans la continuité des nouveaux axes de coopérations favorisants des actions, des initiatives ainsi que des projets novateurs en phase avec les besoins de fédérations du continent. »

Les cinq (05) experts de l’UEFA animant cet atelier, vont aussi durant leur présente mission à Djibouti, outiller les participants sur l’examen des éventuelles questions relatives à la marque d’un club et la communication avec les supporters, la génération des revenus, les activités opérationnelles les jours de match, la planification opérationnelle et la fixation d’objectifs. Ils apporteront ensuite à leurs stagiaires l’accompagnement nécessaires à l’identification, à la conceptualisation et à l’implémentation futures des potentielles solutions envisageables. Certaines études de cas seront dans cette perspectives passées au crible dans tous les domaines d’approche y afférents selon le groupe d’origine ou non des stagiaires en vue de parfaire et d’aguerrir les compétences individuelles ou collectives ainsi que selon les savoir-faire des différents acteurs locaux conviés ou en vue de les mettre en situation d’immersion totale.

La direction de la FDF tient d’un autre côté à remercier de facto l’UEFA pour avoir initié cet atelier de renforcement des capacités dans les meilleurs délais, pour l’avoir financé et pour avoir mandaté ce panel d’expert. Similairement, la FDF souhaite pour autant et par ricochet coopérer plus régulièrement et encore davantage avec l’UEFA dans l’avenir pour profiter pleinement de l’excellence de son expertise et afin de mieux raffermir le cadre de partenariat existant. La FDF ambitionne en sus de cela de monter, grâce à la synergie affichée de collaboration de l’instance du football européen et le plus rapidement possible à nouveau plusieurs autres modules de formation stratégiques et de hauts niveaux conformément au dernier plan de développement prioritaire du football national définit par le président Souleiman Hassan Waberi. La FDF, pourrait en marge de cet atelier et en prolongement de celui-ci, solliciter les experts de l’UEFA, lors de ce déplacement au pays des Requins et des Gazelles de la mer rouge, à plancher ou à étudier, et chacun dans son domaine de compétence personnelle, sur une ébauche technique articulée visant à analyser et à inventorier en toute objectivité les éventuelles actions indispensables à engager dans le court, le moyen et long terme pour renforcer significativement les compétences de ses différents acteurs locaux en vue d’œuvrer au rayonnement du football national.

En organisant et en agençant cet atelier, la Fédération Djiboutienne de Football et l’Union des associations européennes de football (UEFA) sont par ailleurs heureux de pouvoir à la fois à la formation efficiente des différents acteurs du football national et à assurer leur certification officielle conformément aux normes et aux standards internationaux. A ce titre, la FDF adresse son chaleureux remerciement à l’UEFA et toutes les autres personnes physiques et entités morales ayant contribué, de près ou de loin, à la tenue de cet atelier dans notre pays. La FDF est de surcroit entièrement disposée à conjuguer de nouveau ses efforts et à mobiliser tous ses réseaux de partenaires en vue de bénéficier très prochainement de l’assistance de l’UEFA sur d’éventuels autres projets de développement dans tous les domaines possibles (actions de formations, actions de jumelages sportifs, actions de promotions, construction ou rénovation d’infrastructures ou autres) concourant au développement et à promouvoir toute nouvelle initiative relative au football.

Enfin, la FDF exhorte les participants à cet atelier de profiter au maximum des enseignements transmis par les experts de l’UEFA afin d’en faire bénéficier en retour tous nos compatriotes et de pouvoir corolairement contribuer à l’essor du football et des acteurs nationaux. Pour finir, la FDF tient à manifester à l’endroit du panel des experts de l’UEFA présents parmi nous tout son attachement et sa reconnaissance pour le transfert de compétence opéré et pour la qualité des prestations fournies lors des cinq jours de formation de cet atelier au Sheraton Hôtel de Djibouti.

La FDF organise un atelier de renforcement des capacités des acteurs du football national en partenariat avec l’UEFA. © fdf.dj – Septembre 2022.

La FDF organise un stage de formation intitulé « Cours Fifa MA » au profit d’un nouveau groupe d’arbitres et d’assistants arbitres.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) vient de lancer ce mercredi 07 septembre 2022, une formation spécialisée sur mesure, intitulée «Cours Fifa MA» au profit d’un nouveau groupe de jeunes talents arbitres et arbitres assistants.

A cet effet, il est à noter que les Cours Fifa MA initiés par la Fédération Internationale de Football Association (Fifa) à l’endroit de ses Associations Membres ont pour but d’uniformiser l’interprétation et l’application des lois du jeu par tous. Ils visent aussi à assurer sur site la mise à jour ou le transfert de nouvelles compétences requises aux arbitres et arbitres assistants. Ils ont également pour finalité d’outiller les formateurs nationaux sur les nouvelles méthodes et contenus d’enseignement à acquérir et à dispenser tant sur le plan technique que physique.

Pour rappel, le présent stage de formation initié par la FDF s’étalera sur cinq (05) jours jusqu’au 11 septembre 2022. Il se déroulera comme d’habitude au Centre Technique National (CTN) de la fédération situé au niveau du stade municipal de la ville de Djibouti. Et, un groupe d’une vingtaine de jeunes stagiaires arbitres et arbitres assistants y participeront activement.

Cette formation est animée et encadré par deux (02) instructeurs et experts de la Fifa. Les cours qui y seront dispensés sont très importants et ils vont certainement contribuer à la relève de l’arbitrage local, de l’arbitrage africain et de l’arbitrage mondial. Les cours de ce stage de formation sont de même, comme à l’accoutumée, placés sous la supervision du département de l’arbitrage qui accompagnent et suit de près l’évolution des carrières des arbitres et arbitres nationaux.

En adéquation à cela et avec son plan stratégique de développement quinquennal de ses ressources humaines, la Fédération Djiboutienne de Football s’investit énormément depuis plus d’une décennie à renouveler et à multiplier annuellement l’organisation des « Cours Fifa MA » qui permettent aux arbitres de s’outiller efficacement afin d’être parmi les meilleurs parmi leurs pairs et de pouvoir figurer sur les listes des officiels homologués par la Fifa. A ce titre, la FDF attache une importance capitale à ce niveau.
Consciente par ailleurs qu’il s’agit là d’un maillon essentiel au développement du football Djiboutien, la FDF continuera de surcroit et pour toujours d’aider, d’arrimer et de promouvoir tous les membres de son corps arbitral.

La FDF ambitionne enfin à travers l’organisation régulière de ce genre de formation à développer à renforcer et à certifier en nombre et en qualité le potentiel de ses arbitres et arbitres assistants pouvant officier dans des rencontres régionales, continentales et internationales. Ces talents arbitres et arbitres assistants vont ainsi alors pouvoir hisser en retour vers le hauts les couleurs nationales et fédérales.

Vidéo sur le stage de formation intitulé "Cours Fifa MA" organisé par la FDF, du 07 au 11 septembre 2022 au CTN.

La FDF organise un stage de formation intitulé «Cours Fifa MA» au profit d’un nouveau groupe d’arbitres et d’assistants arbitres. © fdf.dj – Septembre 2022.

La CAF révèle la liste des clubs licenciés pour la Ligue des Champions et la Coupe de la Confédération TotalEnergies 2022-2023.

Alors que l’édition 2022/2023 de la Ligue des Champions TotalEnergies et de la Coupe de la Confédération TotalEnergies est sur le point de démarrer, la CAF a publié la liste des clubs qui ont obtenu une licence pour la saison.

Cette annonce fait suite au succès du séminaire sur les licences de clubs organisé par la CAF en Égypte, au Caire, il y a quinze jours. Les associations membres, les ligues, la FIFA et les confédérations sœurs se sont réunies pour discuter de la feuille de route du système de licence en Afrique.

Au cours des dernières années, le système de licence de club en Afrique a franchi des étapes impressionnantes qui ont permis d’améliorer le football de club sur le continent.

Chaque année, la CAF, en collaboration avec les associations membres et les ligues, s’engage dans un processus de licence qui se concentre sur l’amélioration du football de club.

Le processus d’octroi de licences aux clubs pour les compétitions interclubs de la CAF est régi par les différents codes et règlements de compétition de la CAF, qui stipulent que tous les clubs (demandeurs de licence) ayant l’intention de participer aux compétitions interclubs de la CAF doivent suivre le processus de licences de clubs avec leur association membre respective (Bailleur de Licence) et se voir octroyer une licence par les organes décisionnels compétents.

L’octroi d’une licence aux clubs atteste que chaque club a satisfait aux exigences fixées dans le règlement d´octroi de licences aux clubs de la CAF.

L’association membre de la CAF en tant que Bailleur de License évalue chaque club selon cinq piliers : Sportif, Infrastructure, Administratifs et liés au Personnel, Juridique, et Financier.

Pour le cycle en cours, la date limite de soumission à la CAF de toutes les décisions et documents pour les clubs participants était le 30 juin 2022.

Un total de 58 clubs de 46 associations membres de la CAF ont été licenciés pour l’édition 2022-23 de la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies.

« Les associations membres ont une fois de plus respecté les délais et soumis toute la documentation et les preuves nécessaires liées au processus d’octroi de licence aux clubs pour les interclubs de la CAF 2022-2023. Le critère  » d’absence d’arriérés de paiement » était celui que les clubs devaient relever, mais à la fin, tous les différends au cours de la période de surveillance avec des décisions définitives et contraignantes ont été réglés. Nous attendons maintenant avec impatience la prochaine saison 2023-2024 où le processus de licence se fera entièrement par voie électronique via la plateforme en ligne de licence des clubs de la CAF (CLOP). » a déclaré Muhammad Sidat, responsable du football professionnel de la CAF.

Pour la Coupe de la Confédération 2022-2023, un total de 50 clubs ont obtenu une licence au niveau de leur association membre respective et prendront part à la compétition.
Security Systems du Botswana a décidé de se retirer de la compétition.

Les matchs Aller du 1er tour préliminaire se joueront du 9 au 11 septembre, les matchs retour étant prévus une semaine plus tard. Les vainqueurs à l’issue des deux manches se qualifieront pour le deuxième tour. Les matchs du second tour des éliminatoires auront lieu début octobre.

La CAF révèle la liste des clubs licenciés pour la Ligue des Champions et la Coupe de la Confédération TotalEnergies 2022-2023. © cafonline.com – 15 Août 2022.

ARAB CUP/U-20 : Dernière mise au point avant la rencontre contre le Bahreïn.

Aujourd’hui, dimanche 24 juillet 2022, jour J-1 avant la 1ère rencontre de poule de Djibouti contre la sélection nationale de football masculine du Bahreïn de moins de 20 ans et dans cette perspective nos jeunes Requins viennent d’avoir ce matin les dernières recommandations de leur staff technique.

A cet effet, après la toute dernière séance d’entrainement tactique et technique sur le terrain de la veille, nos jeunes joueurs ont suivi ce matin une longue séance de projection vidéo. Celle-ci s’est faite au moyen d’un grand écran central et elle était axée essentiellement sur l’étude en profondeur du système de jeu utilisé pour l’adversaire.

A cette occasion, l’entraîneur de notre équipe de football masculine de football, M. Mohamed Meraneh Hassan alias NINJA et ses collaborateurs se sont succédé au tableau pour apporter les éclairages et les explications nécessaires aux joueurs d’une part et d’autre part les choix tactiques à adopter pour contrer l’adversaire sur le terrain durant le match. Nos techniciens ont dans cette optique détaillé à tour de rôle les points forts, les points faibles, les lacunes ainsi que les limites constatées par rapport aux différents schémas tactiques utiliser par l’équipe adverse au cours de ses dernières sorties officielles. Et, à chaque fois, les actions à retenir ou les éventuelles solutions de contre offensive ou de défense à privilégier selon les divers scénarios possibles en adéquation au plan de jeu final de notre équipe ont été aussitôt présenté à nos jeunes joueurs.

Ensuite, à l’issue de ces interventions, le coach principal est revenu à la barre pour conclure la séance d’aguerrissement tactique et pour donner ses dernières mises aux points à ses jeunes poulains de notre sélection nationale de football d’U-20 en perspective du match du lendemain du 25 juillet 2022 au stade du Prince Sultan Bin Abdulaziz d’Abha contre le Bahreïn. Il a en ce sens profité de cet ultime moment pour expliquer succinctement la stratégie offensive et défensive retenue par son staff technique et à développer lors de ce premier match correspondant à l’entrée en lice de notre pays dans cette 8ème édition de la Coupe Arabe des nations de moins de 20 ans.
Il a également tenu de surcroit à rappeler à nos jeunes joueurs qu’ils étaient à présent les Héros de la nation Djiboutienne toute entière, que le pays tout entier est derrière eux et que par conséquent tout Djibouti s’attend ou aspirent à une victoire sans équivoque.
Le coach NINJA a pour cela indiqué à ses jeunes stars montantes du football Djiboutien qu’à partir de cet instant c’étaient à eux d’honorer leurs engagements en orchestrant successivement face au Bahreïn et à la Tunisie deux excellentes prestations gagnantes qui permettront de facto de passer au tour suivant de la compétition, de hisser vers le haut les couleurs nationales et d’attribuer justement à notre football le label international.

Pour rappel, pareillement cette séance de projection vidéo s’est déroulée dans une ambiance bonne enfant. Tous les membres composants la délégation Djiboutienne à savoir les joueurs, le staff technique et les cadres d’encadrement de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) ont par ailleurs déclaré au micro de nos confrères du Service de la Communication que le moral de la troupe était au firmament. Mais, que pour autant une grande cohésion et un esprit emplit de nationalisme cimentait actuellement toute la délégation en marge de la présente participation à cette compétition pan-arabe à Abha en Arabie Saoudite.

L’entraineur de l’équipe U-20 de la Somalie exprime son soutien à ses frères de la délégation de Djibouti qui participent à la 8ème édition de la Coupe Arabe des nations en Arabie Saoudite.

D’un autre côté, nous aimerions souligner qu’aujourd’hui à midi, l’entraîneur de l’équipe U-20 de la Somalie accompagné de tout son Staff s’est rendu à l’hôtel de résidence des Requins, le BLU INN, pour témoigner sa solidarité et son soutien à notre équipe nationale de football U-20 auprès du chef de la délégation Djiboutienne, M. Abdo Wayak. Ce dernier a ainsi voulu renforcer le moral de l’équipe U-20 Djiboutienne face au Bahreïn afin qu’elle puisse donner aux deux peuples frères une victoire honorable. C’était de même l’occasion pour l’entraîneur de la Somalie de soutenir personnellement son homologue Djiboutien, Mohamed Meraneh Hassan à travers une poignet de main fraternelle et historique.
A ce niveau, il est à signaler au passage que la sélection somalienne a été battue hier soir par la formation du Sultanat d’Oman par deux (02) buts à zéro. 0.

La Fédération Djiboutienne de Football profite enfin de ce billet pour souhaiter Inchaa Allah à l’avance plein succès et bon vent aux jeunes Requins de notre équipe nationale de football U-20 et à leur staff technique en prévision de deux prochaines rencontres de poule. Dans cette optique, la FDF demande à nouveau à toute la population Djiboutienne de suivre instantanément sur les médias traditionnels et sur les réseaux sociaux les prestations de notre équipe nationale U-20 et à ne pas manquer de les encourager constamment en leur témoignant notre attachement à travers vos posts.

Allez les Requins nous sommes tous à vos côtés.

ARAB CUP/U-20 : Dernière mise au point avant la rencontre contre le Bahreïn. © fdf.dj – Juillet 2022.

Football féminin : Les équipes des FAD et du CF GR se retrouvent encore une fois en finale de la Coupe de Djibouti.

L’équipe de football féminine des Forces Armées Djiboutiennes (FAD) et celle du Club de Football de la Garde Républicaine (CF GR) sont ces dernières années les deux (02) meilleures formations au niveau du football féminin toutes compétitions confondues.
Elles sont continuellement à l’issue de la saison sportive à chaque fois et à coup sur au rendez-vous final que ça soit au niveau du Championnat national de football féminin ou qu’il s’agisse de la finale féminine de la Coupe de Djibouti. Et, tout le monde s’accorde depuis quelques années à dire ou à pronostiquer à l’avance que la finale ou le duel final va sans nul doute opposer les filles des FAD à celles de la CF GR.

A cet effet, une fois encore, le même pronostique demeure et les deux formations se partager l’affiche de la finale de l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti sont celle des Forces Armées Djiboutiennes et sa rivale de toujours à savoir l’équipe du Club de Football de la Garde Républicaine.
Pour cette année encore le match de la finale va départager ces deux équipes. Cependant, rien ne laisse présager à l’avance que telle ou telle autre écurie va l’emporter, demain jeudi 30 juin 2022 au stade du Roi Fahad à Balballa, sur son adversaire car celles-ci sont chacune respectivement très aguerries en matière de football. Chacune de ces deux (02) équipes dispose aussi avant le coup de sifflet final de l’arbitre d’un large palmarès et d’importants moyens techniques, humains et financiers qui peuvent énormément impacter sur le déroulement de la rencontre.

Football féminin/finale de la Coupe de Djibouti : Réunion technique avant le match de la finale :

En perspective de cette importante rencontre a eu lieu il y a quelques instants, au siège de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) sise au stade municipal, la réunion technique avant le match de la finale.
Ce meeting a en effet vu la présence des représentants des deux (02) équipes, du Commissaire du match, des responsables de le Commission du Football Féminin (CFF), de l’équipe d’arbitrage du match et du représentant de la Commission de Sécurité et de Sureté de la fédération. Les officiels du match ont dans cette optique passée en revue les tenues et les équipements de deux équipes ainsi que les couleurs qu’elles vont respectivement devoir utiliser.. Ils ont aussi profité de l’occasion pour donner les dernières instructions conformément aux règlements en vigueur aux coachs et aux dirigeants des deux (02). Ils les ont pareillement exhortés à faire preuve de fair-play durant ce match de la finale féminine de la Coupe de Djibouti. D’autres questions connexes et relatives à l’organisation de la sécurité du match, à l’assistance médicale, à l’arbitrage et la communication ont été similairement examinées lors de la réunion.

Maintenant, il est à noter que la finale de demain va commencer à partir de 17h heure locale dans l’après-midi. Mais, nonobstant ce fait personne ne peut actuellement s’aventurer à donner son pronostique gagnant à l’avance en faveur de l’une ou de l’autre formation. Ce choc entre les deux (02) plus grosses pointures du football féminin de Djibouti va opposer ou mettre certainement face-à-face deux (02) équipes très solides à tous les niveaux et qui se connaissent mutuellement très bien.
Ces équipes sont l’une et l’autre, concomitamment leader du championnat national de football féminin ou vainqueur de la Coupe de Djibouti. Les questions qui demeurent en suspens et que se posent les locaux passionnés du ballon rond et les supporters respectifs deux équipes sont actuellement : «Qui va remporter le duel de demain lors de ce match de finale de l’édition 2022 de la Coupe de Djibouti au stade du Roi Fahad à Balballa ? Et, comment chacune des deux équipes compte-t-elle s’y prendre pour l’emporter haut la main et sans dédales contre son adversaire attitré ?».
En attendant le résultat du match de la finale de demain, le débat reste ouvert et toutes les hypothèses demeurent envisageables et cela bien entendu dans le strict respect du fair-play.

Que le meilleur gagne….

Football féminin : Les équipes des FAD et du CF GR se retrouvent encore une fois en finale de la Coupe de Djibouti. © fdf.dj – Juin 2022.

Nos Requins de moins de 20 ans se préparent activement pour la 8ème édition de la Coupe Arabe U-20.

En perspective de la prochaine édition de la Coupe Arabe U-20, les Requins de notre sélection nationale masculine de football de moins de 20 ans sont actuellement en pleine préparation depuis plusieurs mois sous la supervision directe d’un staff technique remanié et dirigé par Mohamed Meraneh Hassan alias Ninja.
L’ensemble des joueurs retenus pour l’occasion sont à ce jour là sur le terrain et nos techniciens sont à leurs côtés pour le moment en train de travailler sur la cohésion du groupe. Ils veillent aussi à développer les premiers automatises.

Le sélectionneur et ses adjoints travaillent en outre d’arrache-pied en perspective de cette compétition afin de préparer au mieux l’équipe. Ils tablent déjà sur les deux premières rencontres de poules, contre la sélection sœur de la Tunisie et du Bahreïn, qui auront sont nul doute un fort impact sur la suite. Et, les séances d’entrainements commencent déjà à s’accumuler. Elles vont bientôt se multiplier et devenir à la fois plus denses et plus soutenues. Tous les compartiments du jeu de l’équipe seront analysés et ils seront par conséquent systématiquement sujets à des nombreuses interprétations ou approches suivant les séances de projection vidéo. Elles seront aussitôt suivies par des séquences tactiques et techniques aussi bien au niveau défensif que dans celui de l’attaque.
Pour préparer cette prochaine compétition Arabe de moins de 20 ans (U-20), prévue du 20 juillet au 5 août en Arabie Saoudite, l’équipe nationale masculine de football de la République de Djibouti, plus communément appelée Requins U-20 a pris ses quartiers au niveau du Centre Technique National de stade municipal de la ville de Djibouti. La sélection est en ce sens activement mobilisée par les entrainements. Le staff technique en concertation avec la Direction Technique Nationale de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) ambitionne aussi de ponctuer progressivement ses entrainements pour disposer à terme d’une meilleure performance à tous les niveaux par au moins un (01) stage bloqué au niveau de l’École Internationale de Perfectionnement à la Pratique de la Police Judiciaire (EI3PJ) de la Gendarmerie Nationale au PK 23.
Ce stage aura alors pour objectif principal de scinder l’équipe en plusieurs petits groupes composites en vue de travailler plus particulièrement certaines lacunes constatées par le staff, pour apprendre ou pour renforcer d’avantage certaines connaissances (théoriques ou pratiques) ou de manière plus générale pour permettre aux joueurs de garder régulièrement le rythme.

Au terme de la dernière cérémonie officielle du tirage au sort de cette compétition, co-organisée cette année par la Fédération saoudienne de football et l’UAFA, il a été annoncé que le calendrier détaillé de la compétition sera communiqué ultérieurement. Actuellement, l’on connait simplement qu’au total, cette édition va regrouper dix-huit (18) nations arabes reparties comme suit dans six (06) de trois (03) équipes chacun vont participer à la prochaine édition :

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) est présentement par ailleurs occupée à réunir sur place ou à l’extérieur les meilleures conditions (d’entrainements, de restaurations, de déplacements, de séjour et d’accompagnement moral et physique) possibles ainsi que les moyens nécessaires permettant d’offrir à notre équipe nationale masculine U-20 d’évoluer dans d’excellentes conditions. Et, d’or-et-déjà toutes les personnes et tous les départements concernés œuvrent en harmonie et en concertation pour coordonner leurs efforts et leurs actions sur le terrain.
La FDF profite également de l’occasion pour encourager et pour motiver davantage l’ensemble des jeunes joueurs sélectionnés ainsi que leurs encadreurs pour faire en sorte que cette nouvelle échéance à venir soit propice à notre pays afin qu’il puisse tirer honorablement à travers la prestation de son équipe nationale U-20 sa révérence pour un meilleur rayonnement de notre football national.

Nous voulons enfin souhaiter à l’avance, Inchaa Allah bon vent et plein succès à notre équipe nationale et à son staff technique pour cette huitième édition de la Coupe Arabe U-20.
Nous demandons également à toute la population Djiboutienne de venir supporter dès maintenant chaleureusement leur équipe nationale, de suivre sa progression sur les médias et les réseaux sociaux, de rester derrière elle, de la soutenir et de l’encourager continuellement à faire plus en venant assister massivement aux entrainements sur le terrain.

Nos Requins de moins de 20 ans se préparent activement pour la 8ème édition de la Coupe Arabe U-20. © fdf.dj – Juin 2022.

Coupe Arabe U-20 : Nos Requins de moins de 20 ans se retrouvent face à la Tunisie et au Bahreïn.

Le tirage au sort de la huitième édition de la Coupe Arabe U-20 (de moins de 20 ans) a eu lieu ce dimanche 26 juin 2022.
Cette édition va regrouper dix-huit (18) pays arabes affiliés à l’Union des Associations Arabes de Football (plus couramment appelée UAFA). La compétition aura lieu aussi du 20 juillet au 06 août 2022 à Abha en Arabie Saoudite.

A cet effet, suite à ce tirage au sort la République de Djibouti se retrouve dans le groupe E. Et, nos jeunes Requins de moins de 20 ans auront pour adversaires directs leurs frères de la Tunisie et du Bahreïn en match de poule.

Pour rappel, également ce tirage au sort a donné lieu à six (06) groupes comprenant comme suit chacun trois (03) équipes :

Le tirage au sort a eu lieu par ailleurs en présence des représentants des équipes nationales, du directeur du tournoi, M. Moeed Al-Shehri, et d’un certain nombre de professionnels des médias sportifs du monde arabe.

Il est à noter enfin que l’équipe saoudienne est détentrice du titre de la dernière édition de la Coupe arabe des équipes de jeunes de moins de 20 ans, qui s’est tenue dans la capitale égyptienne, Le Caire. Elle avait remporté la finale contre l’Algérie.

Coupe Arabe U-20 : Nos Requins de moins de 20 ans se retrouvent face à la Tunisie et au Bahreïn. © fdf.dj – Juin 2022.

Le président de la commission de l’Organe de Première Instance accompagné d’autres hauts responsables de la FDF en mission à ASKA.

Une délégation conduite par le président de la Commission de l’Organe de Première Instance (OPI), M. Radwan Issa Sougueh accompagné du Directeur Technique National, M. Mohamed Ali Affasseh et du Manager des Licences des Clubs de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Kadir Guirreh Barreh ont effectué une visite de travail au siège de l’équipe d’ASAS/DJIBOUTI TELECOM le jeudi 23 juin 2022 dans le chef lieu de la région d’Ali-Sabieh.

A cet effet, il est à noter qu’ASAS/DJIBOUTI TELECOM figure parmi les deux (02) clubs de la République de Djibouti qui viennent d’être homologués participer à l’issue de la saison sportive 2021/2022 aux différentes compétitions de la Confédération Africaine de Football.
L’objectif principal de cette visite étant de procéder sur site à la vérification et au contrôle des divers critères et dispositions réglementaires relatives à l’octroi des Licences (aux joueurs, aux staffs et au Clubs) ainsi que les obligations contractuelles auxquelles sont normalement assujettis les différents Clubs de football dans le but de valider la participation dudit club aux prochaines compétitions de la CAF.
La délégation de la FDF s’est en ce sens entretenue avec les différents responsables du club notamment sur certaines questions ayant trait à la restructuration en cours, à l’amélioration de sa visibilité et sur plusieurs autres questions plus techniques et concourant à l’obtention définitive de la Licence de participation du club aux compétitions africaines. Pour cela, la principale mission du président de la Commission de l’Organe de Première Instance (plus communément appelée OPI) en collaboration avec les autres responsables de la fédération l’accompagnant consistait à :

  • Vérifier la fonctionnalité et l’opérationnalisation de leur siège :

    • Discuter, échanger et de voir la mise en place des critères (A, B et C) nécessaires, réalisables, concrets et faisables pour les clubs;

    • Prévoir des réunions individuelles avec le club pour pouvoir l’aider, l’encadrer et l’accompagner en finalisant ensemble les documents nécessaires à l’obtention de la Licence du club et en se basant sur les critères A exigés par la CAF et par la FDF. Ces critères étant notamment :

 1- Critères Juridiques,

    • Déclaration relative à la participation aux compétitions interclubs,

    • Statuts et extrait de registre,

    • Propriété et contrôle des clubs

 2 – Critères administratifs et personnels,

    • Président du club,

    • Secrétariat du club,

    • Responsable administratif (SG),

    • Responsable des finances (Trésorier),

    • Responsable de la sécurité,

    • Médecin,

    • Physiothérapeute (médecin et soigneur),

    • Entraîneur en chef de l’équipe première (disposant d’une Licence A de la CAF),

    • Responsable du programme de formation des jeunes joueurs (Adjoint entraîneur),

    • Entraîneurs des jeunes joueurs (Adjoint entraîneur),

    • Préparateur physique,

    • Organisation de la sécurité,

    • Droits et Obligations,

    • Obligation de notifier les changements importants,

    • Responsable du Marketing,

    • Responsable des Médias,

    • Entraîneur Fitness,

    • Entraîneur des gardiens,

3 – Critères sportifs

  • Programme de formation approuvé pour la formation des jeunes joueurs (Adjoint entraîneur),

  • Équipes de jeunes joueurs

 4 – Critères financiers

  • Etats financiers annuels audits externes(Rapport),

  • Absence d’arrière de paiement envers des clubs de football résultant d’activités de transfert (rapport),

  • Absence d’arrière de paiement envers le personnel et les administrations sociales et fiscales.

 5 – Critères d’infrastructures

  • Stade homologation FDF,

  • Local de contrôle FDF,

  • Capacité FDF,

  • Disponibilité FDF,

  • Eclairage FDF,

  • Espace réservés aux spectateurs FDF,

  • Locaux de premiers secours et de contrôles de dopage FDF,

  • Terrain de jeu et spécification FDF.

La procédure de la CAF pour l’octroi de Licence aux Clubs met en exergue en outre un souci de professionnalisation évident car elle requière désormais que l’on regarde plusieurs critères spécifiques en matière de diplômes et de formation du personnel des Clubs ou dans les objectifs fixés en matière d’infrastructures et d’administration. Cette Licence et les critères qui y sont exigés aujourd’hui n’ont pas été crées dans le but de pénaliser les Clubs mais bien de les accompagner vers une réelle transformation pour répondre aux besoins de l’opinion publique, rendre le football beaucoup plus séduisant dans chaque pays membre de la CAF et plus compétitif à l’international. En adéquation à ces objectifs, seuls les Clubs remplissant, aux dates limites fixées, les critères figurant dans le règlement national validé et s’étant qualifiés sur la base de leurs résultats sportifs peuvent se voir octroyer une Licence par l’association membre, en vue de participer aux compétitions interclubs de la CAF pour la saison à venir.

Soulignons par ailleurs que cette Licence est délivrée pour une ou plusieurs saisons. Elle expire sans préavis à la fin de la dernière saison pour laquelle elle a été émise. Elle peut aussi être révoquée durant la saison par les instances décisionnaires compétentes. Le processus d’obtention des Licences aux joueurs, aux dirigeants, aux encadreurs et aux Clubs, se fait quant à lui maintenant en ligne, via la plateforme dédiée de la Confédération Africaine de Football (CAF).

A travers les différents entretiens en cour, la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a voulu ainsi prendre les devant en mandatant ces hauts responsables qui devront auditer, sur le terrain tambour battant dans les jours à venir, si au niveau de ce club l’ensemble des procédures afférentes aux dispositions réglementaires demandées par la CAF sont satisfaites. Dans cette optique, en fonction de leurs rapports et de leurs observations éventuelles la FDF attestera que le club répond ou non aux critères de la Licence des Clubs tel qu’édictés dans les règlements de la CAF sur la procédure pour l’Octroi de Licence aux Clubs et dans les Règlements nationaux sur la procédure pour l’Octroi de Licence aux Clubs.

La CAF pourra enfin le cas échéant se réserver le droit de solliciter tels ou tels autres éventuels documents et procéder elle-même directement à des contrôles au niveau des Clubs. Un club engagé sans Licence ne pourra pas cependant participer aux compétitions interclubs de la CAF.

Le président de la commission de l’Organe de Première Instance accompagné d’autres hauts responsables de la FDF en mission à ASKA. © fdf.dj – Juin 2022.

La FDF et la Mairie de Djibouti organise en partenariat un tournoi de football inter-région.

Une importante réunion de travail a eu lieu ce matin au siège de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), sis au stade municipal. Celle-ci avait pour objectif principal d’organiser sous peu dans le cadre des festivités marquant la célébration du 45ème anniversaire de l’indépendance nationale un tournoi challenge de football par la FDF en partenariat avec la Mairie de la ville de Djibouti

A cet effet, la Fédération Djiboutienne de Football va déployer tous ces moyens humains et techniques en collaboration étroite avec le maire de la ville de Djibouti, M. Saïd Daoud Mohamed et son cabinet pour concocter une toute nouvelle compétition de football qui va désormais mettre en lice les équipes championnes des cinq (05) régions de l’intérieur du pays du 23 au 26 juin 2022.

Plusieurs hauts responsables de la FDF dont notamment le 2ème vice-président de la fédération, M. Mohamed Rouffa Mohamed, le Secrétaire Général, M. Youssouf Mahamoud Ahmed, le président de la Commission Marketing et Communication, M. Houssein Elmi Bouh ont pris part à la réunion d’aujourd’hui. Les différents responsables de l’instance fédérale présents à la rencontre ont également profité de l’occasion pour présenter en détail le format de compétition retenu pour ce tournoi challenge. Ils ont aussi exposé entre autre à leur visiteur de marque l’organisation, l’agencement et la coordination qui sera mise en œuvre par les différentes équipes mobilisées.
Consécutivement à cela, M. Saïd Daoud Mohamed, le nouveau maire élut de notre capitale a en retour tenu à remercier au nom des élus locaux de la ville de Djibouti et en son nom personnel ses interlocuteurs et plus particulièrement la Fédération Djiboutienne de Football pour ce premier partenariat. Il a de même mis en exergue que ce tournoi challenge de football pré-augure d’ores et déjà d’autres collaborations plus fructueuses, plus particulières et plus élargies.

Par ailleurs, parallèlement à cette première collaboration du cabinet du maire de la ville de Djibouti et de la FDF, nous aimerions à juste titre préciser que le nouvel édile, M. Saïd Daoud Mohamed est une personnalité extraordinaire qui nourrit beaucoup de projets pour notre capitale. C’est un homme relationnel, jovial et au contact facile prêt à s’investir personnellement et à mobiliser ses concitoyens sur toute nouvelle initiative salvatrice au service de la ville.
Homme d’action et de défi, M. Saïd Daoud est aussi un maire sportivement engagé. A ce titre, ce natif d’Ambouli est un grand passionné des sports en général et en particulier du football qu’il a pratiqué dans sa jeunesse aux abords des terrains vagues de son quartier.

Il est prévu enfin que M. Souleiman Hassan Waberi, le résident de la FDF et vice-président de la CAF et M. Saïd Daoud Mohamed, le maire de la ville de Djibouti viennent ensemble donner le coup d’envoi de lancement de ce nouveau challenge footballistique majeur de notre pays.

La FDF et la Mairie de la ville de Djibouti organise en partenariat un tournoi de football inter-région.. © fdf.dj – Juin 2022.