Catégorie : DTN

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et au siège du club d’Arta Solar7.

En effet, un Consultant international est en mission officielle depuis vendredi dernier dans notre pays et plus particulièrement auprès de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF). Il s’agit en l’occurrence de M. Bellhassen Malouche, un Consultant technique Tunisien qui a été en ce sens mandaté par la Fédération internationale de football association (Fifa).

Dans ce cadre, M. Bellhassen Malouche s’est rendu ce matin à l’Académie de football de Douda. Il était à cette occasion accompagné notamment du Secrétaire Général de la FDF, M. Youssouf Ahmed Mahamoud, du président de la Commission de Développement Technique et membre du Comité Directeur de la fédération, M. Mohamed Omar Ali, du DTN, M. Mohamed Ali Affasseh ainsi que de l’analyste de la DTN, M. Osman Ahmed Bouh. Et, en marge de cette visite, le Consultant international Tunisien a pu lui-même voir sur le terrain et de visu l’avancée des travaux de construction en cours à ladite académie. Il a également eu l’occasion de discuter et d’échanger avec les différents responsables en charges des travaux.

Il est à noter par ailleurs que l’Académie de football de Douda est un immense chantier dont les travaux arrivent à présent en phase terminale. La création de cette académie répond à la volonté conjuguée du gouvernement de la république de Djibouti et de la Fédération Djiboutienne de Football visant à développer les compétences de nos jeunes talents locaux dans un cadre structuré et aux normes. Celle-ci en tant que Centre de Formation par excellence ou d’École de football spécialisée permettra alors de facto, à des jeunes Djiboutiens (filles & garçons confondues) de se préparer à embrasser une carrière professionnelle de joueur ou de joueuse, tout en suivant des cours scolaires aménagés au moyen d’un système d’internat sur place et sur mesure. Le second objectif connexe à la mise en place de cette académie est de pourvoir à la détection, à la formation et à l’enrôlement de nouveaux joueurs et joueuses professionnels suffisamment instruits et aguerris aux dernières exigences inhérentes au football mondial actuel et au niveaux des différentes sélections nationales pour un meilleur rayonnement de notre pays.

L’objet de la présente mission de M. Malouche est quant à elle consacrée entre autre à la Direction Technique Nationale (DTN) de la FDF. Elle permettra de même dans cette optique à la Fifa de pouvoir apporter comme programmé son concours et son assistance à la Fédération Djiboutienne de Football pour concocter suivant sa stratégie de développement son propre programme en matière de football de base, de football des jeunes, de football féminin et d’Elite ainsi que les actions techniques prioritaires à planifier à court, à moyen et à long termes.

Le Consultant et les dirigeants de la fédération se sont ensuite rendus au siège du club de 1ère Division Arta Solar7. A ce titre, M. Malouche a été accueilli à son arrivée sur les lieux par les responsables administratifs du club.

Le nouveau Secrétaire Général du club d’Arta Solar7 a alors présenté au Consultant Tunisien et à la délégation l’accompagnant, un bref exposé ayant trait à l’historique et la vie du club ainsi que les objectifs et les ambitions poursuivies par le club. Et, en réaction, M. Bellhassen Malouche, le Consultant de la Fifa, n’a pas manqué à féliciter les responsables d’Arta Solar7 pour l’ensemble des efforts consentis jusqu’à ce jour dans le développement et la professionnalisation de ses activités footballistiques. Il a aussi salué la structuration en marche du club d’Arta Solar7 et visant à contribuer constamment à l’essor du football Djiboutien. M. Malouche a pareillement mis en exergue la particularité dudit club de football et notamment à travers ses multiples initiatives ainsi que les investissements énormes que le club consacre annuellement pour atteindre ses objectifs, pour son fonctionnement et pour sa vie quotidienne.

Au terme de cette visite, une photo de famille regroupant entre autre les responsables du club, ceux de la fédération et de M. Malouche, le Consultant de la Fifa, a été prise dans les locaux du club d’AS Arta Solar7 pour couronner la visite.

Bellhassen Malouche, le Consultant international Tunisien de la Fifa en visite à l’Académie de football de Douda et à Arta Solar7. © fdf.dj – Février 2022

FDF – Le nouveau DTN en concertation avec les acteurs du football national.

Mardi soir, la salle de conférence du Centre Technique National (CTN) de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) a abrité une importante réunion concernant le développement du football national.

Cette initiative organisée par le nouveau Directeur Technique National (DTN) par intérim de la FDF, M. Mohamed Ali Affasseh, s’inscrit en effet dans le cadre de sa prise de fonction. Il est à noter qu’outre le DTN étaient aussi présent pour l’occasion, le Secrétaire Générale de la FDF, M. Youssouf Mahamoud Ahmed et le directeur des formations à la DTN, M. Omar Mahfoud Awad. Signalant également que cette réunion est aussi conforme à la nouvelle inflexion ordonnée par la direction de la fédération et visant à engendrer à court terme une évolution favorable et rapide du football national. Et, pour cela il est indéniable de rappeler que celle-ci repose tout d’abord sur la consultation régulière et l’association à toutes les questions d’intérêts des différents acteurs locaux (à savoir entre autre les joueurs, les arbitres, les entraineurs et les dirigeants de Club) qui concourent chaque jour à sa pratique, à sa vulgarisation, à sa professionnalisation et à son développement réel.

Cette réunion a été en outre marquée par une forte participation des entraîneurs des équipes de la première et de seconde Division, des entraîneurs des équipes nationales ainsi que de plusieurs responsables de l’Amicale des Entraineurs Djiboutiens de football (AED) dont notamment son président, M. Idriss Ibrahim Soubaneh. Et, en marge de cette première entrevue, tout le monde a reconnu que le football est le sport le plus pratiqué et le plus suivi par les Djiboutiens.
Il a été pareillement admis qu’actuellement notre pays dispose entre autre d’un cadre idéal pour l’émergence de son football national. En adéquation à cela, les représentants des différents acteurs locaux présents ont attesté qu’’il fallait dans cette optique travailler davantage et en synergie pour que les effets escomptés se manifester à la fois dans la qualité du jeu pratiqué par nos footballeurs et, en conséquence, dans les résultats de nos différents clubs qualifiés dans les compétions régionales ou continentales ainsi que ceux des sélections nationales. Car, c’est à travers ces deux paramètres que l’on juge en général la valeur et la portée du rayonnement réel du football d’un pays.

Il est à souligner enfin que d’autres sujets très importants tel la situation de notre équipe nationale masculine senior ainsi que d’autres questions plus liées au quotidien de notre football ont été à l’ordre du jour de cette réunion. Dans ce cadre, des séquences vidéo des dernières rencontres disputées par nos Requins de la mer rouge ont été projetées sur grand écran pour analyser ensemble les failles défensives et offensives de l’équipe.
L’autre point fort de cette rencontre a été la volonté commune affichée par la fédération et les acteurs présents sur la poursuite de la stratégie de la FDF axée sur la formation régulière et le recyclage à l’endroit des entraîneurs et des éducateurs Djiboutiens. La réunion s’est ensuite terminée sur l’identification et la proposition de certaines recommandations émises par les participants et jugées essentielles à l’évolution significative du football national.

©FDF – Janvier 2022

Programme de Soutien Technique Fifa/FFF/FDF : Vers un renforcement des capacités de nos préparateurs physiques.

Depuis, le samedi 30 octobre dernier se déroule au Centre Technique National (CTN) un stage de formation pour les préparateurs physiques encadrant les clubs de football d’élite. Cette initiative qui va durer une semaine s’inscrit dans le cadre du Programme de Soutien Technique (PST) Fifa/FFF/FDF.

Coiffés par le Directeur Technique National (DTN) de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Yann Daniélou, les enseignements sont dispensés actuellement pour le module de formation en cours par des experts chevronnés à savoir M. Franck Doudet, instructeur international de la Fédération Française de Football (FFF) et M. Mohamed Houssein Ali alias Gaboni, instructeur international de la FDF. Et, selon M. Yann Daniélou, cette formation permettra de renforcer de facto les capacités techniques des préparateurs physiques des clubs de football d’élite. Elle va aussi contribuer à terme au développement du football national.

Consécutivement à cela, nous aimerions rappeler que le préparateur physique accompagne l’entraîneur dans l’encadrement des sportifs. Il est chargé entre autre du développement des qualités physiques, de l’endurance et de la force. Son rôle est en ce sens bien défini et il fait partie des hommes les plus importants parmi les membres du staff technique. Toutes les grandes équipes, et ce quel que soit le sport, font appel à un préparateur physique. Et, aujourd’hui, de plus en plus de clubs de taille moyenne suivent aussi cette tendance.
Le préparateur physique connaît également le potentiel des athlètes sur le bout des doigts. Il est capable d’adapter ou de mettre sur pied selon les situations un programme d’entraînement personnalisé. Une grande partie de son métier s’appuie notamment sur des connaissances scientifiques en biologie, en anatomie, et en physiologie.
Le préparateur physique doit par ailleurs avoir un sens du contact développé. Il doit pour cela systématiquement savoir expliquer aux sportifs le but recherché à travers tel ou tel autre exercice. Et, par conséquent il va sans dire que le monde du sport n’a pas de secret pour lui.

Enfin, nous aimerions indiquer qu’en adéquation avec le partenariat tripartite entre la Fifa, la FFF et la FDF les formations techniques ou de transfert de compétences se suivent et s’enchainent jour après jour au niveau de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) conformément à la projection programmée. Dans cette optique, la présente formation destinée aux préparateurs physiques des clubs d’élite s’est poursuivit aujourd’hui pour le 3ème jour d’affilé. Et, les stagiaires bénéficiaires ont été à cette occasion mis en situation sur des thèmes définis lors de la séance pratique qui a lieu sur la pelouse du CTN.

©FDF – Novembre 2021

La FDF met fin à la formation Fifa Connect.

Après avoir clôturé le stage des arbitres, le vice-président Mohamed Yacin Yonis a tiré le rideau sur le stage Fifa Connect initié par le département des compétitions

Ce stage qui s’est étalé du 27 au 30 septembre dernier a permis aux secrétaires généraux des équipes de la première, seconde et troisième division, du football féminin et des régions de l’intérieur de s’initier aux modules et méthodes d’enregistrement des joueurs en ligne.

Ce module de formation destiné aux représentants des différents clubs a aussi porté sur les thématiques telles que l’enregistrement dans les systèmes électroniques Fifa « Connect ». Il y a également touché à la formation sur la gestion des documents administratifs, la présentation des documents de qualification. Il avait de même pour objectif de former les secrétaires généraux à l’enregistrement électronique des joueurs avec le système électronique Fifa « Connect », l’ouverture des qualifications et le transfert des joueurs nationaux et étrangers. Et, cela en tenant compte du calendrier de la Confédération Africaine de Football (CAF) et de la Fédération internationale de football association (Fifa). Dans cette optique, il est plus que nécessaire de travailler en synergie afin de permettre une meilleure organisation au quotidien et d’accentuer la professionnalisation de nos championnats nationaux.

Le programme Fifa Connect permet enfin aux associations membres d’enregistrer leurs parties prenantes de manière systématique et de suivre le parcours des joueurs, entraîneurs et arbitres, où qu’ils soient dans le monde.

La formation pour les entraîneurs de gardien de but touche à sa fin.

Du 25 au 30 septembre 2021 ; le stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon avait abrité un stage de formation pour les entraîneurs des gardiens de but des équipes élites.

Cette initiative organisée dans le cadre du PST (Programme de Soutien Technique mis en œuvre avec le soutien de la FIFA et la FFF) a été l’occasion pour les entraîneurs Djiboutiens de renforcer leurs capacités et d’acquérir des nouvelles connaissances sous la houlette d’une équipe d’experts français à savoir l’instructeur M. François Séguin assisté par le coach des gardiens de but des équipes nationales françaises M. Marc Delaroche.

Ces instructeurs chevronnés étaient chapeautés par le chef du projet PST et expert de la Fifa, M. Yann Daniélou. La formation était répartie en deux volets, l’un en théorie et l’autre en pratique. Et, à l’issue des cinq jours de formation, les stagiaires se sont vus décernés des attestations. Signalant à ce titre que ce stage arrive au moment où la fédération a pris des mesures pour interdire les gardiens étrangers dans les différents championnats. Une mesure qui entrera en vigueur dans deux ans.

Quelques heures avant la clôture, les stagiaires avaient reçu la visite du président de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), M. Souleiman Hassan Waberi. Et, après avoir félicité et encouragé les stagiaires, le président a rappelé à ces derniers les mesures d’interdiction des gardiens de but étranger que la fédération avait récemment entérinée. «Maintenant que vous avez acquis une bonne formation et qui sera suivie par d’autres, je vous invite à exceller dans votre domaine et de former d’excellents gardiens de but. Vous avez désormais une grande responsabilité entre les mains et je suis convaincu que vous serez à la hauteur» a déclaré lé président en conclusion.

La FDF clôture la formation des arbitres Fifa MA «Élites».

Les hommes en noir de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) viennent de terminer une formation de haut niveau qui avait débuté il y a quatre jours. En ce sens, c’est le vice-président Mohamed Yacin Yonis qui a donné le clap de fin ce matin aux alentours de midi.

Cette formation Fifa MA destinée aux arbitres élites a été l’occasion pour l’instructrice de la Fifa, Mme N’DA Tempa d’apporter son expertise et son savoir-faire aux arbitres nationaux. Cette experte béninoise est une sommité dans ce domaine, elle est membre du Board des experts du département d’arbitrage de la CAF. Et, durant ce stage elle a été assistée par un panel d’experts nationaux.

Dans son discours de clôture, le vice-président a enfin invité les arbitres à user des acquis de cette formation et de les mettre en œuvre le plus rapidement possible sur les terrains.

La FDF organise à nouveau un cours Fifa MA «Élites» au profit d’un groupe d’arbitre.

Ce matin a débuté au Centre National Technique (CTN) de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) sis au stade municipal un stage pour les arbitres élites locaux.

La FDF va en ce sens organiser en partenariat avec la FIFA, du 27 septembre au 1er octobre 2021 une formation intitulée «MA FIFA» au profit d’un groupe d’arbitres et arbitres assistants nationaux. Dans ce cadre une quinzaine de stagiaires vont assister à ce cours d’arbitrage de la FIFA, sous la conduite d’instructeurs internationaux en collaboration avec des experts locaux.

Concernant le programme de formation, celui-ci a été scrupuleusement respecté, tout en recourant à des conceptions nouvelles de formation, technique, physique, et audiovisuelle, avec des démonstrations pratiques sur terrain.

Il est à noter par ailleurs que cette formation sera l’occasion pour les stagiaires de passer en revue les règles qui régissent le métier tant sur le plan théorique que pratique tout en mettant l’accent particulièrement sur les nouveaux amendements. Les participants ou futurs arbitres certifiés d’élites du football seront outillés au travers les enseignements de la présente formation et ils vont ainsi revisiter fondamentalement les lois de jeu.

Enfin, en attendant la cérémonie officielle de clôture dudit cours il serait judicieux d’indiquer au commun des mortels qu’un arbitre de football est un sportif qui participe au déroulement de chaque rencontre. Il est un spécialiste des lois du jeu chargé de veiller à leur application pour assurer la sécurité des joueurs et la régularité de la compétition. D’où la nécessité de faire régulièrement une mise à jour de ses connaissances et de renforcer ses compétences et ses capacités.

Le stage de formation des entraineurs de gardiens se poursuit au stade Gouled.

Ce matin, les entraîneurs des gardiens entament leur 3ème jour de formation par une séance pratique sur la pelouse du Stade Gouled sous la direction des instructeurs français, M. François Séguin et M. Marc Laroche. Selon le Chef du Projet, le DTN M. Yann Daniélou cette formation se poursuit dans les meilleurs conditions et les participants sont très attentifs aux connaissances qui leurs sont octroyés dans le cadre de cette formation.

Ce stage qui a débuté samedi dernier au niveau du stade El-Hadj Hassan Gouled Aptidon a été l’occasion de pouvoir comprendre comment fonctionne une séance d’entrainement spécifique gardien. Quelle organisation, quelle durée, quelle structure. Ce sont toutes ces questions que se pose un débutant au poste d’entraineur des gardiens. Mais aussi quelle planification ? Combien de gardien ?

Aussi, la Fédération Djiboutienne de Football en organisant à présent ce stage de formation au profit des entraîneurs de gardien de but a en effet voulut tout d’abord répondre à un besoin existant et qui a longtemps été exprimé par les uns et les autres. Il s’inscrit également dans le nouveau programme de formation et de réorganisation du cadre technique des gardiens de but confié à la Direction Technique Nationale de la FDF visant à développer et élargir les compétences locales dans ce domaine. Il vise ensuite à certifier les personnes ressources formées conformément aux nouvelles dispositions réglementaires en la matière adoptées par les instances internationales dirigeantes du football.

Cette formation s’articulait par ailleurs sur à la fois des séances d’entrainements théoriques et pratiques portant sur la manière de réaliser les divers échauffements individuel ou collectif (de conduite de balle et de maniement du ballon, technique au pied avec ou sans échange à la main, sous forme tennis, de PPG ou de jonglerie), de coordination (bas du corps, prise de balle debout et mi-hauteur), de technique (déplacement et réaction à des signaux  variés avec ou sans prise de balle, de réduction d’angle, de jeu à plusieurs ou de type goal à goal) et d’action combinée (déplacement avant avec opposition/obstacle, de plongeons et de travail sur plusieurs ballons). Et, chaque jour les instructeurs du stage ont abordé avec les participants les différentes thématiques au programme et liées au poste de gardien.

Le poste de gardien est enfin un poste particulier, parfois qualifié de sport individuel dans un sport collectif. Il réclame des compétences à la fois techniques et humaines totalement différentes de celles d’un joueur. Il en va de même pour le poste d’entraineur des gardiens. Sa place dans le staff est particulière il gère 3 à 4 gardiens quand les autres ont 15 à 30 joueurs à gérer. Cela laisse plus le temps de travailler sur le côté humain. D’aller plus en profondeur, creuser du côté des relations humaines et de la mise en place d’un mode de communication particulier

Coopération FDF/FFF : Le Président Souleiman vient de rencontrer son homologue français dans le cadre du programme Forward.

Dans le cadre d’un accord de coopération signé initialement le 12 octobre 2020, par voie électronique dû à la situation sanitaire à l’époque, la FIFA et ses partenaires, la Fédération Française de Football (FFF) et la Fédération Djiboutienne de Football (FDF), ont aujourd’hui tenu à réitérer leur volonté d’apporter leur soutien aux pays d’Afrique francophone, afin qu’ils puissent développer et professionnaliser le football dans leur pays, avec l’appui des fonds liés au programme Forward et grâce aux différents programmes de Soutien Technique (PST).

L’événement s’est déroulé en la présence, entre autre, des différents représentants des instances concernées au siège de la FFF à Paris, dont Messieurs Souleiman Hassan Waberi, Président de la FDF, Kenny Jean-Marie, Directeur des Associations Membres de la FIFA et Noël Le Graët, Président de la FFF. Ont également assisté à la réunion d’aujourd’hui pour la république de Djibouti, le Secrétaire d’État aux Sports, Son Excellence M. Hassan Mohamed Kamil et le directeur technique national de la FDF, M. Yann Daniélou.

Cette rencontre avait avant tout pour objectif de passer en revue les différentes actions réalisées depuis 2019 à Djibouti avec l’aide des partenaires sur le terrain. Notamment, les différentes formations effectuées à destination de formateurs et entraîneurs locaux. En ce sens, il est vrai qu’à terme ces initiatives permettront non seulement d’améliorer la professionnalisation du personnel sportif lié au football dans notre pays. Mais, également de consolider les liens étroits établis entre les différents partenaires afin de réaliser un objectif commun qui consiste à développer de manière durable le football pour toutes et tous dans cette région prometteuse où de nombreux talents restent à découvrir.

Au cours de cette entrevue, les différents responsables des trois institutions du football partenaires ont aussi eu l’occasion d’aborder et d’étudier en profondeur les divers point à l’ordre du jour. Et, en marge de celle-ci tous les partenaires présents ont formellement reconnu que la Fédération Djiboutienne de Football a opéré depuis la dernière décennie une excellente inflexion dans sa politique de gestion et de coordination du football djiboutien ainsi qu’un fort développement à tous les niveaux. En adéquation à cela et conformément aux objectifs à atteindre, la FDF quant à elle a demandé que ce partenariat ainsi que les actions y inhérents soient consolider davantage pour l’accompagner à mettre en exergue sa stratégie de développement du football national.

Ce rendez-vous d’aujourd’hui a enfin été l’occasion pour les présidents Souleiman Hassan Waberi et Noël Le Graët d’échanger respectivement le fanion de leur fédération et le maillot leur sélection nationale.

CECAFA CUP U-23/ Éthiopie 2021 : L’expertise Djiboutienne au service de la compétition.

Notre équipe nationale B (regroupant les joueurs de moins de 23 ans et plus communément appelés équipe nationale U-23) se trouve actuellement à Bahar Dar en Éthiopie pour prendre part au tournoi de la CECAFA (Conseil des Associations de Football d’Afrique de l’Est et Centrale) de cette catégorie. L’édition 2021 de ce challenge régional est programmée du 18 juillet au 03 août 2021.

La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) déploie en effet tous ses moyens pour faire participer ses équipes nationales aux différentes compétitions régionales, continentales et internationales. En ce sens, l’équipe nationale U-23 de Djibouti s’était envolée jeudi dernier de l’Aéroport International d’Ambouli. Il est également à noter que les hommes de Julien Mette participent pour leur première fois à cette compétition de la CECAFA. Ils sont composés d’une vingtaine de jeunes joueurs issus du championnat local. Et, l’objectif du sélectionneur national est avant tout de jouer à fond les deux (02) matchs de poule afin d’être qualifié pour les demi-finales. Pour rappel, les Requins U-23 de la Mer Rouge de Djibouti sont logés dans le groupe C en compagnie du Kenya et du Soudan du Sud. Et, pour plus d’information voici ci-après la liste des joueurs retenus pour cette compétition.

Mais, cette fois-ci la particularité de Djibouti est en dehors de son équipe de football. A ce titre, il est à signaler que pour ce tournoi régional, l’expertise Djiboutienne a été fortement sollicitée à tous les niveaux. Ainsi, cinq (05) hauts cadres de la Fédération Djiboutienne de Football (FDF) ont été réquisitionnés et ils sont actuellement présents sur le terrain à Bahar Dar. Il s’agit là bien évidemment de M. Mohamed Omar Ali, le président de la Commission Technique et Développement de la FDF qui a rejoint la Commission Technique de la CECAFA en charge du tournoi, du Chef du Département Compétitions de la FDF, M. Yacoub Ali Elmi (un habitué de la CECAFA) qui a été retenu comme « Coordinateur Général » pour l’occasion, du très expérimenté instructeur des arbitres, M. Abdo Ali Mohamed, qui lui a été appelé comme assesseur des matchs. Tandis que les deux (02) grands arbitres internationaux que sont M. Saddam Houssein Mansour et M. Rachid Wais ont eux aussi été convoqués pour venir y officier comme arbitre.

Une Équipe d’experts Djiboutiens qui a l’habitude d’ailleurs de mettre ses compétences et son savoir-faire à chaque sortie au service du développement du football régional et continental. La Fédération Djiboutienne de Football (FDF) continue par conséquent à s’affirmer davantage à plus d’un titre et confirme de surcroit l’excellence et l’expertise des femmes et des hommes qui y travaillent quotidiennement pour le rayonnement du football national et celui de la république de Djibouti dans les arènes du football régional, continental et international.

BRAVO À VOUS TOUS.